Publicité
Publicité
Constructeurs - 29/08/2022 - #Ford

USA : Ford condamné à payer 1,7 milliard de dollars après le décès d'un couple

Par AFP

(AFP) - Le constructeur automobile américain Ford a été condamné à verser 1,7 milliard de dollars de dommages et intérêt pour un défaut de fabrication d'un de ses modèles qui a entraîné le décès d'un couple en Géorgie, en 2014, ont rapporté des médias américains.

S'il n'est pas rare de voir des dommages supérieurs au million de dollars dans des affaires d'accident de la route, le montant attribué dans ce dossier est l'un des plus élevés jamais vu.
A l'issue de ce jugement, rendu par un jury populaire du comté de Gwinnett et rapporté par plusieurs organes de presse américains, Ford a fait part dimanche, au Wall Street Journal, de son intention de faire appel de cette décision "qui n'est pas étayée par des preuves", selon le constructeur.
Sollicité par l'AFP, Ford n'a pas donné suite dans l'immédiat.   

Le pickup F-250 Super Duty de Melvin et Voncile Hill avait effectué un tonneau après une crevaison alors qu'ils circulaient sur une route près d'Americus (Géorgie). Le toit du véhicule retourné avait cédé, écrasant le couple dans l'habitacle.
A la suite de cet accident, les deux enfants du couple ont saisi la justice et accusé Ford d'un défaut de conception de ce modèle qui, selon des documents cités par les médias américains, a été impliqué dans des dizaines d'autres accidents similaires.

Lors du procès, qui a duré trois semaines, les avocats de Ford ont cité plusieurs études sur le design et la sécurité montrant, selon eux, que le toit était assez solide pour résister à un tel choc.
Mais le jury n'en a pas moins retenu la responsabilité de la firme de Dearborn (Michigan) qui, selon des documents versés au dossier, ont fabriqué environ 5,2 millions d'exemplaires de ce modèle, de 1999 à 2016, avant que le toit ne soit renforcé, à partir de 2017.

L'enveloppe de 1,7 milliard de dollars correspond à des dommages dits punitifs, qui vont au-delà du préjudice du ou des victimes et vise à sanctionner le comportement de l'auteur.
Ils sont souvent proportionnés en fonction des capacités financières de la personne ou de l'entité visée.
Jeudi, le même jury avait condamné, séparément, Ford et la chaîne d'entretien automobile Pep Boys (pour avoir posé un mauvais train de pneus) à verser 24 millions de dommages et intérêts aux enfants du couple Hill, en réparation de leur préjudice.

Réactions

Outrance détestable et typique de la "justice" américaine.

... 24 millions au regard d''1,7 milliard... C'est le "pourboire" (?)
Tata motors n'a pas ce genre de problèmes ... il en a d'autres, pour autant et de sérieux ...
;0)

- "We said "millions" and not "billions" O'Gobbier ! Sorry ! O'Gommier..."
;0))

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Autres articles

Analyse

La dépréciation de l’euro menace le soutien public à la transition écologique et l’industrie automobile

La dépendance de l’automobile au politique et aux financement publics est traditionnelle. Elle est particulièrement prononcée en 2022 étant donnée la nécessité de partager la charge de la transition. Plus que par ses effets sur le coût des importations et/ou sur les capacités de l’automobile européenne à exporter, l’évolution de la parité dollar/euro qui a vu la devise européenne perdre plus de 15% importe pour ses effets sur la donne macroéconomique. En effet, la marche forcée vers le véhicule électrique déjà peu digeste pour l’automobile européenne le serait encore moins si la relative générosité des Etats constatée jusqu’alors venait à être remise en cause par la hausse des taux d’intérêt et les conséquences qui en seraient tirées en matière de finances publiques.

Constructeurs - 03/02/2023

Honda prévoit d'accélérer dans l'hydrogène

(AFP) - Le constructeur automobile japonais Honda a dévoilé jeudi son intention d'accroître considérablement ses activités dans l'hydrogène dans les 10-15 prochaines années, en coopération avec l'américain General Motors avec lequel il collabore depuis longtemps dans ce domaine.

Constructeurs - 03/02/2023

Mitsubishi Motors réduit ses objectifs de vente

(AFP) - Le japonais Mitsubishi Motors, troisième membre de l'Alliance sur le point d'être réformée en profondeur, a abaissé jeudi ses objectifs annuels de chiffre d'affaires et de vente en volume, tout en confirmant ses prévisions de bénéfice.