Publicité
Constructeurs - 20/06/2022 - #Tesla

Tesla et Musk poursuivis pour avoir ignoré des accusations de harcèlement

(AFP) - Un actionnaire de Tesla poursuit l'entreprise, son conseil d'administration et son célèbre patron, Elon Musk, les accusant d'avoir négligé les accusations de harcèlement sexuel et de racisme formulées par certains employés.

Auteur : AFP

Partager cet article

Une plainte a été déposée jeudi par Solomon Chau auprès d'un tribunal d'Austin, au Texas, où se situe le siège social de Tesla.
Dans le document judiciaire, un cabinet d'avocats représentant M.Chau fustige le fabricant de véhicules pour avoir "créé une culture d'entreprise toxique fondée sur des pratiques abusives à caractère raciste et sexiste et de la discrimination à l'encontre ses propres employés".
"Cet environnement toxique a pris forme en interne pendant des années et la vérité à propos de la culture de Tesla n'a émergé que récemment, ce qui a conduit à des actions aussi bien de la part de régulateurs que de particuliers", poursuivent les avocats de M. Chau, qui s'émeuvent "des dégâts financiers et des dommages irréparables pour la réputation de l'entreprise".   

Le plaignant estime en effet que le groupe, les 11 membres de son conseil d'administration et M. Musk, qui est directeur exécutif, ont ignoré les nombreux "signaux d'alarme", ce qui a provoqué le départ de plusieurs employés hautement qualifiés et engendré des dépenses pour régler certaines procédures ou payer des amendes.
Tesla a été reconnu coupable dans le passé pour avoir fermé les yeux sur le racisme subi par l'un de ses anciens employés dans l'usine de Fremont en Californie.
Le groupe avait dans un premier temps été condamné à payer 137 millions de dollars et intérêts à cet opérateur de monte-charge avant de voir sa sanction réduite à 15 millions de dollars.   

D'autres procédures judiciaires, notamment de la part d'ex-salariées noires disant avoir été victimes d'injures raciales et de remarques sexuelles déplacées de la part de collègues ou de supérieurs hiérarchiques, sont en cours.
En février, l'agence californienne en charge des enquêtes sur les affaires civiles (DFEH) a annoncé avoir porté plainte contre Tesla pour discrimination raciale sur le lieu de travail, affirmant avoir reçu des centaines de plaintes.
Tesla, qui ne répond quasiment plus aux demandes des journalistes depuis fin 2020, n'a pas réagi à une sollicitation de l'AFP.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Une petite mise à jour de soft et tout va rentrer dans l'ordre...
Ah, si l'humain pouvait se gérer comme la technique...
Tout cela au second degré !

Clerion , Le 20/06/2022 à 08:19

Notre monde de la Bagnole a bien changé, plus rien ne bouge chez personne, Tesla fait son show quotidien et les coréens font du volume...
;0)

Lucos , Le 20/06/2022 à 12:13

J'accepte de me faire traiter de sale blanc de merde s'il y a 15 briques à la clé. Je dois être vénal en fait.

Bruno Haas, Le 20/06/2022 à 15:59

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 20/06/2022

La nouvelle structure de Volkswagen Group en Chine

A compter du 1er aout 2022, Volkswagen Group annonce un réalignement de sa structure en Chine, dont la direction est placée sous la responsabilité de Ralf Brandstätter. Stefan Mecha rejoindra cette nouvelle structure en tant que directeur général de la marque Volkswagen VP et Marcus Hafkemeyer est nommé directeur de la technologie de Volkswagen Group Chine.

Nominations

Volvo Cars simplifie sa structure de direction

Volvo Cars annonce une réorganisation de sa structure de direction avec la création de deux postes de directeurs généraux adjoints : BJörn Annwall, nommé directeur commercial, et Javier Verala, directeur des opérations. Henrik Green prend la responsabilité de la nouvelle unité technologie avancée et durabilité.

Nominations

Faut-il déserter l’ACEA pour se faire entendre ? Le pari très politique de Carlos Tavares

Les turbulences persistantes, que la négociation de la mutation majeure de l’industrie automobile en cours implique, rendent plus difficiles encore que d’habitude l’action collective de branche. Il est dès lors tentant pour des constructeurs déçus par les défaites successives de leur lobby face au politique et aux ONG environnementales de jouer solo et, instruit par le précédent Volkswagen, Carlos Tavares a cette semaine fait ce choix. Simplement, là où Volkswagen avait joué la discrétion, Stellantis est beaucoup plus explicite et prend le risque de se poser, assez maladroitement sans doute, en concurrent direct du politique.

Analyse

Catégorie Constructeurs

Tesla : les livraisons chutent avec la fermeture de l'usine chinoise

(AFP) - Les livraisons du constructeur américain de véhicules électriques Tesla ont reculé par rapport au trimestre précédent pour la première fois en plus de deux ans au deuxième trimestre, freinées notamment par la fermeture de son usine chinoise pendant plusieurs semaines.

04/07/2022

Nissan divulgue des détails de son accord avec Renault

(Reuters) - Nissan Motor a dévoilé jeudi certains termes de l'accord détaillant son alliance avec Renault, révélant que le constructeur français ne peut pas accroître unilatéralement sa participation au capital de Nissan au-delà de 44,4%.

01/07/2022