Publicité
Publicité
Marchés - 29/08/2022

Le Mexique se dote d'une entreprise d'Etat pour exploiter son lithium

Par AFP

(AFP) - Le Mexique va disposer d'une entreprise d'Etat pour exercer le monopole public d'exploitation de son lithium, un minerai essentiel dans la fabrication des voitures électriques, selon un décret pris mardi par le gouvernement mexicain.

Selon le décret, l'entreprise "Litio para México" (lithium pour le Mexique) a pour but "l'exploration, l'exploitation" du lithium sur le territoire national "ainsi que l'administration et le contrôle des chaînes de valeur économique".
L'entreprise dispose d'une "autonomie technique, opérative et de gestion", ajoute le décret.
Présent dans le nord du pays, le lithium mexicain a été nationalisé par une loi adoptée en avril au Parlement par la majorité du président de gauche Andres Manuel Lopez Obrador.
"Nous avons cette ressource et nous allons la mettre à disposition de l'industrie automobile" au Mexique, avait précisé en août le chef de l'Etat.   

Le président avait mentionné en avril 150.000 hectares de concessions accordées par son prédécesseurs Enrique Pena Nieto (2012-2018).
Une entreprise à capitaux chinois, Bacanora, revendique sur son site internet "dix concessions minières" couvrant "environ 100.000 hectares" dans l'Etat de Sonora (nord), et évoque un dépôt de 8,8 millions de tonnes.
"Il n'y a pas encore d'information sur la quantité de lithium existante", avait estimé le président de la chambre minière du Mexique (CAMIMEX), Jaime Gutierrez, jugeant que la réforme n'était pas "nécessaire" et qu'elle créait "beaucoup d'incertitudes" pour les investisseurs dans le secteur des mines.   

L'Australie, le Chili, l'Argentine et la Chine sont les principaux producteurs mondidaux de lithium. L'Australie en aurait produit 42.000 tonnes en 2019 d'après certaines statistiques spécialisées.

Réactions

Le président de la chambre minière du Mexique ne connait pas la quantité existante de lithium dans son pays !! Quelqu'un l'a vu une fois au bureau ?
+ l'Australie "aurait" produit 42.000 tonnes avec une stat d'il y a 4 ans ! D'après des spécialistes de rien du tout visiblement !
Faudrait s'y mettre sérieusement les gars !
;0)

C’est Xaviere qui a écrit le rapport

Avec Isabelle... (La femme bibendum !)
;0))

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Autres articles

Analyse

La dépréciation de l’euro menace le soutien public à la transition écologique et l’industrie automobile

La dépendance de l’automobile au politique et aux financement publics est traditionnelle. Elle est particulièrement prononcée en 2022 étant donnée la nécessité de partager la charge de la transition. Plus que par ses effets sur le coût des importations et/ou sur les capacités de l’automobile européenne à exporter, l’évolution de la parité dollar/euro qui a vu la devise européenne perdre plus de 15% importe pour ses effets sur la donne macroéconomique. En effet, la marche forcée vers le véhicule électrique déjà peu digeste pour l’automobile européenne le serait encore moins si la relative générosité des Etats constatée jusqu’alors venait à être remise en cause par la hausse des taux d’intérêt et les conséquences qui en seraient tirées en matière de finances publiques.

Marchés - 02/02/2023

Les électriques ont poursuivi leur conquête du marché européen en 2022

(AFP) - En route vers 100% : les ventes de voitures électriques ont enregistré un nouveau record de part de marché dans l'Union européenne en 2022, même si leur progression a légèrement ralenti, alors que d'ici 12 ans elles devraient être les seules voitures neuves autorisées à la vente sur le continent.