Publicité
Publicité
Services - 08/04/2021

Europcar accuse 645 millions d'euros de pertes en 2020

(AFP) - Europcar a été durement touché en 2020 par la paralysie des voyages liée au Covid, avec une baisse de 45% de son chiffre d'affaires et une perte nette de 645 millions d'euros, a annoncé le loueur mercredi.

Auteur : AFP

Partager cet article

Son chiffre d'affaires est tombé à 1,7 milliard d'euros sur l'année 2020, contre plus de trois milliards en 2020, soit -45,2% à périmètre et taux de change constants, a précisé la direction d'Europcar dans un communiqué. Le chiffre d'affaires aéroportuaire a notamment baissé de 63%.

Au quatrième trimestre, l'activité a frémi avant que la deuxième vague de Covid-19 n'empêche le loueur, comme tout le secteur du tourisme, de redresser la barre.

Si les voyageurs internationaux sont devenus rares, "les marchés domestiques ont fait preuve d'une très forte résilience", pour les locations de voitures particulières comme d'utilitaires, a souligné la directrice générale du groupe, Caroline Parot, lors d'une conférence téléphonique.

Europcar traverse avec cette pandémie sa pire crise depuis sa fondation en 1949. Les Etats français et espagnol ont soutenu le groupe au printemps 2020 en garantissant 321 millions d'euros de prêts.

Un plan d'économies, prévu avant la pandémie, a été poussé à un milliard d'euros sur l'année. Europcar a également coupé dans sa flotte, descendant en décembre à 180.000 véhicules, soit -39% sur un an.

Début 2021, face à une dette devenue insoutenable, le groupe a changé de mains. Le fonds Eurazeo, qui l'avait racheté à Volskwagen en 2006, s'est retiré au profit des créanciers du groupe. Europcar est maintenant sous le contrôle de cinq fonds anglo-saxons, dont les New-Yorkais Anchorage (propriétaire des studios MGM) et Marathon.

Caroline Parot a laissé la présidence du conseil d'administration à l'ex-PDG d'Air France Alexandre de Juniac.

A la suite de cette restructuration, la dette brute du groupe est passée de plus de deux milliards d'euros à 905 millions fin 2020. Les nouveaux actionnaires ont également refinancé la flotte à hauteur de 225 millions d'euros.

"Ces nouvelles liquidités nous permettent d'envisager l'avenir du groupe", a déclaré Caroline Parot. "On se met en position de bénéficier pleinement de la reprise".

Le groupe reste prudent pour le premier semestre. Si l'activité a commencé à reprendre aux Etats-Unis, où il est présent à la marge, la saison estivale reste encore floue en Europe.

Le groupe a également accéléré son plan de transformation, qui vise à électrifier une partie de sa flotte et surtout la rendre "connectée" à 100%, pour limiter les passages au guichet.

Europcar a d'ailleurs annoncé mercredi un premier accord de partage de données avec le groupe Stellantis. Europcar pourra se brancher directement sur ses Peugeot, Citroën, DS ou Opel pour connaître leur localisation ou leur niveau de carburant.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Comment Europcar en est arrivé à une telle situation ? Pourra-t-elle s'en sortir ?

Bruno Haas, Le 08/04/2021 à 09:43

... le fonds Eurazéo doit être soulagé d'être sorti de cette galère ... (?)
C'est peu dire qu'Europcar connaît un parcours chaotique depuis bien (trop) longtemps ...
L'année passée, VW avait été intéressé par une reprise (?) ... Pour tout un tas de raisons, "çà" ne doit plus être trop de "saison" ... Une ouverture du côté de chez Stellantis, à voir (?).

Heureusement, l'équipe dirigeante semble expérimentée ... Cela suffira-t-il ... Le retour à "la normale' n'est pas pour demain matin et il faut bien survivre en attendant ...

Ade Airix, Le 08/04/2021 à 13:18

Sortez vos chéquiers !!

Durand Pierre, Le 08/04/2021 à 14:12

... Seriez vous véritablement à l'abri ?
Comme d'autres secteurs liés fortement à l'activité touristique, le secteur de location courte durée de véhicules est fortement sinistré ...
Ainsi l'américain Hertz s'est placé sous le régime de faillite, l'année passée ... 10 000 emplois de supprimer outre Atlantique (...) en 2020.
Le confrère Avis a "largué" une partie de sa flotte (31%), Sixt, quant à lui a cédé 25 % de ses véhicules ... Sic les 39 % chez Europcar !
Quand le "pilotage de performance" devient "le pilotage des pertes" ... le critère temps se traduit en giga besoin de cash ... Et Il y a tous les challengers ... Rent a Car, ADA et cie ...


Il est manifeste que le secteur de la LCD ne contribuera pas significativement aux affaires des constructeurs sur le 1er semestre 2021 et pour le second ? ...Tout va dépendre de la maîtrise de la pandémie à la fin juin ... Une chose est certaine, avec le "distantiel", ne retrouvera pas son volume d'activité d'avant la pandémie, avant longtemps ...

Respect aux gens qui se battent pour la survie de "leur boîte" !

Ade Airix, Le 08/04/2021 à 16:38

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 08/04/2021

Les groupes Sipa, BPM et Ravon se développent avec Hyundai

L’actualité du réseau Hyundai a été riche au cours du mois de mars. Le groupe Sipa va reprendre le territoire de Toulouse Sud, le groupe BPM a repris celui du Kremlin Bicêtre (94) et le groupe Ravon réalise son premier investissement dans la marque en créant une nouvelle concession à St-Etienne.

Réseaux

Catégorie Services

Les loueurs de voitures resserrent leurs flottes face au Covid

(AFP) - Réservations annulées, disparition des voyageurs internationaux, multiplication des visioconférences : les loueurs de voitures serrent les dents et resserrent leurs flottes depuis que les effets du Covid-19 paralysent leur activité.

09/04/2021

E-Leclerc ne tient pas ses promesses avec la Dacia Spring

Annoncée à "un prix d'accessibilité jamais encore atteint", l'offre de location de la Dacia Spring dans les magasins E.Leclerc revient finalement au même prix que la location d'une Twingo, à environ 25 euros par jour pour 100 km (carburant inclus).

07/04/2021

CDK Global devient Keyloop

Le fonds Francisco Partners a réalisé l’acquisition de CDK Global qui est renommé à cette occasion Keyloop.

23/03/2021