Publicité
Publicité
Constructeurs - 13/06/2022 - #Tesla

Etats-Unis : un régulateur étend son enquête sur des collisions de Tesla avec des véhicules d'urgence

Par AFP

(AFP) - L'agence américaine de la sécurité routière (NHTSA) a étendu l'enquête ouverte l'été dernier sur la responsabilité du système d'assistance à la conduite de Tesla dans une série de collisions avec des véhicules d'urgence, selon des documents publiés.

L'enquête est passée du stade d'évaluation préliminaire à celui d'analyse d'ingénierie, la dernière étape avant un éventuel rappel, détaille une notice sur le site de l'agence.

La NHTSA va ainsi évaluer des données supplémentaires et faire elle-même des évaluations du véhicule.

Elle va surtout "explorer dans quelle mesure Autopilot ou d'autres systèmes d'aide à la conduite de Tesla peuvent exacerber les risques humains ou de comportement en compromettant l'efficacité de la supervision du conducteur".

Autopilot est censé aider le conducteur à suivre la trajectoire de la route et à garder les bonnes distances avec les autres véhicules mais Tesla précise bien que le conducteur doit rester vigilant à tout moment.

L'enquête porte aussi sur davantage de véhicules (830.000 Model S, X, 3 et Y année-modèle 2014-2022 au lieu de 765.000) et plus d'accidents avec des véhicules de premiers secours impliqués (16 au lieu de 11).

La NHTSA avait ouvert son investigation en août 2021 pour évaluer les performances d'Autopilot après l'accumulation de collisions entre des Teslas et des véhicules de premiers secours sur des scènes d'accidents.

Le système d'avertissement s'est activé juste avant l'impact dans la majorité des 16 collisions étudiées, et le système de freinage d'urgence dans environ la moitié des cas, conclut l'agence. Quand des vidéos étaient disponibles, il a été déterminé que la scène d'accident était visible du conducteur en moyenne huit secondes avant l'impact.

Dans onze cas où des données étaient disponibles, il est aussi apparu qu'aucun conducteur n'a tenté d'éviter la collision dans les deux à cinq secondes avant le crash alors même que tous avaient leurs mains sur le volant.

La NHTSA a finalement étendu son enquête préliminaire à 191 accidents, dont 85 ont été attribués à des facteurs extérieurs.

Pour la moitié des 106 accidents restants, "il existe des indications selon lesquelles le conducteur n'était pas suffisamment réactif" à la situation, note l'agence.

Une utilisation non conforme aux recommandations "n'exclut pas nécessairement un défaut du système", remarque aussi la NHTSA.

"C'est particulièrement le cas si le comportement du conducteur résulte de la conception même du système", est-il ajouté.

Tesla, qui a démantelé son service presse, n'a pas répondu à une sollicitation de l'AFP.

Réactions

En clair le PA n’exclut pas la vigilance,pourquoi le freinage d’urgence ne s’enclenche pas dans ces 8 secondes?
Pas bon d’être Ambulancier face aux Tesla,ici c’est les Taxis,elle est ou l’enquête de la G7?
Va falloir créer un BEA terrestre(((

..."le conducteur n'était pas suffisamment réactif" et "...Une utilisation non conforme aux recommandations..." etc, etc !!
Ces spécialistes à la con...Ils se foutent de la gueule de qui ???

Scato et Trollito c'est l'heure d'aller au lit .
;0))

Scato et Trollito de Lucos ivrogne c'est l'heure bientôt d'aller à l'apéro.

Qu'il reste dans sa mine, l'espèce d'esclave aveugle dinosaure à la blague douteuse et inutile de son époque. Il y a ici depuis longtemps un roi bouffon !!
Comme Biden avec Poutine, je vais lui faire passer l'envie de s'adresser à moi !!
Pas de répit...je suis en forme et en vacances tout le temps !! Il va se fatiguer avant moi !
Nous attendons qu'il ait geindre auprès de la rédaction !!

@Alain Boise : le BEA "terrestre" existe : BEA-TT Bureau d’enquêtes sur les accidents de transport terrestre. Il s'est d'ailleurs saisi du cas du taxi dans le 13ème.
http://www.bea-tt.developpement-durable.gouv.fr/

"...Nous attendons qu'il ait geindre.."
Jo, essayez une nouvelle fois à jeun...
;0))

Pauvre type...l'ivrogne c'est lui qui dit qui est... !!
Cela n'a jamais eu de fin la bouffonnerie...mais moi cela ne me fait ni chaud ni froid...
quelques octets...j'ai tout le temps pour moi !!

Il croit qu'en s'adressant à chaque fois à moi il fait rire la galerie...vas y perd ton temps !!
Il ne mérite pas le respect !!

Cherchez le participe passé de "geindre" et peut-être comprendrez-vous...
;0)

Y a que nos deux Trolls aujourd'hui sur Autoactu ?
Triste journée...
;0)
PS : Revenez ! Tout est pardonnés !
;0))

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Autres articles

Analyse

Après le vote au Parlement européen, le temps de poser les vraies questions est venu

Le débat sur le véhicule électrique est, la semaine passée l’a montré, plus une guerre de religion qu’une vraie bagarre politique sur l’industrie et les services automobiles que nous voulons développer et les véhicules que nous souhaitons que les consommateurs utilisent. Puisque la stratégie conduite par le politique et la Commission est de mettre la filière au pied du mur et de l’obliger à tenir un pari qu’ils ont fait pour elle, le temps est venu de se poser les questions opérationnelles qui ne sont pas moins politiques : comment souhaitons nous remplir ce cahier des charges et/ou comment pouvons vous tenir ce pari au mieux de nos intérêts ?

Constructeurs - 27/01/2023

Suzuki prend à son tour le virage de l'électrique

(AFP) - Le constructeur automobile japonais Suzuki a dévoilé jeudi une stratégie à horizon 2030 faisant la part belle à l'électrification, épousant ainsi une tendance mondiale de plus en plus forte dans son secteur, y compris chez ses concurrents nippons.

Constructeurs - 26/01/2023

Suzuki : une gamme bien placée et une politique commerciale lisible

En 2022, Suzuki France aura souffert d’un déficit de production qui a quasiment divisé ses volumes d’immatriculations par deux. La marque démarre l’année avec un portefeuille de 12.000 commandes fermes et sur une tendance "habituelle" de 2.000 commandes par mois. Les explications de Stéphane Magnin, directeur de l’activité automobile de Suzuki France.

Constructeurs - 25/01/2023

Lionel French Keogh, président de Hyundai France : "Pérenniser notre performance sur la durée"

Hyundai France a poursuivi sa croissance pérenne en 2022, augmentant ses ventes aux particuliers et aux entreprises de 18% et fidélisant 62% de ses clients. Son réseau de distribution, qui a sorti 2% de rentabilité cette année, devra gérer la fin de cycle de nombreux produits en 2023, à commencer par le Kona dont la nouvelle génération arrivera au second trimestre.