Publicité
Publicité
Constructeurs - 23/04/2021

CNH renonce à vendre Iveco à un constructeur chinois

(AFP) - Le groupe italo-américain CNH Industrial a annoncé samedi avoir mis fin à ses discussions avec le constructeur automobile chinois FAW Jiefang en vue de la vente de sa filiale Iveco, une transaction à laquelle s'était opposé le gouvernement italien.

Auteur : AFP

Partager cet article

CNH Industrial indique dans un communiqué avoir "terminé les discussions avec FAW Jiefang concernant l'activité On-Highway", les activités routières du groupe qui comprennent notamment les marques Iveco, Iveco Bus et Heuliez Bus.

Le ministre du Développement économique Giancarlo Giorgetti s'est aussitôt félicité de cette décision, une nouvelle accueillie "de manière positive" par le gouvernement.

"Le gouvernement italien a suivi toute l'affaire de près" car "il considère que la production de véhicules routiers lourds est d'un intérêt national stratégique", a-t-il commenté dans un communiqué.

CNH Industrial - dont près de 27% du capital est détenu par la famille Agnelli via sa holding Exor - est une société de droit néerlandais née en septembre 2013 de la fusion de l'italien Fiat Industrial et de sa filiale américaine CNH Global.

De préférence à une vente, CNH Industrial a précisé "poursuivre ses plans existants pour une scission de ces activités au début de 2022".

Le groupe avait annoncé en 2019 son intention de séparer ses activités de camions, bus et véhicules commerciaux de celle des machines agricoles et de construction, en créant une nouvelle société cotée autour d'Iveco, avec l'ambition de s'imposer comme numéro un dans les deux secteurs.

"La décision d'abandon du rachat d'Iveco-Heuliez par le groupe chinois FAW est une bonne nouvelle. Cette opération soulevait d'importants enjeux de souveraineté industrielle", a réagi sur Twitter le ministre français de l'Economie Bruno le Maire.

CNH avait indiqué en janvier avoir repris ses discussions avec le chinois FAW Jiefang, après avoir jugé l'an dernier insuffisante une première offre de 3 milliards d'euros.

Le gouvernement de Mario Draghi, par la voix de Giancarlo Giorgetti, avait évoqué en mars la possibilité de recourir au "golden power", qui confère à l'exécutif italien des pouvoirs spéciaux dans des secteurs considérés comme stratégiques pour le pays.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Iveco chez Stellantiis ?
Pour rivaliser avec les grands ?
!0)

Lucos , Le 23/04/2021 à 06:54

@Lucos, l'intégration du camion à un groupe auto ne semble pas être la tendance. Les grands séparent leurs activités : fait depuis longtemps chez Volvo, plus récemment côté VW (avec Traton) et fortement envisagé - si j'ai bien compris - côté Daimler. Reste les japonnais et encore il s'agit de filiales distinctes (ex. Hino).

Y A A, Le 23/04/2021 à 07:41

Pourquoi pas ...passes le spin off d'abord ...
;0)

Ade Airix, Le 23/04/2021 à 07:42

L'observation de Y A A est "on ne peut plus juste" ...mais n'empêche pas une période transitoire (?). Le spin off d'abord ...

Une chose est certaine, "je" salue le patriotisme économique ou la stratégie nationaliste (comme "on" préfère..) du gouvernement Draghi ... Laisser partir Iveco et ses dérivés n'eût pas été une idée très "formidable" ... d'autant qu'il y a toutes l'activité bus très orientée "commande publique" ... Les chinois sont déjà suffisamment présents notamment sur le segment bus Elec...Pas la peine de leur faire la courte échelle !
;0)

Ade Airix, Le 23/04/2021 à 09:07

Vous parlez de camions...mais la révolution (qui va faire des dégâts) risque de venir des US...encore une fois !!
Je sais tout de l'histoire mais je ne dirais rien...car quand j'étais chez FIAT ce qui était rigolo c'était la division de FIAT concurrente de Caterpillar, (CAT pour les initiés) qui avait le petit nom de FIAT-MMT (Machina movimento terra).
Les italiens aiment les mariages à l'italienne...et après le ricain Challmers, ce fut Hitachi ...et maintenant les chinois....mais les Agnelli n'aiment pas manger avec des baguettes et Draghi non plus....car les nouilles chinoise n'ont rien a voir avec les pâtes italiennes !!
Avez-vous déjà mangé à Naples de pâtes aux fruits de mer tout en regardant le Vésuve ??
Une question à savoir...et si dans le transport industriel et terrassement qui va avec...à l'avenir il y aurait mois de mines (par exemple de charbon) à exploiter et que l'activité dans ce métier viendrait à décliner ???
Est-ce que les Agnelli ne sont pas en train de devancer les futurs ennuis et a préférer le "cash" plutôt qu'autre chose ???
Que les spécialistes des arts divinatoires s'avancent !!!

Durand Pierre, Le 23/04/2021 à 11:54

Oui ... remarquez si CNH etait en discussion avec les "chinois" c'etait bien parce que Exor, donc la famille Agnelli, avait donné son absolution pour le coup, l'odeur du cash étant forte et sans aucune restriction "patriotique" ou considération culinaire ... genre ravioli "à la vapeur" ...
Votre remarque sur la partie TP / extraction dit quelque chose de la difficulté d'un spin off ... Ils préfèrent, probablement, "faire un blot" ou un filet garni pour rester dans le culinaire ! ...plus rapide, moins "compliqué" çà noit le "frutti di mare" ...
;0)

Ade Airix, Le 23/04/2021 à 12:32

Pas faux tout cela !

