Publicité
Publicité
Constructeurs - 17/02/2021

L'usine de batteries de Stellantis et Total pourrait générer 2.000 emplois

(AFP) - La nouvelle usine de batteries pour voitures électriques de Stellantis et Total pourrait générer entre 1.400 et 2.000 emplois d'ici 2030 à Douvrin (Pas-de-Calais), a indiqué sa direction mardi.

Auteur : AFP

Partager cet article

Une concertation va être lancée le 25 février autour de cette usine implantée sur le site de la Française de mécanique, qui produit des moteurs pour Peugeot, Citroën et les autres marques du groupe Stellantis (ex-PSA).

La coentreprise, baptisée Automotive Cells Company (ACC), réunit à 50-50 Stellantis avec le spécialiste français des batteries Saft, filiale de Total.

La direction d'ACC n'a pas commenté un éventuel rapprochement avec Renault, qui semble être au point mort.

Dans un premier temps, ACC devrait avoir un centre de recherche opérationnel mi-2021 à Bruges, près de Bordeaux. Une usine pilote est également en cours de construction à Nersac, près d'Angoulême.

La construction d'un premier bloc de cette "gigafactory" doit débuter début

2022 sur les communes de Douvrin et Billy-Berclau, pour un démarrage de la production fin 2023. Entre 350 et 500 personnes devraient travailler dans ce premier "bloc" en 2024, a précisé lors d'une conférence de presse le directeur général d'ACC, Yann Vincent.

"Les procédés de fabrication que l'on va utiliser sont très automatisés et très pointus dans leur conduite. Nous allons avoir besoin de conducteurs de lignes automatisées compétents, de professionnels de maintenance, de quelques experts en chimie, de techniciens qualité", a précisé Yann Vincent.

L'usine de batteries "est une solution, qui n'est peut-être que partielle", à la "baisse d'activité" dans la construction de moteurs thermiques et plus largement à la désindustrialisation. "Je ne vois pas pourquoi une personne qui travaille aujourd'hui chez Bridgestone n'aurait pas le bon niveau de compétences pour travailler chez ACC", a souligné Yann Vincent.

L'entreprise sera Seveso seuil bas, un niveau lié au stockage des matières premières. Un deuxième bloc sera construit à Douvrin et un troisième à l'usine Opel de Kaiserslautern, en Allemagne.

L'objectif est d'atteindre une capacité de 8 GWh dans un premier temps, puis une capacité cumulée de 48 GWh à l'horizon 2030 au total sur les deux sites. ACC vise ainsi à fournir chaque année environ un million de voitures.

"Nous avons vocation à servir Stellantis mais pas uniquement. Nous discutons d'ores et déjà avec tous les constructeurs", a souligné Yann Vincent. "Notre ambition est d'être le leader européen des cellules et modules de batteries pour véhicules électriques".

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

La France contre attaque dans le domaine de la fabrication à grande échelle des batteries.
Cocorico !

Clerion , Le 17/02/2021 à 09:44

Oui Clerion, bonne nouvelle !
Ca fait du bien de lire des articles comme celui-là.

Bruno Haas, Le 17/02/2021 à 10:25

Le changement du système de stockage de l'énergie des automobiles vers le VE permet effectivement aujourd'hui de fabriquer des batteries où l'on veut et l'électricité chez soi, alors que pour le pétrole c'était chez ceux qui en avait et aussi accessoirement chaque maison individuelle ou habitation est devenue maintenant une station service.
Si c'est pas de la relocalisation !
;0)
PS : remarquez que si nous avons maintenant tout à la maison avec le TT, les colis et la nourriture livrés, etc.. , pourquoi avoir une voiture finalement ?

