Publicité
Marchés - 11/07/2022

Chine : fort rebond des ventes de voitures en juin

(AFP) - Les ventes automobiles en Chine ont connu en juin un très fort rebond, à la faveur d'une levée des restrictions anti-Covid et d'une reprise de la consommation dans le premier marché mondial.

Auteur : AFP

Partager cet article

Quelque 1,94 million de voitures particulières ont été vendues le mois dernier, en hausse de 22,6% sur un an, a indiqué la Fédération chinoise des constructeurs de voitures individuelles (CPCA).
Sur un mois, elles affichent une hausse encore plus marquée (+43,5%).
La Chine a été touchée à partir de mars par une flambée épidémique qui s'est étendue à de nombreuses provinces et municipalités du pays. 
Le confinement total de Shanghai en avril et mai a porté un rude coup à l'activité locale et aux chaînes d'approvisionnement nationales, la ville étant un important port d'entrée et centre de production de marchandises.
Mais la chute progressive du nombre de nouveaux cas positifs a entraîné l'assouplissement des restrictions aux déplacements et notamment la levée du confinement de Shanghai le 1er juin.

"L'amélioration continue de la logistique et des chaînes d'approvisionnement, la résilience des exportations, la reprise du travail dans le secteur et une série de politiques favorables ont rendu possible cette croissance du marché automobile" en juin, a souligné la CPCA.
"Les clients ont pu retourner dans les concessions et signer leurs contrats d'achat. C'est globalement revenu à la normale."

Les véhicules dits "aux nouvelles énergies" (électriques, hybrides ou à hydrogène) ont largement tiré les ventes au niveau national en juin : 571.000 ont trouvé preneur, un bond de 141% en glissement annuel et de 35% par rapport à mai.
Les ventes automobiles avaient connu une forte contraction en mai (-17% sur un an) mais surtout en avril (-40,4%), la plus importante depuis 2020. 
Afin de maintenir la tendance actuelle à la hausse, la Chine a publié jeudi une série de nouvelles mesures pour stimuler les ventes. 
Le ministère du Commerce, avec 16 autres entités, a notamment annoncé la prolongation probable d'un allègement fiscal à l'achat de véhicules électriques, ainsi qu'un plan visant à construire davantage de stations de recharge.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Pas de pénurie de semi-conducteurs en Chine apparemment.

Bruno Haas, Le 11/07/2022 à 10:36

Cher ami...cela fait des années que des zozos nous bassinent avec la supériorité galactique de la Chine en matière de batteries...(les champions du monde) et de produire par centaines de millions de VE ... mais CHEZ EUX ...et invendables à l'export !
Ah...mais expliquez moi, qu'est que le monde a à foutre de ce qu'ils produisent chez eux justement ...en interne sur leur territoire et une statistique récente nous dit qu'en moyenne les batteries de leurs VE ne dépassent pas +/- 28 KWh !
Leurs centaines de millions de VE vont rester dans leurs poubelles chez eux...et la course mondial à l'export ne se joue pas sur ces tailles de batteries...nuance !
L'exportation de la valeur ajoutée chinoise dans le domaine ...c'est peanuts ...et ils ne cassent pas les prix...quand ils nous font la promesse de faire les meilleurs VE du monde ! On a rien vu en grosse production...et encore moins à l'export !!
Tous les jours on nous bassinent avec une marque de VE chinois...et le dernier à faire son numéro de claquettes c'est BYD, le plus beau et le meilleur à faire trembler Tesla et Mercedes
plus Carlos T. !!
Ils sont les plus gros fournisseurs de batteries...mais cela ne va durer qu'un temps !
Tesla n'a pas eu besoin d'eux pendant dix ans...leurs batteries furent japonaise et pas chinoises à l'époque ! Tesla les utilise aujourd'hui à Shanghai ...mais quand cela ne lui convient pas...il fabrique en interne !!
Branchez vous sur des faits industriels et pas sur du buzz baratin de zozos qui font les croquemitaines !
Votre question est la bonne...pas de pénurie de composants en Chine...ou ils ne fabriquent pas les bons...!
Ce serait plutôt de l'intox...car ils ne fabriquent en Chine que 10% des composants mondiaux !!
Les bons composants se barrent maintenant de Taïwan...car la boite numéro deux mondiale de chez eux se barre avec leur savoir-faire ailleurs aux US et 6 usines sont en train de sortir de terre aux US et en Europe !
Comme Poutine, le Xi Jinping se fourre le doigt dans l’œil avec ses menaces ! Tout ce qu'ils font est contre productif !!
Dites -moi si la géopolitique est une prise de tête...sinon j'arrête !
Là maintenant nous deux on vient de prendre de la hauteur !
Bonnes vacances.

Durand Pierre, Le 11/07/2022 à 12:36

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 11/07/2022

Véhicule électrique : s’inspirer de la voie chinoise pour éviter de subir

Volkswagen semble bien rencontrer en Chine des difficultés pour éviter d’être évincé par les marques chinoises sur le marché du véhicule électrique ou électrifié. Cette difficulté qui est également celle de Tesla face à BYD et aux autres grands acteurs chinois renvoie à la réussite de la politique industrielle et technologique des autorités chinoises qui visait à faire en sorte que l’électrification permette la sinisation de l’automobile chinoise. En Chine comme en Europe ou aux Etats-Unis, cette réalité appelle une réflexion et des politiques qui ne sauraient se réduire à une fuite en avant dans la montée en gamme.

Analyse

Mahindra prêt à investir dans un fabricant de cellules de batteries

(Reuters) - L'indien Mahindra & Mahindra pourrait investir dans une entreprise de cellules de batteries pour garantir que ses besoins futurs d'électrification soient assurés, a dit son directeur général, après que le groupe a levé des fonds pour sa nouvelle entité de véhicules électriques valorisant celle-ci à 9,1 milliards de dollars (8,9 milliards d'euros).

Constructeurs

Catégorie Marchés

Marché moto en juin et au premier semestre : Des hauts et des bas !

Le marché de la moto poursuit son effet yo-yo : après un excellent mois de mai, il a perdu du terrain en juin. Sur le premier semestre, il résiste cependant très bien, avec une baisse limitée à 3,6%, 2022 se situant ainsi parmi les meilleurs millésimes.

02/08/2022

L'Opep prévoit une croissance ralentie de la demande de pétrole en 2023

(Reuters) - L'Opep a annoncé mardi s'attendre à un léger ralentissement de la croissance de la demande mondiale de pétrole l'an prochain même si elle estime que la consommation devrait rester soutenue par un moindre impact de la pandémie de COVID-19 et par une croissance économique encore solide.

13/07/2022