Publicité
Constructeurs - 30/06/2022 - #Mercedes-Benz

Mercedes voit la pénurie de semi-conducteurs se prolonger jusqu'en 2023

(Reuters) - La pénurie mondiale de semi-conducteurs devrait perdurer jusqu'en 2023, a déclaré mercredi le président du directoire de Mercedes-Benz Ola Kaellenius.

Mercedes voit la pénurie de semi-conducteurs se prolonger jusqu'en 2023

Auteur : Reuters

Partager cet article

"La situation des semi-conducteurs est très présente et constituera un défi pour l'industrie tout au long de cette année et de l'année prochaine", a dit Ola Kaellenius, lors de la conférence Reuters Automotive Europe à Munich.

Malgré la volatilité du marché, le constructeur automobile haut de gamme dit toujours disposer d'un solide carnet de commandes, ajoutant que la demande ne semble pas se dégrader pour le moment.

Ola Kaellenius a ajouté qu'à mesure que la transition vers les véhicules électriques (VE) se poursuit, Mercedes-Benz jouera un "rôle plus actif" dans sa chaîne d'approvisionnement, remontant jusqu'au point d'extraction des matières premières utilisées.

"Nous ne nous arrêtons pas aux usines de cellules de batterie (...) nous devons régir l'ensemble de la chaîne car il y a tellement de choses en mouvement", a-t-il déclaré. 

Il faudra une décennie au constructeur pour que ses usines de moteurs passent à une production entièrement électrique, a ajouté Ola Kaellenius, qui reste confiant quant à la gestion ordonnée de cette transition.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Qu'apprends-je ?
Une pénurie mondiale ?
Nooooooooon sans blague.

Bruno Haas, Le 30/06/2022 à 09:59

On nous cache tout !
;0))

Lucos , Le 30/06/2022 à 10:03

Pénurie sur laquelle quelques uns s’accordaient pour qu’elle dure jusqu’en 2022, voilà désormais que certains avancent une année 2023 tout aussi impactée !

Yves-Henri Randier, Le 30/06/2022 à 10:31

Faut dire qu'il il y a de la pupuce dans les Allemandes...
Autant que dans 10 Dacia...
;0)

Lucos , Le 30/06/2022 à 10:43

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 30/06/2022

Thomas Dubruel, Dacia : "Nous allons rouvrir les commandes de GPL sur Sandero puis Duster début juillet"

Tout va pour le mieux pour la marque Dacia qui est parvenue à progresser ce semestre sur un marché VP en recul de 15%. Et pourtant, elle subit depuis juin des difficultés d'approvisionnement sur ses motorisations GPL qui l'ont obligée à cesser de prendre des commandes. Elles ont pu reprendre le 16 juin sur Jogger et seront de nouveau ouvertes en juillet sur Sandero puis Duster.

Constructeurs

Prolongation du bonus 6.000 euros confirmé, toujours pas de décret

Le bonus écologique versé à l'achat d'une voiture électrique restera fixé à 6.000 euros jusqu’à la fin de l’année a dit hier le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire en personne, lors d’une interview sur CNews. Pour autant, le décret n’est toujours pas paru et le site officiel pas à jour…

Marchés

Quatre femmes renforcent l’équipe de direction d’Alpine

Le comité de direction d’Alpine est renforcé avec l’arrivée de quatre nouvelles directrices : Marine Le Bihan, directrice qualité ; Bénédicte Lenguin, directrice juridique ; Anne-Catherine Basset, directrice industrielle et manufacture et Soizic Pebereau nommée au poste nouvellement créé de directrice sponsoring et partenariats.

Nominations

Face au casse-tête de la préservation de la mobilité des Français, les préconisations de Mobilians

Le "leasing social" du candidat Emmanuel Macron est très loin du compte pour traiter la question du renouvellement du parc automobile français. Le retour du réel pourrait être brutal. Xavier Horent, délégué général de Mobilians et Marc Bruschet, président de la branche concessionnaires de Mobilians ont présenté lors d’une conférence de presse une solution d’accompagnement qui tient compte des données réelles.

Marchés

Catégorie Constructeurs

Le groupe Renault a remboursé la moitié de son PGE

Le prêt garanti par l’Etat souscrit par le groupe Renault a été remboursé par anticipation à hauteur de 2 milliards d’euros et Renault a annoncé la semaine dernière qu’il en remboursera la totalité "au plus tard fin 2023".

04/08/2022