Lucos , Le 17/02/2021 à 11:15

Nous sommes début 2021...et il faut deux ans pour monter une usine...et 2030 pour la grosse production...et tout seuls sans Renault ... Génial !
Le gars de l'AFP écrit: "
"La direction d'ACC n'a pas commenté un éventuel rapprochement avec Renault, qui semble être au point mort."
Donc des millions de VE à vendre tous seuls... mais il doit y avoir déjà une carnet de commandes bien rempli. Ouf !!
Belle visibilité de ce que sera la technologie des batteries en 2030 !!
Pour l'Airbus de batteries, vous arrêtez tout les gars, on arrive !!
Eh, les cousins teutons vous allez voir de quel bois on se chauffe !
Je ne suis pas pessimiste, je croise les doigts, juste !!

Durand Pierre, Le 17/02/2021 à 11:15

Le spécialiste de la spécialité nous dit:
"Le changement du système de stockage de l'énergie des automobiles vers le VE permet effectivement aujourd'hui de fabriquer des batteries où l'on veut et l'électricité chez soi,..."
Désolé, j'ai beau relire...mais là je cale !!
Par contre quand le gars de la AFP écrit:
"L'entreprise sera Seveso seuil bas, un niveau lié au stockage des matières premières. ".... là c'est hyper clair...et j'ai un petit frisson.
Mais comme dirait certainement le spécialiste du papier à cigarettes Bolloré, "on ne fait des omelettes sans casser des œufs" !!

Durand Pierre, Le 17/02/2021 à 11:25

Lucos, réponse à votre PS : pour le plaisir de conduire !
Accessoirement pour aller à la déchèterie pour y balancer les déchets végétaux que l'on n'a plus le droit de brûler dans son jardin.
A ce propos, si on cumule les aller-retours de tous les clampins qui font comme moi en cramant du carburant -et je ne suis qu'à 2,2 km de la déchèterie- plus les aller-retours des camions qui emportent les bennes de déchets vers les incinérateurs, plus le carburant qu'il faut pour alimenter les incinérateurs, plus l'énergie pour entretenir ces incinérateurs, plus le CO2 dégagé par le brûlage des déchets, est-on bien certain que le CO2 dégagé par le brûlage directement dans les jardins n'est pas moindre ?
Vite une étude par un comité de défense du brûlage à l'ancienne.

Bon, un jour il me faudra remplacer le RAV4 par une petite chiotte électrique, ou bien je lui offrirai un "rétrofit" !

Bruno Haas, Le 17/02/2021 à 11:38

" de fabriquer des batteries où l'on veut", fabriquer des usines de batterie en France vs pétrole qu'il faut importer des pays de l'OPEP ou autres...
Electricité chez soi vs produits raffinés extraits du pétrole (essence, GO) ou autres (hydrogène, GPL, Ethanol) qu'il faut aller chercher à la pompe.
Message de Lucos, je le comprend comme cela...
A confirmer !
;-)

Clerion , Le 17/02/2021 à 11:40

@ Bruno Haas, Le 17/02/2021 à 11:38
Même le vert pollue, faisons des arbres en béton verts toute l'année...
;-))

Clerion , Le 17/02/2021 à 11:43

C'est cela Clerion.
;0)
Pour le brûlage à l'ancienne, ça existe encore dans la contrée complètement retirée de tous du fin-fond de l'Eure et Loir où tout le monde s'en fout de l'interdiction, en commençant par le Maire.. et moi je fais comme Bruno et j'ai, en plus du plaisir de conduire des branches, le plaisir de crâmer du fioul pour être un peu écolo...
A ce sujet je vais proposer une nouvelle émission à la chaine M Machin Découverte : "Seul face à l'Eure-et Loir !"
;0))

Lucos , Le 17/02/2021 à 11:57

Je serai vert de rage quand je ne pourrai plus emmener mes déchets verts avec un véhicule thermique.
Et vert de honte quand il faudra ramener les batteries usagées de mon VE à la déchetterie.
Et pour les déchets verts, allez les vers...
;-)

Clerion , Le 17/02/2021 à 12:11

Question pour le spécialiste Clerion.
Avec le giga projet PSA-Total, est-ce que nous deviendrons tous des veaux en batterie ??

