Publicité
Publicité
Constructeurs - 30/07/2021

Le fondateur de Nikola inculpé pour avoir menti aux investisseurs

(AFP) - Le fondateur et ancien patron du concepteur de camions électriques et à hydrogène Nikola, Trevor Milton, a été inculpé jeudi par les autorités américaines pour avoir embelli l'activité de la start-up lors de multiples interventions publiques dans le but de faire monter l'action.

Auteur : AFP

Partager cet article

"Afin de stimuler la demande des investisseurs pour Nikola, M. Milton a menti sur presque tous les aspects de son entreprise", a accusé la procureure de New York, Audrey Strauss, lors d'une conférence de presse.

Il a par exemple affirmé que le groupe avait construit un prototype de camion "entièrement fonctionnel" alors même qu'il savait que le modèle "ne pouvait pas fonctionner", détaille l'acte d'accusation du ministère de la Justice. Il a aussi présenté de vagues promesses d'achats comme des commandes fermes.

L'ex-chef d'entreprise a été placé en détention et sera présenté à une juge dans la journée.

Nikola avait fait des débuts remarqués à Wall Street en juin 2020 avant de sceller un partenariat prometteur avec General Motors qui semblait apporter une légitimité à la société basée à Phoenix (Arizona, ouest), fondée en 2015.

Le groupe a été, quelques jours plus tard, emporté dans un tourbillon après un rapport de la société d'investissement Hindenburg Research affirmant que Nikola était une "fraude complexe fondée sur des dizaines de mensonges" racontés au fil des ans par M. Milton.

Le fondateur a démissionné dans la foulée et GM a, en novembre, fortement réduit l'ampleur de son partenariat avec Nikola.

7 milliards de dollars

Les faits qui sont reprochés à M. Milton par le ministère de la Justice vont de novembre 2019, quand il a commencé à poser les jalons d'une entrée en Bourse, jusqu'à sa démission en septembre 2020.

"Au cours de cette période, Milton a effrontément et à plusieurs reprises fait des déclarations fausses et trompeuses sur le statut de la technologie de Nikola", sur Twitter, Instagram, dans des podcasts et à la télévision, a affirmé Mme Strauss.

Et pendant ce temps, la valeur des actions Nikola qu'il détenait a grimpé jusqu'à 7 milliards de dollars, en juin 2020.

Or quand il est apparu que M. Milton avait fortement exagéré les avancées de son entreprise, les actionnaires "ont pâti de dizaines, voire de centaines de milliers de dollars de pertes, y compris, dans certains cas, la perte de leur épargne-retraite ou de fonds qu'ils avaient empruntés pour investir dans Nikola", accusent les autorités.

Le gendarme américain de la Bourse, la SEC, a aussi engagé des poursuites contre M. Milton jeudi pour des motifs similaires.

"En choisissant de promouvoir Nikola via les médias sociaux, M. Milton était obligé, en vertu des lois boursières, de communiquer de manière complète, précise et véridique", a souligné Gurbir Grewal, responsable de la mise en oeuvre des règles à la SEC, dans un communiqué.

L'entreprise, dans un communiqué, a souligné que les poursuites engagées jeudi étaient à l'encontre de M. Milton et non de Nikola. Elle assure avoir coopéré avec les autorités tout au long de l'enquête.

Un rapport qu'elle avait commandité a conclu en février que certaines des déclarations de M. Milton étaient bien "inexactes", mais a rejeté l'idée que le groupe était une "vaste fraude".

L'action de Nikola chutait de 8,3% à la mi-séance de la Bourse de New York.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Fantasquetique !
;0)

Lucos , Le 30/07/2021 à 08:56

Ca serait drôle si on mettait en prison les politiques qui mentent.
Ce ne serait pas les électeurs qui manqueraient, mais les candidats.

Aux Etats-Unis, vous pouvez voler, violer, assassiner, flinguer en masse, mais faut pas mentir.

Bruno Haas, Le 30/07/2021 à 09:53

Voilà un fin connaisseur des US...bravo !!
Un exemple: un gars un jour arrive à JFK et le douanier lui pose la question: "avez-vous eu affaire avec la justice américaine? Le gars réponds non, et le douanier de lui dire "vous mentez monsieur" il proteste et ne ferme pas sa grande gueule...
Conclusion, on l'a fait embarquer dans le même avion de retour chez lui !!
Pourtant son crime aurait pu être une amende pas payée (et amnistiée) d'il y a dix ans !!
Les ricains c'est cela: t'as menti, tu t'es fait piquer...tant pis pour ta pomme !!
T'as du pognon et un bon avocat, tu paies l'avocat et une amende négociée, mais t'évites les fers aux pieds !!
Ta famille tout en te traitant d'imbécile et de trou du cul va quand même t'aider en général s'ils ne sont pas tous pauvres.

