Publicité
Publicité
Réseaux - 11/06/2021

MG atteint son objectif de 80 points de vente en France

80 points de vente, c’était l’objectif que s’était fixé la marque MG pour la fin de cette année. Or, avec une trentaine de récentes nominations, l’objectif vient d’être atteint. Présentation des nouveaux investisseurs.

MG atteint son objectif de 80 points de vente en France

MG est en avance sur son développement réseau mais a dû reporter de trois mois l'arrivée de ses deux nouveaux modèles.

Auteur : Xavier Champagne
Chef de rubrique

Partager cet article

Quelle efficacité ! Le réseau MG comptait 6 investisseurs (pour 15 points de vente) en janvier dernier, il est passé à 18 investisseurs pour 36 points de vente en mars et il vient d’annoncer avoir atteint son objectif de 80 points de vente pour 2021 !

Les nouveaux venus sont : le groupe Loret en Martinique, Guadeloupe et à Cayenne ; Campana (Ford Ajaccio) en Corse ; le groupe Altaïr (Daumont) à Viry-Châtillon et Montrouge ; Eden Auto à Bordeaux et Tarbes ; Barge Automobile à Roanne ; Fournier à Beauvais ; Barbier à La Rochelle et Rochefort ; Delannoy à Cambrai (avec sa concession Opel) ; Lecomte (Kia et Mazda en Vendée) à La Roche-sur-Yon ; Savy (BMW en Bourgogne-Franche-Comté) à Chaumont ; Bourny à Laval (avec sa concession Kia) ; Ravé à Arpajon ; Roux (Mitsubishi) à Alès.

Des groupes qui ont déjà investi dans la marque étendent aussi leur territoire : Peyrot (déjà à Toulouse) s’étend à Labège, Muret et Brive-la-Gaillarde ; Faurie (déjà à Limoges et Angoulême) ouvre à Saintes et Cognac ;  Lempereur (déjà à Douai) s’étend à Lens ; Bernard (déjà à Reims) ouvre à Bourg-en-Bresse, Besançon et Pontarlier ; de Willermin (déjà à Avignon) à Nîmes.

La concession MG de Douai du groupe Lempereur.

Rappel des précédents investisseurs :  MAG à Paris ; Amplitude à Saint Maximin, Compiègne, Meaux et Melun ; DMD (Digoin-Mustière) à Nantes, Rennes, Angers, Cholet, Quimper et Saint-Brieuc ; Bernabeu à Marseille et Aubagne ; Théobald à Nancy et Thionville ; Delieuvin à Marseille, Toulon, Fréjus et Nice ; Jean Lain à Vénissieux (Lyon), Grenoble et Annecy ; Easy Motors (Xavier Duthoit) à Villeneuve d’Ascq ; Vulcain à Saint-Etienne ; Car Avenue à Mulhouse ;  Grasser, à Strasbourg ; Guyot à Dijon et Beaune ; Delage à Clermont-Ferrand ; Guy Bertrand à Epinal ;  Hervier à Vichy ;  Alliance Andrès Automobile, à Périgueux et Bergerac ; Chabrier (Montpellier) ; Havard (Poitiers) ; Nedey (Belfort) ; JFC (Le Havre) ; Jeannin (Auxerre, Sens) ;  Dessoude, (Caen, St-Lô, Cherbourg) et Lefebvre (Amiens).

L’ambition de MG ne s’arrête pas là. La marque propose les open-points suivants aux concessionnaires potentiels : Nanterre (92), Pontoise (95), Versailles (78), Cannes (06), Rouen (76), Créteil (94), Aix-en-Provence (13), Tours (37), Villepinte (93), Le Mans (72), Noisiel (77), Chambéry (73), Perpignan (66), Brest (29), Orléans (45), Béziers (34), Vannes (56), Bayonne (64), Arles (13), Coignières (78), Saint-Nazaire (44), Narbonne (84), Dunkerque (59), Soissons (02), Pau (64), Annemasse (01), Agen (47), Chartres (28), Troyes (10).

Le groupe DMD a ouvert trois points de vente MG dont celui de Rennes.

