Publicité
Publicité
Constructeurs - 19/04/2022 - #Volkswagen , #Tesla , #Xpeng

Covid en Chine : le secteur automobile sous pression face aux confinements

Par AFP

Covid en Chine : le secteur automobile sous pression face aux confinements
Le Feifan R7, un SUV électrique pur haut de gamme à la sortie de la chaîne de montage de l'usine SAIC à Lingang, le 21 mars 2022.

(AFP) - Plusieurs constructeurs automobiles en Chine redoutent un arrêt de leur production, au moment où le confinement de Shanghai et de plusieurs régions met à mal les chaînes d'approvisionnement du pays.

La Chine, qui avait depuis deux ans largement maîtrisé sur son sol l'épidémie de Covid-19, fait face depuis le mois dernier à sa pire flambée de cas de toute la pandémie.
Plusieurs dizaines de millions de Chinois sont notamment confinés dans le nord-est du pays, berceau de l'industrie automobile, ainsi qu'à Shanghai, la capitale économique.
Ces mesures nuisent gravement au transport logistique, aux chaînes d'approvisionnement et ont entraîné la mise à l'arrêt de très nombreuses entreprises.   

Si aucune amélioration n'est rapidement constatée, "tous les équipementiers chinois devront arrêter leur production en mai", a indiqué jeudi le patron du constructeur chinois de véhicules électriques XPeng, He Xiaopeng.
XPeng est l'un des concurrents en Chine de l'américain Tesla, qui lui-même a suspendu depuis plus de deux semaines l'activité de sa gigantesque usine de Shanghai, en raison des restrictions contre le Covid.

Un haut responsable de Huawei, également présent sur le créneau des véhicules électriques, s'est fait vendredi l'écho de ces commentaires et a prévenu que le temps était compté.
Le géant chinois des télécoms ne fabrique pas de véhicules, mais fournit à des constructeurs des composants et son système d'exploitation HarmonyOS.
La flambée épidémique suivie de strictes mesures sanitaires pour l'enrayer pèse sur l'activité et n'épargne pas le secteur automobile.
Les ventes de véhicules neufs en Chine ont ainsi  reculé en mars de 10,5% sur un an.

Les grands constructeurs internationaux sont également pénalisés par les confinements.
Volkswagen a indiqué jeudi qu'ils avaient un "impact sérieux" sur son activité en Chine, où le groupe dispose de coentreprises à Changchun (nord-est) et Shanghai.
Du fait des restrictions de déplacements, le géant allemand de l'automobile se dit "temporairement incapable de répondre à la forte demande" sur le marché chinois.   

Shanghai, qui dispose d'un des plus importants ports du monde, est un point d'entrée et de sortie capital des marchandises en Chine.
Et le confinement de la métropole portuaire entraîne de nombreux retards logistiques.
Le géant du transport maritime Maersk a ainsi évoqué jeudi "un encombrement des terminaux" au port de Shanghai.
Maersk a depuis cessé de prendre de nouvelles commandes de conteneurs réfrigérés et de marchandises dangereuses.

Réactions

Sont en bois les vaccins Chinois? Envoyons leur Raoult le pote à …..Lucos)))

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Autres articles

Réseaux

Le groupe GCA a signé un mois de mars historique

Avec 3.700 commandes VN enregistrées en mars, le groupe GCA a battu son précédent record mensuel, celui de juin 2020, au sortir du confinement, à 3.400 commandes. La forte hausse du carburant a incité sa clientèle à se ruer vers les motorisations les moins émettrices, dont 20% d’électriques.

Analyse

Les constructeurs peuvent-ils porter le stock ?

Le débat sur les contrats d’agents au sein des professions impliquées dans les business de la distribution automobile progresse. Il mérite encore des clarifications car, en 2022, il est difficile de statuer sur la fiabilité du "nouveau modèle" dès lors que l’on prend pour référence des années très atypiques où, entre Covid et crise des semi-conducteurs, aucune référence usuelle ne vaut plus. Malgré cela, en se focalisant sur la question clé qui est celle des stocks de véhicules et de leur financement, les termes du débat commencent à devenir plus clairs.

Réseaux

Tesla s’installe à Nancy et Caen

Après sept ouvertures de succursales l’année dernière, Tesla France en ouvre deux nouvelles, à Nancy et Caen, et prévoit la création de son plus grand centre dans l’Est parisien d’ici la fin de l’année.

Constructeurs - 29/11/2022

Lancia révèle sa nouvelle identité de marque

Lancia organisait hier "the Lancia Design Day", un événement qui pouvait être l’occasion de révéler, espérait-on, le concept-car de la future Ypsilon qui sera commercialisée "début 2024". C’est malheureusement un peu trop tôt pour la future "marque de l’élégance italienne" du groupe Stellantis, qui a en revanche révélé son nouveau logo et sa nouvelle identité de marque.

Constructeurs - 24/11/2022

Pièces de rechange Renault et PSA : quand Mediapart dénonçait une fraude qui n’existait pas…

Dans un article publié en mai 2018 et largement relayé par de "grands médias", Mediapart dénonçait des hausses de tarifs "en violation des règles de la concurrence" des pièces de carrosserie de Renault et PSA. Le quotidien relayait en réalité une action en justice dans laquelle la cour d’appel de Paris vient de conclure qu’aucune violation des règles n’avait été démontrée…

Constructeurs - 23/11/2022

Pierre-Paul Mattei, responsable design Peugeot 408 : "Pousser le curseur loin sans oublier qu’une Peugeot doit avoir de l’allure et rester élégante"

Peugeot organisait hier en avant-première pour les journalistes du jury Car of the Year, les essais de la nouvelle 408 dont les premières livraisons sont prévues en mars 2023. Nous y avons rencontré le responsable design de la voiture, Pierre-Paul Mattei, qui nous explique les spécificités et les défis de cette nouvelle silhouette positionnée entre une berline et un SUV. Cette Peugeot 408 s’inscrit dans le même programme que les 308 et 308 SW avec qui elle partage de nombreux composants.

Constructeurs - 22/11/2022

Horse, Ampere et autres entités : quelles conséquences pour les salariés français du groupe Renault

Les conséquences sociales de la stratégie annoncée par Luca de Meo lors du Capital Market Day du 8 novembre dernier seront détaillées aux organisations syndicales lors d’un comité central social et économique (CCSE) le 2 décembre prochain. La répartition des salariés dans plusieurs entités dont deux nouvelles, Horse et Ampere, intervient au moment où se négocie avec les syndicats l'application de la nouvelle convention collective de la métallurgie ainsi que l’ensemble des droits "maison". Cela fait beaucoup de changements…