Publicité
Equipementiers - 26/04/2022 - #Renault

Les ex-salariés de la SAM ont quitté leur usine après 154 jours d'occupation

(AFP) - Après 154 jours d'occupation, les ex-salariés de la SAM, sous-traitant de Renault qui a fait faillite, ont quitté lundi leur usine de Viviez, dans l'Aveyron, partagés entre nostalgie et fierté.

Les ex-salariés de la SAM ont quitté leur usine après 154 jours d'occupation

Auteur : AFP

Partager cet article

"C'est extrêmement douloureux, c'est une véritable famille qui s'est séparée", a déclaré à l'AFP David Gistau, représentant CGT des ex-salariés qui ont quitté les lieux à midi, salués par une haie d'honneur de 200 personnes.

"C'est une lutte qui marquera l'histoire sociale de l'Aveyron et même au-delà. C'est une page qui se tourne, et nous l'avons tournée avec dignité", a-t-il estimé.

La décision de quitter l'usine avait été prise jeudi par les salariés, après qu'un accord a été trouvé entre les mandataires judiciaires et les collectivités locales, afin de garantir la sécurisation de l'usine et la préservation de l'outil de travail.

Reprise en 2017 par le groupe chinois Jinjiang, la Société aveyronnaise de métallurgie (SAM), installée à Viviez dans l'ancien bassin minier sinistré de Decazeville, avait été placée en redressement judiciaire en décembre 2019.

Le 26 novembre dernier, le tribunal de commerce de Toulouse a prononcé la cessation de son activité et sa liquidation, après le refus de Renault de soutenir l'unique projet de reprise.

Depuis, près de la moitié des quelque 350 salariés se relayaient jour et nuit pour occuper le site. Ils entendaient ainsi empêcher une vente aux enchères des machines par les mandataires, craignant que cela décourage la reprise de la fonderie.

"On est fier car on est allé au bout de ce qu'on pouvait faire, s'est félicité David Gistau. On part avec l'intime conviction et l'espoir, qui se confirme un peu plus chaque jour, de pouvoir y retourner."

L'accord trouvé par les différentes parties, et validé par les ex-salariés, laisse jusqu'au 30 juin au groupe MH Industries, basé dans le Lot voisin, pour déposer une offre de rachat et envisager une éventuelle reprise.

Si l'occupation s'est terminée "avec beaucoup de larmes", selon le représentant CGT, la lutte va se poursuivre aux prud'hommes, avec le dépôt de 282 dossiers d'ex-salariés assignant Renault.

Ils visent le groupe automobile en tant que co-employeur et réclament des primes supra-légales plus importantes que celles proposées après la liquidation de la SAM.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Triste.

Bruno Haas, Le 26/04/2022 à 09:51

C'est triste pour ces salariés qui n'ont plus d'emploi, mais lamentable de s'en prendre à Renault.
Ce n'est pas Renault qui a fait que la SAM ne s'est pas diversifiée pour trouver d'autres clients, non c'est leur patronat.

Frédéric C., Le 26/04/2022 à 14:20

merci Frédéric pour ce commentaire. L'AFP est comme souvent dans l'à peu près. Comment dire que Renault est le co-employeur des salariés de la SAM ?? La SAM est un fournisseur de Renault comme elle devrait l'être d'autres clients. Elle doit ses difficultés principalement à l'amateurisme de ses dirigeants qui n'ont pas su diversifier leur activité ni chercher de nouveaux contrats. Qu'à réllement fait le chinois Jinjiang depuis ce rachat ? Pourquoi ne s'en prend-on pas à celui-ci plutôt qu'à Renault ?

Jean-Louis Duffour, Le 26/04/2022 à 20:31

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 26/04/2022

Net rebond de la profitabilité du groupe Parot en 2021

Le groupe Parot a réduit la voilure depuis 2019, pour baisser de 59% de son chiffre d'affaires VP, à 185 millions d'euros. Il a en revanche retrouvé sa profitabilité depuis trois semestres consécutifs, avec ainsi un bénéfice net de 3,3 millions d'euros sur l'ensemble de l'année 2021.

Réseaux

Clap de fin pour Datsun, dont Nissan cesse la production

(AFP) - Le constructeur automobile japonais Nissan a annoncé lundi qu'il cessait de produire des véhicules Datsun, moins de dix ans après avoir relancé cette marque historique dans des marchés émergents sous l'impulsion de Carlos Ghosn, son grand patron à l'époque.

Constructeurs

Ford Trucks, un nouvel acteur sur le marché français du camion

La marque américano-turque de camions Ford Trucks fait son entrée en France avec l’ambition de conquérir 5% du marché d’ici à 2025. Importée par des distributeurs Ford, elle sera en revanche distribuée par des professionnels du poids lourd. Rencontre avec Christophe Bastenaire, directeur ventes et réseau de F-Trucks France.

Réseaux

Catégorie Equipementiers

Siemens devient actionnaire d'Electrify America

(AFP) - Le constructeur allemand Volkswagen a vendu à Siemens une part valant "plusieurs centaines" de millions de dollars dans le capital d'Electrify America, sa filiale américaine spécialisée dans les bornes de recharge pour véhicules électriques.

29/06/2022

Restructuration sous supervision judiciaire pour Marelli

(AFP) - L'équipementier automobile italo-japonais Marelli, fournisseur des constructeurs Nissan et Stellantis notamment, a entamé vendredi une procédure de restructuration sous supervision judiciaire au Japon, n'ayant pu obtenir un accord unanime de ses créanciers sur une méthode alternative.

28/06/2022

CATL lance de nouvelles générations de batterie

Le chinois CATL va produire une nouvelle génération de batterie lithium-ion en 2023, offrant une densité énergétique allant jusqu’à 255 Wh/kg, pour des véhicules qui pourront dépasser les 1.000 km d’autonomie. Il développe également une seconde génération de batterie sodium-ion, n'utilisant ni lithium, ni cobalt.

24/06/2022

ABB attend de meilleures conditions pour introduire l'e-mobilité en Bourse

(AFP) - Le groupe d'ingénierie helvético-suédois ABB reporte l'introduction en Bourse de sa division d'e-mobilité, qui fabrique des bornes de recharges pour véhicules électriques, annonce-t-il lundi, préférant attendre des conditions de marchés plus porteuses pour lancer l'opération.

20/06/2022