Publicité
Publicité
Ressources Humaines - 27/09/2022

Stellantis propose jusqu'à 1.400 euros d'aides au pouvoir d'achat

Par REUTERS

(Reuters) - Stellantis a proposé de verser à la majorité de ses salariés en France jusqu'à 1.400 euros d'aides en octobre pour soutenir leur pouvoir d'achat, a déclaré mardi un porte-parole du groupe automobile.

Cette aide exceptionnelle inclut une prime et la possibilité de "monétiser" trois jours de réduction du temps de travail (RTT), a précisé Stellantis.

Environ 60% des salariés pourraient ainsi toucher le mois prochain jusqu'à 1.400 euros supplémentaires, et 20% des effectifs jusqu'à 1.100 euros. Les 20% de hauts salaires ne sont pas concernés par ces mesures.

Stellantis a ajouté que les sommes totales versées en 2022 au titre du pouvoir d'achat peuvent ainsi atteindre en France 1.967 euros pour un salarié, si l'on additionne le supplément d'intéressement déjà annoncé dans la foulée des résultats financiers solides du groupe.

"Les propositions faites par la direction et partagées avec les partenaires sociaux permettent de faire progresser le pouvoir d'achat de nos salariés au-delà du niveau de l'inflation", a dit Bruno Bertin, Directeur des ressources humaines de Stellantis, dans une déclaration transmise à Reuters.

Renault a lui aussi proposé la semaine dernière un ensemble de mesures exceptionnelles pour aider ses salariés en France face à l'accélération de l'inflation, représentant plus de 1.000 euros nets d'ici la fin de l'année pour la majorité d'entre eux.

Stellantis et Renault ont également accédé à la demande des syndicats de voir les négociations salariales de 2023, habituellement engagées en début d'année, avancées à décembre 2022. Les organisations syndicales ont également demandé que les discussions sur les salaires ne tiennent pas compte des mesures exceptionnelles annoncées.

"On ne résoudra pas le problème du pouvoir d'achat à coup de primes", a réagi le syndicat CFDT dans un tract. "Ce n'est pas le partage des bénéfices qui doit assurer le maintien du pouvoir d'achat, c'est la revalorisation des salaires (qui restent) la référence de calcul".

Réactions

Aucun commentaire, soyez le premier à participer !

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Autres articles

Nominations

Mahle nomme deux nouveaux directeurs

Le conseil de surveillance de Mahle a nommé Arnd Franz en tant que directeur général et Président du directoire du groupe et Markus Kapaun devient directeur financier du groupe, succédant aux fonctions précédemment occupé par Micheal Frick.

Constructeurs

Inde : Fisker envisage de produire localement

(Reuters) - La start-up américaine Fisker commencera à vendre son SUV électrique Ocean en Inde en juillet prochain et pourrait commencer à fabriquer ses voitures localement d’ici quelques années, a déclaré le directeur général de l’entreprise à Reuters.

Constructeurs

Volkswagen s'associe à Umicore sur les matériaux de batterie

(Reuters) - Volkswagen a annoncé lundi la création d'une joint-venture de 2,9 milliards de dollars avec la société belge de matériaux Umicore, devenant ainsi le dernier constructeur automobile européen à rapprocher l'approvisionnement en batteries dans le cadre de la transition vers les véhicules électriques.

Marchés

Prévisions 2022 et 2023 : où va le marché automobile ?

Après déjà deux années historiquement basses à 1,65 million d’immatriculations (VP) le marché automobile français s’enfonce encore en 2022. A quoi faut-il s’attendre pour 2023 ? Les explications d’Eric Champarnaud, associé fondateur de C-Ways.

Ressources Humaines - 26/07/2022

Wave, un levier de performance du groupe Renault

Parce que le groupe Renault est convaincu que les stéréotypes de genres sont des freins à la performance, il est partenaire de l’association Wave. Béatrice Chavanel, Directrice Diversité et Inclusion du groupe, nous fait part de quelques-uns des dispositifs pour accroître la représentation des femmes à tous les niveaux, dans tous les métiers et dans tous les pays où le Groupe est présent.