Publicité
Publicité
Constructeurs - 19/04/2022 - #Tesla

Racisme : un juge réduit drastiquement les dommages et intérêts de Tesla à un ex-employé

Par AFP

(AFP) - Un juge américain a drastiquement réduit mercredi - de 137 à 15 millions de dollars - les dommages et intérêts que Tesla devra verser à un ex-employé victime de racisme, tout en maintenant la culpabilité du constructeur automobile.

Le juge de San Francisco a estimé "excessif" le montant des dommages et intérêts auquel un juge avait condamné Tesla en octobre, et a fait état de "limites constitutionnelles" fixées à ces montants par la Cour suprême, selon la décision de justice consultée par l'AFP.
Il maintient cependant la culpabilité de Tesla et rejette la demande d'un nouveau procès : "le poids des preuves appuie amplement la conclusion de culpabilité".   

Tesla avait été condamné, début octobre, pour avoir fermé les yeux sur le racisme que subissait cet homme dans l'usine du groupe à Fremont, en Californie.
En février, une agence californienne avait porté plainte contre Tesla pour discrimination raciale dans cette même usine, accusant le constructeur automobile de "ségrégation raciale" sur le lieu de travail.

Engagé via une agence de recrutement, Owen Diaz avait travaillé comme opérateur de monte-charge entre juin 2015 et juillet 2016 dans cette usine, où il avait subi des insultes racistes et un environnement de travail hostile, selon des documents judiciaires.
Durant le procès, il avait expliqué que les Afro-Américains de l'usine, où son fils travaillait aussi, étaient régulièrement victimes de surnoms racistes et de dénigrement.
M. Diaz avait aussi affirmé que malgré des plaintes à la hiérarchie, Tesla n'a pas réagi pour mettre fin au racisme habituel.   

La vice-présidente de Tesla chargée des ressources humaines, Valerie Capers Workman, avait reconnu une partie des faits dans un communiqué publié dans la foulée du verdict.
Elle avait mentionné qu'à l'usine de Fremont, d'autres employés ont témoigné avoir "entendu régulièrement des insultes racistes", dont le mot "nigger" ("nègre"). Selon elle, ces salariés ont dit que "la plupart du temps, ils pensaient que ce langage était utilisé de façon +amicale+ et en général par des collègues afro-américains".
Elle a indiqué que Tesla avait réagi aux plaintes d'Owen Diaz en congédiant deux contractuels.

Réactions

Tesla est Afrikaner …….15 M$ pour M Diaz? Tabarnak,je serais riche avec tt les insultes que j’ai récoltés……ici même .
Je me souviens d’une phrase de feu B Tapie qui déclarait à son goal qu’il était Con et celui ci lui repondit ,vous dites cela parceque je suis noir,et Tapie de répondre non parceque t’est con !

. . Utilisé de façon +amicale+ ?
Un peu comme celui qui "avait très envie d'emmerder affectueusement" les réfractaires au "Pfizer" ...
;0))

A 15 briques l'insulte, je veux bien qu'on m'insulte une fois par an, c'est correk.

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Autres articles

Réseaux

Le groupe GCA a signé un mois de mars historique

Avec 3.700 commandes VN enregistrées en mars, le groupe GCA a battu son précédent record mensuel, celui de juin 2020, au sortir du confinement, à 3.400 commandes. La forte hausse du carburant a incité sa clientèle à se ruer vers les motorisations les moins émettrices, dont 20% d’électriques.

Analyse

Les constructeurs peuvent-ils porter le stock ?

Le débat sur les contrats d’agents au sein des professions impliquées dans les business de la distribution automobile progresse. Il mérite encore des clarifications car, en 2022, il est difficile de statuer sur la fiabilité du "nouveau modèle" dès lors que l’on prend pour référence des années très atypiques où, entre Covid et crise des semi-conducteurs, aucune référence usuelle ne vaut plus. Malgré cela, en se focalisant sur la question clé qui est celle des stocks de véhicules et de leur financement, les termes du débat commencent à devenir plus clairs.

Réseaux

Tesla s’installe à Nancy et Caen

Après sept ouvertures de succursales l’année dernière, Tesla France en ouvre deux nouvelles, à Nancy et Caen, et prévoit la création de son plus grand centre dans l’Est parisien d’ici la fin de l’année.

Constructeurs - 29/11/2022

Lancia révèle sa nouvelle identité de marque

Lancia organisait hier "the Lancia Design Day", un événement qui pouvait être l’occasion de révéler, espérait-on, le concept-car de la future Ypsilon qui sera commercialisée "début 2024". C’est malheureusement un peu trop tôt pour la future "marque de l’élégance italienne" du groupe Stellantis, qui a en revanche révélé son nouveau logo et sa nouvelle identité de marque.

Constructeurs - 24/11/2022

Pièces de rechange Renault et PSA : quand Mediapart dénonçait une fraude qui n’existait pas…

Dans un article publié en mai 2018 et largement relayé par de "grands médias", Mediapart dénonçait des hausses de tarifs "en violation des règles de la concurrence" des pièces de carrosserie de Renault et PSA. Le quotidien relayait en réalité une action en justice dans laquelle la cour d’appel de Paris vient de conclure qu’aucune violation des règles n’avait été démontrée…

Constructeurs - 23/11/2022

Pierre-Paul Mattei, responsable design Peugeot 408 : "Pousser le curseur loin sans oublier qu’une Peugeot doit avoir de l’allure et rester élégante"

Peugeot organisait hier en avant-première pour les journalistes du jury Car of the Year, les essais de la nouvelle 408 dont les premières livraisons sont prévues en mars 2023. Nous y avons rencontré le responsable design de la voiture, Pierre-Paul Mattei, qui nous explique les spécificités et les défis de cette nouvelle silhouette positionnée entre une berline et un SUV. Cette Peugeot 408 s’inscrit dans le même programme que les 308 et 308 SW avec qui elle partage de nombreux composants.

Constructeurs - 22/11/2022

Horse, Ampere et autres entités : quelles conséquences pour les salariés français du groupe Renault

Les conséquences sociales de la stratégie annoncée par Luca de Meo lors du Capital Market Day du 8 novembre dernier seront détaillées aux organisations syndicales lors d’un comité central social et économique (CCSE) le 2 décembre prochain. La répartition des salariés dans plusieurs entités dont deux nouvelles, Horse et Ampere, intervient au moment où se négocie avec les syndicats l'application de la nouvelle convention collective de la métallurgie ainsi que l’ensemble des droits "maison". Cela fait beaucoup de changements…