Durand Pierre, Le 17/02/2021 à 12:13

... Bruno, sur le principe du développement durable, un p'tit retrofitting du RAV4 semble' "achement" raisonnable ...Prenez vot' temps ... Encore faut il que les spécialistes du retrofit le soit ...raisonnable ..!
Dans votre processus en lien avec les déchets verts vot" incinérateur il est classé combien en site Seveso (?) ....Je galéje !

Pour le restant ...faisons confiance aux industriels impliqués dans la troika (j'ai pas ecrit galère ) des batteries ...a priori, ils n'y sont pas venus pour tricoter ...Demeure, au moins, un point d'interrogation sur l'appro en matières premières...J'imagine que le coup (voire les coûts) est appréhendé donc géré... (?)
Cela dit pensez que l'autre est un benêt assez systématiquement est peut être satisfaisant pour l'égo mais çà doit "fafiguer" à force.. C'est qu' "on" est loin d'être dupe, que non ... il est pas né celui qui ...
;0)

Ade Airix, Le 17/02/2021 à 15:24

@ Durand Pierre, Le 17/02/2021 à 12:13
Avec le giga projet, je dirais les poulets en batterie car on ne pourra bientôt rien faire sans oeufs...
;-)

Clerion , Le 17/02/2021 à 16:35

Les français connaissent bien la situation, ils passent leur vie à être arrêtés par les poulets !!

Durand Pierre, Le 17/02/2021 à 21:48

... Volontairement (ou pas) une dernière astuce très approximative au niveau de l'humour qui ressemble un peu trop à celui d'un émule du discours convenu et victimaire de Camilla ...Pas la copine de Charles, l'autre ... On sait ce qui il en est des généralisations précuites et autres racccourcis raccoleurs ...

Ade Airix, Le 18/02/2021 à 00:22

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 17/02/2021

Le réseau Scania France sort bénéficiaire de l’année 2020

Malgré des ventes VN en baisse de 34%, le réseau Scania France a bien résisté en 2020, grâce à la progression de son activité VO et de son chiffre d’affaires atelier. En 2021, les efforts porteront sur le déploiement des véhicules à énergie alternative qui représentaient déjà plus de 8% de ses volumes en 2020.

Constructeurs

Catégorie Constructeurs

Carlos Tavares reçoit les organisations syndicales de PSA lundi

Les résultats financiers exceptionnels de PSA ont été obtenu au prix "d’un niveau de tension sociale assez élevé", nous a dit Olivier Lefebvre, délégué syndical central FO Stellantis. Il sera reçu lundi 8 mars par Carlos Tavares (en même temps que CFE-CGC, CFTC et CFDT) à qui il compte demander des réponses claires sur la place qui va être donnée à la France dans Stellantis.

05/03/2021

PSA : une rentabilité 2020 à peine entamée par la crise

Les résultats financiers de PSA sont assez impressionnants : malgré une baisse de son chiffre d’affaires de -18,7% la marge opérationnelle du groupe est restée à très haut niveau à 7,1%. Son bénéfice est de 2 milliards d’euros.

04/03/2021

Fiat Chrysler résiste à la crise avec un petit bénéfice en 2020

(AFP) - Le constructeur italo-américain Fiat Chrysler (FCA) a annoncé mercredi avoir enregistré un bénéfice net de 24 millions d'euros en 2020, signe que le groupe a résisté à la crise du secteur automobile provoquée par la pandémie de coronavirus.

04/03/2021

Pénurie de puces : GM prolonge encore la fermeture de plusieurs usines

(AFP) - Le constructeur américain General Motors (GM) a annoncé mercredi qu'en raison de la pénurie de puces électroniques qui touche l'ensemble du secteur automobile, il allait de nouveau prolonger la fermeture de trois usines et suspendre la production dans une quatrième, au Brésil.

04/03/2021