Publicité
Publicité
Constructeurs - 16/03/2021 - #Peugeot , #Stellantis

Stellantis : l'usine de Rennes à l'arrêt vendredi et lundi par manque de pièces

Par AFP

(AFP) - La production de l'usine Stellantis de Rennes-La Janais, où travaillent environ 2.000 personnes, a été arrêtée vendredi et lundi en raison d'un problème d'approvisionnement de pièces, a-t-on appris lundi de sources concordantes.

"Il y a eu un CSE (conseil économique et social, ndlr) ce matin et on a confirmé qu'on travaillait demain matin" (mardi), a indiqué le service de communication de l'usine, confirmant que la production a été à l'arrêt vendredi et lundi.

"C'est un problème d'approvisionnement des pièces en semi-conducteur, une crise (d'approvisionnement) mondiale qui est à l'origine de cet arrêt", selon la même source.

Dans un communiqué à l'AFP, la CFDT dit souhaiter "avoir davantage de visibilité sur cette crise et sur le plan d'action mise en oeuvre par la direction de la Supply Chain du groupe pour anticiper et prendre les décisions les plus adaptées".

Le syndicat dit attendre "beaucoup du programme d'investissement de 20 milliards d'euros pour accélérer la relocalisation de la Recherche & Développement & Production de semi-conducteurs en France afin que notre industrie ne soit plus dépendante des productions en provenance de Taïwan".

"Au regard de cette crise d'approvisionnement qui impacte toutes les usines du groupe et qui malheureusement pourrait s'étendre sur toute l'année 2021, la CFDT réitère à la direction du groupe sa demande d'ouverture d'une négociation sur l'activité partielle de longue durée afin de limiter l'impact financier pour les salariés".

Situé à une dizaine de kilomètres au sud de Rennes, le site de la Janais, construit en 1961, s'étend sur 138 hectares et est l'une des principales usines françaises du groupe. Le site produit la Peugeot 5008 et le C5 Aircross et a sorti près de 94.000 véhicules des chaînes en 2020, dont 80% sont exportés dans 150 pays, selon le site internet du groupe.

De source syndicale, d'autres usines du groupe ont été mis partiellement à l'arrêt pour le même motif, comme à Sochaux ou Mulhouse.

Réactions

"négociation sur l'activité partielle de longue durée afin de limiter l'impact financier pour les salariés"

Qui va payer le complément de salaire ?
Le contribuable ?

Plus Stellantis est en queue du peloton dans la course (épuisante et ruineuse) aux armements et attend de voir venir...et en plus en étant les derniers ils deviendront les premiers...et l'argent est magique en ce moment !!
Qu'ils vendent cher la joli came (les mochetés ils ont qu'à les solder) qu'ils ont en stock ...et au lieu de donner des primes au personnel, que le personnel roule exclusivement tambouille maison obligatoirement pour soutenir la marque !
Par le passé je me suis sacrifié à rouler FIAT pendant des années.
Que le personnel avec familles nombreuses demande des 508 PSE... et des DS7 PHEV 300 CV...putaing la classe !!
La claque dans la tronche des cousins teutons et une nouvelle révolution française en marche. Le beau au costard de chez Renault enterré aussi !!

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Autres articles

Publi-rédactionnel

NORMES CAFE, quels défis pour les constructeurs automobiles ?

Depuis le début de l’année 2020, les constructeurs sont tenus d’atteindre des niveaux élevés de réduction des émissions de CO2 sur les ventes de véhicules neufs au sein de l’UE. Alors que les résultats 2020 et que les stratégies des constructeurs sont rendus publics, de quels leviers disposent-ils pour atteindre ces objectifs ?

Marchés

Motos : un mois de février pas si mauvais

Certes, le démarrage de la saison 2021 semble un rien laborieux, avec une nouvelle baisse au mois de février, de -15,1%. Mais c’est aussi le deuxième meilleur score des 10 dernières années. Et le marché va bien entendu se rattraper en mars.

Constructeurs - 01/02/2023

Volvo France : des ambitions encore bridées par la capacité à produire

En 2022, les immatriculations de Volvo en France ont été fortement impactées par les pénuries de semi-conducteurs avec un décalage croissant entre les commandes et les livraisons. Le réseau devra encore gérer la pénurie en 2023 avant de se préparer à un objectif de doublement des volumes en 2026. Les explications de Yves Pasquier-Desvignes, Président de Volvo Car France.

Constructeurs - 31/01/2023

Renault abaisse sa participation dans Nissan pour relancer des coopérations

Renault et Nissan ont annoncé hier dans un communiqué commun avoir atteint un accord sur leur coopération future. Celui-ci doit encore être validé par le conseil d’administration de chacun des deux constructeurs. Renault Group neutralise  28,4% de ses actions de Nissan dans une fiducie qui sera chargée de les vendre. L’accord prend acte d’une situation de fait dans laquelle Renault Group ne faisait rien d’une participation qui cristallisait la rancœur de son supposé partenaire…

Constructeurs - 31/01/2023

Suzuki aura 5 modèles électriques en Europe en 2030

Avec 2,97 millions de voitures vendues dans le monde en 2022, Suzuki a réalisé une croissance de plus de 7% sur un an mais est en recul de 11% par rapport à 2019. La marque prévoit d’avoir 5 modèles électriques en Europe en 2030 qui pèseront 80% de son mix, contre 20% au Japon et 15% en Inde.