Publicité
Constructeurs - 20/06/2022

SpaceX, la société d'Elon Musk, licencie des salariés trop critiques

(Reuters) - SpaceX a licencié au moins cinq employés pour avoir rédigé et fait circuler une lettre critiquant le fondateur de la société, Elon Musk, et réclamé des mesures pour que l'entreprise soit plus inclusive, ont déclaré deux sources au fait du dossier.

SpaceX, la société d'Elon Musk, licencie des salariés trop critiques

Auteur : AFP

Partager cet article

SpaceX n'a pas répondu à une demande de commentaire dans l'immédiat. 
Le New York Times a rapporté jeudi que SpaceX avait licencié des employés associés à la lettre, citant trois employés au fait de la situation, sans détailler le nombre de personnes licenciées.
La présidente de SpaceX, Gwynne Shotwell, a indiqué dans un e-mail que la société avait enquêté et "licencié un certain nombre d'employés associés" à la lettre, selon le New York Times.
D'après le quotidien américain, l'e-mail de Gwynne Shotwell indiquait que ces employés avaient été licenciés pour avoir amené d'autres membres du personnel à "se sentir mal à l'aise, intimidés et rudoyés, et/ou en colère parce que la lettre les poussait à signer quelque chose qui ne reflétait pas leurs opinions".
Reuters n'a pu confirmer cette information de manière indépendante.
La lettre, intitulée "une lettre ouverte aux dirigeants de SpaceX", vue par Reuters, qualifie Musk de "distraction et d'embarras" pour la société. 
Elle réclame que SpaceX se différencie de "la marque personnelle d'Elon (Musk)", s'assure que tous les dirigeants aient la même responsabilité à faire de l'entreprise "un lieu de travail formidable pour tous" et "définisse et réponde de manière uniforme à toute forme de comportement inacceptable". 
La lettre ouverte, dont l'existence a initialement été rapportée par The Verge, a été rédigée au cours des dernières semaines et partagée dans un groupe de discussion interne qui rassemble des milliers d'employés, a déclaré une personne au courant de l'affaire, qui a demandé à ne pas être nommée.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Tesla, SpaceX, 2 salles, même ambiance...
;0)

Lucos , Le 20/06/2022 à 09:16

Ils donnent des Verge(s) pour se faire battre.

Bruno Haas, Le 20/06/2022 à 10:24

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 20/06/2022

La nouvelle structure de Volkswagen Group en Chine

A compter du 1er aout 2022, Volkswagen Group annonce un réalignement de sa structure en Chine, dont la direction est placée sous la responsabilité de Ralf Brandstätter. Stefan Mecha rejoindra cette nouvelle structure en tant que directeur général de la marque Volkswagen VP et Marcus Hafkemeyer est nommé directeur de la technologie de Volkswagen Group Chine.

Nominations

Volvo Cars simplifie sa structure de direction

Volvo Cars annonce une réorganisation de sa structure de direction avec la création de deux postes de directeurs généraux adjoints : BJörn Annwall, nommé directeur commercial, et Javier Verala, directeur des opérations. Henrik Green prend la responsabilité de la nouvelle unité technologie avancée et durabilité.

Nominations

Faut-il déserter l’ACEA pour se faire entendre ? Le pari très politique de Carlos Tavares

Les turbulences persistantes, que la négociation de la mutation majeure de l’industrie automobile en cours implique, rendent plus difficiles encore que d’habitude l’action collective de branche. Il est dès lors tentant pour des constructeurs déçus par les défaites successives de leur lobby face au politique et aux ONG environnementales de jouer solo et, instruit par le précédent Volkswagen, Carlos Tavares a cette semaine fait ce choix. Simplement, là où Volkswagen avait joué la discrétion, Stellantis est beaucoup plus explicite et prend le risque de se poser, assez maladroitement sans doute, en concurrent direct du politique.

Analyse

Catégorie Constructeurs

Tesla : les livraisons chutent avec la fermeture de l'usine chinoise

(AFP) - Les livraisons du constructeur américain de véhicules électriques Tesla ont reculé par rapport au trimestre précédent pour la première fois en plus de deux ans au deuxième trimestre, freinées notamment par la fermeture de son usine chinoise pendant plusieurs semaines.

04/07/2022

Nissan divulgue des détails de son accord avec Renault

(Reuters) - Nissan Motor a dévoilé jeudi certains termes de l'accord détaillant son alliance avec Renault, révélant que le constructeur français ne peut pas accroître unilatéralement sa participation au capital de Nissan au-delà de 44,4%.

01/07/2022