Publicité
Publicité
Constructeurs - 11/06/2021

Dieselgate : Peugeot et Citroën mis en examen à leur tour en France

(AFP) : Après Volkswagen, Renault et Peugeot, Citroën a également été mis en examen en France dans l'enquête sur la fraude aux contrôles antipollution des anciennes générations de moteurs diesel, a annoncé jeudi Stellantis, maison-mère du constructeur français.

Auteur : AFP

Partager cet article

"Dans le cadre d'informations judiciaires ouvertes en 2016 et 2017 concernant plusieurs constructeurs automobiles, Automobiles Citroën SA (...) a été mise en examen aujourd'hui par les magistrats instructeurs en raison d'allégations de faits de tromperie portant sur la vente de véhicules diesel Euro 5 intervenue en France entre 2009 et 2015", a expliqué Stellantis dans un communiqué.

Citroën a été astreint au versement d'un "cautionnement" de 8 millions d'euros, dont 6 millions pour l'éventuel paiement des dommages et des amendes, ainsi qu'à la fourniture d'une garantie bancaire à première demande de 25 millions d'euros "pour indemniser les éventuels préjudices", a détaillé l'entreprise.

La veille, c'était Peugeot qui subissait la même mise en examen et était contraint au versement d’un cautionnement d'un montant de 10 millions d’euros (dont 8 millions d’euros pour l’éventuel paiement des dommages et des amendes et 2 millions pour assurer la représentation de la société en justice) et à la fourniture d’une garantie bancaire à première demande de 30 millions d’euros pour indemniser les éventuels préjudices. 

Comme Peugeot, Automobiles Citroën SA est "en train d'évaluer la régularité de cette mesure et l'opportunité de la contester", a prévenu Stellantis dans son communiqué.

Un rapport de la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes), transmis à la justice en février 2017, évoquait une "stratégie globale visant à fabriquer des moteurs frauduleux, puis à les commercialiser".

D'après les enquêteurs, quelque 1,9 million de véhicules diesel de génération Euro5 (norme en vigueur jusqu'en 2015), "dont le moteur fonctionne selon les stratégies frauduleuses", ont été vendus par PSA (Peugeot-Citroën) entre septembre 2009 et septembre 2015 en France.

Fiat-Chrysler, une autre marque du groupe Stellantis, doit être entendue en juillet par les enquêteurs.

Stellantis a affirmé mercredi que ses filiales étaient "fermement convaincues que leurs systèmes de contrôle des émissions répondaient à toutes les exigences applicables à l'époque et continuent aujourd'hui de les respecter, et elles attendent avec impatience l'occasion de le démontrer".

Au vu des infractions constatées, la DGCCRF évaluait l'amende maximale encourue par le groupe PSA à 5 milliards d'euros. Une somme énorme, quatre fois moins toutefois que l'amende maximale, 19,7 milliards d'euros, évaluée cette fois par la DGCCRF pour Volkswagen.

Le constructeur par qui le scandale du "dieselgate" est arrivé a également été mis en examen le 6 mai pour "tromperie". Le géant allemand a contesté mercredi "tout préjudice" pour les consommateurs de l'Hexagone.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Clerion parlait de "réchauffé " l'autre jour ...Le chaudron bouillonne ?
... L'amitié franco allemande risque d'en pâtir ?
Bien menée la chose pourrait devenir "amusante" ...quoique nous ayons quelques turpitudes à nous faire pardonner ...une stratégie de contre feu, alors ? ... les cabinets d'avocats sont contents au moins ...
;0)

Ade Airix, Le 11/06/2021 à 00:19

Ca c'est sûr que les cabinets d'avocats vont se faire des lucioles en carbone !

Bruno Haas, Le 11/06/2021 à 12:45

Avec un éclairage LED à défilement selon la direction prise, il paraît que c'est très tendance...
;-)

Clerion , Le 11/06/2021 à 13:26

... Rien ne perd ...rien ne se crée ?
Les indicateurs de direction à défilement si chers à Audi (et à ses clients) existaient déjà sur la T-bird 58 ...bon d'accord les loupiotes étaient pas à LED ...mais le concept existait déjà, lui !

Comme dirait l'autre, les "ricains" z'ont tout inventé (ou presque) ...
;0))

Ade Airix, Le 11/06/2021 à 14:14

Ou "63" peu importe ...
;0))

Ade Airix, Le 11/06/2021 à 14:15

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 11/06/2021

Renault veut mettre l’essai au centre du parcours client

Le groupe Thivolle a profité de la rénovation de sa concession Renault de Saint-Etienne pour tester un nouveau parcours client qui fait la part belle à l'essai de la gamme - avec un parc de 30 voitures installé dans un espace couvert - et aux conseils, avec la création de la fonction d'Expert produits.

Réseaux

Plan de licenciements au CCFA

Le CCFA qui représente les intérêts des constructeurs automobiles français licencie 8 personnes et transfère une partie de ses missions et de ses effectifs à la PFA.

Constructeurs

Catégorie Constructeurs

L’industrie automobile s’inquiète de la prolongation des quotas d’importation d’acier

Les organisations européennes représentatives des constructeurs (ACEA) et des équipementiers (Clepa) contestent le bienfondé de la reconduction des quotas d’importation d’acier en Europe. Ils estiment que leurs intérêts sont sacrifiés pour privilégier ceux des aciéristes. La Commission européenne n’a pas confirmé cette décision encore soumise à la validation des Etats membres.

16/06/2021

Pôle "ElectriCity" : Renault vend 148 hectares de son usine de Douai

(AFP) - Renault va vendre 148 hectares de son usine de Douai, dans le Nord, à la communauté d'agglomération pour 35 millions d'euros, afin d'"améliorer sa compétitivité" pour son futur pôle électrique "ElectriCity", selon un communiqué diffusé par la collectivité locale lundi.

15/06/2021

Ferrari prend le virage de la haute couture

(AFP) - Le fabricant italien de voitures de luxe Ferrari est passé à la vitesse supérieure pour diversifier son univers, en présentant une première collection de mode au cheval cabré et en se lançant dans la cuisine étoilée.

15/06/2021