Publicité
Publicité
Equipementiers - 16/03/2021 - #Renault , #Volkswagen , #Tesla , #Bmw , #Nissan

Northvolt: l'espoir suédois d'un champion européen des batteries

Par AFP

(AFP) - Fondé en 2016, le fabricant suédois de batteries électriques Northvolt, qui a reçu une commande géante de Volkswagen lundi, est un des principaux espoirs européens pour rivaliser dans le secteur face à l'Américain Tesla et aux groupes chinois.

L'ancienne start-up basée à Stockholm, qui a réussi à lever des fonds à l'échelle du milliard d'euros et emploie près de 1.000 personnes, ambitionne de devenir un des principaux fournisseurs des constructeurs automobiles en plein virage vers l'électrique.
Sa première "giga-usine" est actuellement en construction à Skellefteå, dans le nord de la Suède.

Ce concept est central pour l'entreprise, lancée dans une course à la taille et donc aux économies d'échelle pour conquérir le marché alors que les constructeurs se tournent en masse vers l'électrique.
Baptisé "Northvolt Ett" (Northvolt Un, en suédois) le site doit commencer sa production de cellules dans le courant de l'année, selon le dernier calendrier communiqué par l'entreprise.
Elle devrait atteindre une capacité d'"au moins 32 gigawattheures (GWh) en 2024", soit de quoi équiper 600.000 véhicules électriques par an.    

Annoncée lundi, la commande de 14 milliards de dollars (11,7 milliards d'euros) sur dix ans de la part de Volkswagen représente à elle seule 40 GWh par an, et la capacité de production de l'usine va donc encore être agrandie, a indiqué à l'AFP un porte-parole de l'entreprise, dont le carnet de commandes atteint désormais 27 milliards de dollars.
A la tête de Northvolt: son cofondateur Peter Carlsson, un grand blond de 50 ans qui a par le passé travaillé chez Tesla comme responsable de la chaîne logistique. Il a créé la société avec un autre ancien de l'entreprise américaine également passé par Renault-Nissan, l'Italien Paolo Cerruti.    

En 2019, l'entreprise avait annoncé être parvenue à lever 1 milliard de dollars pour financer la construction de son usine géante.
Volkswagen, qui était entré cette année-là au capital en prenant 20% de Northvolt, a annoncé lundi qu'il allait augmenter sa participation, mais à un niveau non dévoilé.
Parmi les investisseurs, on retrouve également Goldman Sachs, BMW, des fonds nordiques ou encore depuis 2020 le fondateur de Spotify, le milliardaire suédois Daniel Ek.   

Mais Northvolt n'est pas le seul à viser le marché européen avec des immenses usines.
Tesla, détenu par l'inventeur et multimilliardaire américain Elon Musk, construit actuellement près de Berlin une "giga-usine" pour ses voitures et ses batteries électriques.
Le numéro un chinois CATL construit lui une usine à Erfurt en Allemagne et le nouveau venu italien Italvolt prévoit une usine de 45 GWh en Italie.   

Face à la Chine, qui domine le marché, l'Europe ne représente que 3% de la production mondiale de cellules, mais elle a l'ambition de rattraper son retard et vise 25% du marché à la fin de la décennie.
D'ici 2025, l'Europe devrait être en mesure de produire suffisamment de cellules de batterie chaque année pour alimenter au moins sept millions de voitures électriques, de quoi être autosuffisante pour ses besoins industriels, a affirmé le vice-président de la Commission européenne Maros Sefcovic la semaine dernière.

Réactions

Après la première usine qui sort et qui va en attendant ramasser la mise....elle va refroidir les suivantes et les ramener aux réalités du marché !
Le cassage des prix...et la surproduction va épuiser pas mal de prétendants.
Une technologie disruptive dans les batteries, peut aussi également bananer certains ! Vive la pagaille annoncée !! L'Airbus des batteries décroche déjà !!

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Autres articles

Publi-rédactionnel

NORMES CAFE, quels défis pour les constructeurs automobiles ?

Depuis le début de l’année 2020, les constructeurs sont tenus d’atteindre des niveaux élevés de réduction des émissions de CO2 sur les ventes de véhicules neufs au sein de l’UE. Alors que les résultats 2020 et que les stratégies des constructeurs sont rendus publics, de quels leviers disposent-ils pour atteindre ces objectifs ?

Marchés

Motos : un mois de février pas si mauvais

Certes, le démarrage de la saison 2021 semble un rien laborieux, avec une nouvelle baisse au mois de février, de -15,1%. Mais c’est aussi le deuxième meilleur score des 10 dernières années. Et le marché va bien entendu se rattraper en mars.

Equipementiers - 21/11/2022

BMW récompense ses fournisseurs les plus innovants

Le groupe BMW a décerné ses Supplier Innovation Award, récompensant ses meilleurs fournisseurs en termes d’innovation, avec un prix spécial cette année pour saluer l’engagement des salariés ukrainiens de ses fournisseurs de faisceaux électriques.