Publicité
Publicité
Constructeurs - 20/05/2021

Semi-conducteurs : pour Merkel, la dépendance de l'Asie crée un "malaise"

(AFP) - La chancelière allemande Angela Merkel a fait part lundi de son "malaise" face à la dépendance européenne vis à vis de l'Asie dans l'approvisionnement en semi-conducteurs, appelant à plus de production domestique dans un contexte de pénurie mondiale.

Auteur : AFP

Partager cet article

"Je ressens un malaise quand un grand bloc comme l'Union européenne n'est pas capable de produire des puces", a expliqué la chancelière allemande Angela Merkel  lors d'une conférence en ligne avec des chercheurs, relevant le risque que présente une "très grande dépendance" vis à vis des producteurs asiatiques.

Aujourd'hui, les usines d'électroniques de Taïwan comptent parmi les plus grands et les plus avancés producteurs au monde de puces de haute technologie, la Taïwan Semiconductor Manufacturing Company (TSMC) étant leader sur ce marché.

Les perturbations dans la chaîne d'approvisionnement, déstabilisée par la forte demande en électronique et une reprise plus rapide que prévue de l'économie, ont notamment forcé plusieurs constructeurs automobiles européens et américains à ralentir leur production, faute de disposer des précieux composants.

"L'Europe a besoin de ses propres capacités de production car nous ne pouvons pas être certains que les autres partageront", a ajouté Mme Merkel, plaidant pour des "contrats en béton".

"Nous avons besoin de fiabilité sans qu'un évènement extérieur puisse soudainement entraîner un non-respect des contrats de livraison", a-t-elle détaillé.

 "Nous avons besoin de discussions globales sur la confiance que nous pouvons nous faire les uns et les autres" et trouver des "accords multilatéraux", a poursuivi la chancelière, tout en notant l'ironie liée au fait que la plupart des machines utilisées pour fabriquer des puces ont été, elles, fabriquées en Allemagne.

L'Allemagne dispose avec des entreprises comme Infineon ou Bosch d'entreprises de pointe dans la fabrication de semi-conducteurs.

L'Union européenne cherche par ailleurs à rattraper son retard, visant un doublement de sa capacité de production et de part de marché d'ici à 2030 (10% aujourd'hui) grâce à des alliances entre industriels et chercheurs sur le continent.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

S'il n'y avait que les puces, ce serait pas bien grave.
Les masques, les bases des vaccins, les chercheurs, les ordinateurs, les mobiles...

Bruno Haas, Le 20/05/2021 à 11:05

Et oui....c'est toute la limite de la politique de "conception et développement" en Europe....mais production en Asie. Pour etre moins dépendant, il faut également garder la main sur une production à minima en Europe.

Romain Noel, Le 20/05/2021 à 11:29

… Qui a chuchoté au fond de la salle "créer un Airbus des semi conducteurs" ?

Sur le constat (affligeant), Angela a bigrement raison … Pour le restant, çà reste du survol (quoi de plus normal pour un Airbus …)
;0)

Ade Airix, Le 20/05/2021 à 18:52

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 20/05/2021

Le beau mariage du Garage Dietrich et du groupe Kroely

Reprise par le groupe Kroely en 2018, la concession Mercedes de Colmar est devenue en deux ans l’une des plus rentables du Grand-Est, à tel point que ses salariés ont bénéficié de plusieurs mois d’intéressement cette année. La belle histoire se poursuit avec le déménagement de la concession dans de nouveaux locaux trois fois plus grand.

Réseaux

180 degrés

C’est dans la deuxième moitié du XVIIIe siècle que démarre cette chronique, pour s’achever dans la période bientôt post-Covid. Sans oublier de faire un tour en 1984…

Analyse

Catégorie Constructeurs

Pouvoir d’achat : Renault accorde des primes pour pallier l’urgence

A l’issue d’une journée de négociation intense, la direction de Renault a proposé un ensemble de mesures dont la somme totale dépassera 1.000 euros dans la plupart des cas. Dès octobre, chacun touchera 500 euros de prime de pouvoir d’achat, y compris les intérimaires, ce qui est une première.

23/09/2022

Volkswagen craint des pénuries de gaz à partir de juin 2023

(Reuters) - Volkswagen devrait pouvoir maintenir sa production au cours des 5 à 6 prochains mois si l’Allemagne continue de remplir ses réserves de gaz, mais la hausse des prix de l’énergie et l’instabilité des réseaux d’approvisionnement présentent un risque pour la production mondiale, a déclaré un cadre jeudi.

23/09/2022

La crise énergétique, nouveau défi de la filière automobile

La hausse des prix de l’énergie est un nouveau coup dur pour les entreprises de la filière automobile qui s’ajoute aux autres. Un risque vitale pour certaines entreprises et un retard potentiel dans la transformation de la filière, s’inquiète Marc Mortureux, le directeur général de la PFA.

22/09/2022