En avance sur son développement réseau, la marque va en revanche être en retard sur le lancement de ses futurs modèles. Pour cause de pénurie de puces, elle a dû en effet décaler de trois mois l’arrivée du Marvel R Electric, son SUV électrique du segment C de 4,67 m, soit pour le mois de septembre. Même chose pour le MG5, son break électrique du segment C, qui n’arrivera qu’en décembre. Cela remet en cause ses objectifs : les 5.000 commandes pour sa première année d’activité ne seront pas atteintes. La marque vise désormais 5.000 commandes à la fin de cette année mais depuis son arrivée en France. Elle en totalise aujourd’hui environ 2.000.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Attention aux effets d'annonce commerciale avec un seul chiffre !
Quand vous installez une nouvelle marque en France, il vous faut installer votre réseau, et ce réseau de concessions ne doit pas être qu'une liste exhaustive d'un maximum de points sur le territoire; ça c'est pour la maison-mère et l'objectif de l'année ainsi que pour donner confiance à d'éventuels candidats !
Pour assurer le futur et rentrer dans le dur à venir, c'est à dire vendre un max, il doit être réfléchi et travaillé uniquement dans le sens du volume et non de la multiplication à outrance des points de vente.
Il convient donc pour le patron du développement réseau, d'isoler en premier les 20 premières agglomérations françaises et de se concentrer uniquement dessus pour lancer le recrutement actif sur celles-ci, et uniquement celles-ci, avec une sur-priorité sur la région parisienne représentant grossièrement 1/4 des ventes en France.
Et tant que le réseau n'est pas établi sur ces 20 agglos, il ne faut pas faire de recrutement actif ailleurs et seulement recevoir les candidatures spontanées à traiter en second plan quand il y a le temps.
Si vous jetez un œil sur ce réseau présenté plus en détail, vous pourrez remarquer qu'il reste encore 2 points extrêmement importants à traiter pour réussir l'installation de la marque :
- Il manque un peu moins de 50% de la couverture des 20 premières agglos.
- Il y a un PB sur la région parisienne qui n'est absolument pas couverte et sur laquelle il manque entre 6 et 10 concessions.
Pour réussir il va falloir résoudre rapidement ces 2 points.
Donc tous en banlieue...
;0)

Lucos , Le 11/06/2021 à 09:59

Après çà ... MG.fr n'a plus qu'à changer de directeur de développement réseau voire de D.G. !
;0))
PS : pour la proposition, écrire à la rédaction qui transmettra ...

Ade Airix, Le 11/06/2021 à 13:09

Point de vente.
Non si point de client.
Mais point de voiture, point de vente.
Point à la ligne...
Non si rond point.
Un point c'est tout...
;-)

Clerion , Le 11/06/2021 à 13:33

Avec un VE, il faut avoir un bon point de vue... pour trouver un point de chute pour un point de recharge...

Clerion , Le 11/06/2021 à 13:36

faudrait déjà répondre aux candidatures...
;0))

Lucos , Le 11/06/2021 à 14:01

Bon c mort de ce que je comprends
Tant pis pour eux !
;0))

Ade Airix, Le 11/06/2021 à 14:04

C'est un gros point... d'interrogation, mais pas pour moi !
;-)

Clerion , Le 11/06/2021 à 14:05

Un point de non retour
En somme ?
;0)

Ade Airix, Le 11/06/2021 à 14:06

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 11/06/2021

Renault veut mettre l’essai au centre du parcours client

Le groupe Thivolle a profité de la rénovation de sa concession Renault de Saint-Etienne pour tester un nouveau parcours client qui fait la part belle à l'essai de la gamme - avec un parc de 30 voitures installé dans un espace couvert - et aux conseils, avec la création de la fonction d'Expert produits.

Réseaux

Plan de licenciements au CCFA

Le CCFA qui représente les intérêts des constructeurs automobiles français licencie 8 personnes et transfère une partie de ses missions et de ses effectifs à la PFA.

Constructeurs

Catégorie Réseaux

Saga Automobiles : Un concessionnaire Peugeot à l’heure des choix…

Principalement distributeur de pièces, à travers ses 14 magasins Autodistribution, Thierry Talbot est aussi un petit concessionnaire Peugeot qui va devoir faire des choix après la résiliation de ses contrats de distributeur VN et de distributeur PR (DPR2A). Grossir ou disparaître, là est la question…

16/06/2021

Renault veut mettre l’essai au centre du parcours client

Le groupe Thivolle a profité de la rénovation de sa concession Renault de Saint-Etienne pour tester un nouveau parcours client qui fait la part belle à l'essai de la gamme - avec un parc de 30 voitures installé dans un espace couvert - et aux conseils, avec la création de la fonction d'Expert produits.

11/06/2021

Le groupe Amplitude lance une nouvelle enseigne, Easy VUL

Au côté de la licence Easy VO, le groupe Amplitude se lance dans le développement d’une licence spécifique pour le véhicule utilitaire, Easy VUL. Alors que la demande est forte sur l’utilitaire d’occasion, cette licence propose un savoir-faire spécifique aux groupes de distribution. Un lancement qui tombe à pic au moment où la pénurie de matériel neuf fait monter les prix de l’occasion.

08/06/2021