Durand Pierre, Le 30/07/2021 à 11:01

Le comble, se serait qu'un ancien directeur d'une entreprise de véhicules électriques soit condamné à la chaise... électrique...
;-(

Clerion , Le 30/07/2021 à 11:07

Par ailleurs, pour abréger ses souffrances il faudrait les batteries d'une Tesla S Plaid...ou d'une nouvelle Merco VE Concept super bling bling...mais dans la nouvelle Merco il aurait pu demander des massages qui endorment avant...le grill !!

Durand Pierre, Le 30/07/2021 à 11:49

Je sens que la tension monte...
Et au superchargeur, ça donnerait quoi ?
;-)

Clerion , Le 30/07/2021 à 12:41

Passez à 800 V...sinon branchez en direct à un EPR, mais il faut un délai et une grosse rallonge de milliards !!

Durand Pierre, Le 30/07/2021 à 14:06

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 30/07/2021

Europcar va se remarier à Volkswagen

(AFP) - Un an après avoir frôlé la faillite, le loueur de voitures Europcar va être de nouveau racheté par Volkswagen 15 ans après leur séparation en bons termes, alors que le groupe allemand souhaite se renforcer dans les services de mobilité.

Constructeurs

Tesla deviendrait-il un constructeur normal ?

Pour la première fois de son histoire, Tesla semble avoir dégagé des profits de son activité automobile. C’est une victoire pour ce constructeur qui accumule les pertes depuis 18 ans et qui a levé des fonds à trois reprises l’an dernier. L’horizon se dégage mais la route est encore longue et Tesla a du chemin à accomplir pour justifier sa valorisation auprès des investisseurs.

Analyse

Catégorie Constructeurs

Les Smart de la coentreprise avec Geely seront distribués par un nouveau réseau

Smart France recevait hier matin à Paris les concessionnaires Mercedes pour leur présenter le concept qui préfigure la nouvelle gamme. Les futurs véhicules de la marque seront distribués par un nouveau réseau d’agents "commissionnaires" choisis dans le réseau Mercedes, tandis que les véhicules actuels resteront distribués dans le cadre des contrats actuels. Les explications de Cyril Bravard, président de Smart Automobile France.

24/09/2021

Le vietnamien VinFast part à la conquête du marché européen

(AFP) - Le design est italien, le PDG allemand et le constructeur vietnamien : VinFast, filiale du conglomérat Vingroup, s'apprête à partir à la conquête du marché européen très prometteur, mais disputé, des véhicules électriques.

24/09/2021

La piste légendaire de Fiat transformée en immense jardin suspendu

(AFP) - Le constructeur italien Fiat, qui fait partie du groupe Stellantis, a transformé sa légendaire piste d'essai sur le toit de son ancienne usine du Lingotto à Turin en immense jardin suspendu, tout un symbole pour une marque automobile décidée à prendre le virage électrique.

24/09/2021

Ivan Segal, DCF Renault : "Il faut que nous soyons logiques et que nous aidions notre réseau à baisser les coûts"

Depuis l’arrivée de Luca de Meo, la marque Renault a pris de nouvelles orientations dans plusieurs domaines qui commencent à être perceptibles : nouvelle image de marque, rationalisation de sa gamme, rééquilibrage de ses canaux de ventes. Le groupe gère la relation réseau dans un esprit constructif et le renouvellement des contrats se fait sans heurts avec des objectifs partagés de réduction des coûts, nous explique Ivan Segal, directeur commercial France que nous avons rencontré au salon de Munich, lors de la révélation de la Mégane E-Tech électrique.

23/09/2021

Europcar : Volkswagen et ses associés présentent leur offre d'achat

(AFP) - Volkswagen a présenté lundi son offre d'achat à 2,5 milliards d'euros pour le loueur français Europcar avec le fonds britannique Attestor et la plateforme de mobilité néerlandais Pon, déjà acceptée par son conseil d'administration mais soumise au feu vert de l'Autorité des marchés financiers.

21/09/2021