Durand Pierre, Le 23/04/2021 à 13:00

YAA,
Effectivement ils séparent les activités mais ne s'en séparent pas, et puis Stellantiis est un groupe, pas une marque.
Et pour cette marque il faudrait arrêter de la trimballer de gauche à droite, Univ, Iveco, irisbus, Fiat industrial, CNH, et finalement pas chinois...
;0)

Lucos , Le 24/04/2021 à 07:15

Unic..

Lucos , Le 24/04/2021 à 07:15

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 23/04/2021

Marché moto : l’un des meilleurs mois de mars depuis 15 ans

Compte tenu du début du confinement à la mi-mars de l’an passé, le marché de la moto a évidemment fait un bond en mars. En se référant à mars 2019, il reste sur une excellente trajectoire avec près de 20.600 immatriculations mensuelles, l’un de ses meilleurs scores depuis 15 ans.

Moto

Honda HR-V et Civic en approche !

Malgré les bonnes performances de la Jazz et de sa version Crosstar, Honda ne décolle pas en France, à moins de 0,5% de part de marché chez les particuliers. Le renouvellement du HR-V et de la Civic, avec des motorisations hybrides, va lui faire du bien.

Constructeurs

Quelles sont les conséquences des pénuries de composants dans l’automobile ?

L’automobile est plus souvent confrontée aux risques de surproduction et d’inventaires trop copieux qu’à la pénurie. Le manque de composants électroniques génère une situation assez inhabituelle puisque les lots des concessionnaires se vident, les publicités à la télévision ne mentionnent plus de promotions, et les loueurs font monter les prix.

Analyse

Catégorie Constructeurs

Renault tient ses promesses de remettre la France au centre de sa stratégie industrielle

Lors de la première journée de négociation de son prochain accord triennal (2022-2024), le groupe Renault a annoncé aux organisations syndicales l’affectation de neuf nouveaux modèles sur les sites de production français. La transition énergétique va également conduire à la reconversion ou formation de près d’un tiers de ses effectifs.

17/09/2021

Dieselgate : un procès Volkswagen s'ouvre en Allemagne

(AFP) - Le procès de quatre anciens responsables de Volkswagen, accusés de fraude dans l'affaire des moteurs diesels truqués, s'ouvre jeudi, une nouvelle étape dans l'épilogue pénal du "dieselgate" malgré l'absence de l'ancien patron du groupe.

17/09/2021

Citroën dévoile une C3 spécialement conçue pour le marché indien

Dans la quête d’un développement international, Citroën mise sur le marché indien. Pour conquérir les clients sur ce marché réputé être l’un des plus exigeants en contenu produit et en prix, Citroën a développé un véhicule spécifique avec une C3 très différente de la version européenne dont la révélation avait lieu hier.

17/09/2021

Pour son enquête sur Tesla, un régulateur sollicite douze autres constructeurs

(AFP) - L'agence américaine de la sécurité routière (NHTSA) a demandé à douze constructeurs automobiles des informations sur leur système d'assistance à la conduite dans le cadre de son enquête préliminaire sur celui de Tesla, ouverte après une série d'accidents avec des véhicules d'urgence.

15/09/2021

Frank Marotte, président de Toyota France : "Au pire, nous aurons un mois de retard sur nos prévisions"

Hier, la production reprenait dans l’usine Toyota de Valenciennes, après 6 semaines d’arrêt. Cette interruption ne va pas perturber le lancement commercial de Yaris Cross, prévu ce jeudi, ni les journées portes ouvertes de ce weekend, nous a dit Frank Marotte, président de Toyota France. En revanche, le retard de production d'un mois va se ressentir sur les objectifs, à moins de réaliser un rattrapage au dernier trimestre.

14/09/2021

Alain Visser, CEO Lynk & Co : "Nous allons faciliter brutalement le choix du produit en standardisant avec une seule voiture et deux couleurs"

Chez Lynk & Co, le point de vente est un "Club", les clients sont des "membres", l’offre n’a qu’un modèle unique, la 01 dérivée du Volvo XC40, l’abonnement mensuel peut être résilié à tout moment. Rencontre (virtuelle) exclusive avec Alain Visser créateur de ce nouveau business model à quelques mois de l’ouverture du Club parisien.

13/09/2021

Après les SUV, des voitures plus aérodynamiques

(AFP) - Les SUV pourraient progressivement laisser leur place à des voitures plus aérodynamiques et moins gourmandes en énergie, mais leur domination mondiale risque de durer encore un moment, selon des experts interrogés par l'AFP au salon de Munich.

10/09/2021

Fabrice Cambolive, directeur ventes et opérations Renault : "Nous avons mis le produit au cœur du processus de décision"

Dans la réorganisation du groupe Renault avec un patron par marque, Luca de Meo n’a laissé à personne le soin de diriger la marque éponyme. Il cumule la fonction de DG groupe avec celle de DG de la marque Renault, ce qui traduit dans les faits son implication sur le produit et le renouveau qu’il veut impulser sur la marque. Avec Fabrice Cambolive à la direction des ventes et des opérations, il a choisi un numéro 2 qui a fait toute sa carrière au sein du groupe Renault et qu’il connait bien : les deux hommes (tous les deux nés en 1967) ont démarré ensemble chez Renault en 1992. Nous avons rencontré Fabrice Cambolive au salon de Munich à l'occasion de la révélation de la Mégane E-Tech 100% électrique.

10/09/2021