Publicité
Equipementiers - 13/05/2022

Thyssenkrupp relève ses prévisions annuelles pour 2022

(Reuters) - Thyssenkrupp a relevé mercredi ses perspectives de chiffre d'affaires et de bénéfice d'exploitation pour 2022, mais a revu à la baisse ses prévisions de flux de trésorerie disponible, en raison d'une hausse des prix de vente et du coûts des matières premières.

Thyssenkrupp relève ses prévisions annuelles pour 2022

Thyssenkrupp a relevé mercredi ses perspectives de chiffre d'affaires et de bénéfice d'exploitation pour 2022, mais a revu à la baisse ses prévisions de flux de trésorerie disponible, en raison d'une hausse des prix de vente et du coûts des matières premières. /Photo d'archives/REUTERS/Thilo Schmuelgen

Auteur : Reuters

Partager cet article

Le titre de la société prenait 6,93% en début de séance à la Bourse de Francfort.

Le groupe de sidérurgie allemand s'attend à un flux de trésorerie libre avant fusions et acquisitions négatif, chiffré en centaines de millions d'euros, alors qu'il prévoyait précédemment l'équilibre.

"Les mouvements dynamiques des prix des matières premières et des matériaux pèsent actuellement sur notre flux de trésorerie. Toutefois, nous prévoyons des améliorations séquentielles pour nous au cours des prochains trimestres", a déclaré le directeur financier Klaus Keysberg.

Le groupe a déclaré qu'il avait pour objectif de recommencer à verser des dividendes et de générer des flux de trésorerie positifs, ajoutant que l'invasion de l'Ukraine par la Russie rendait "plus difficile de prévoir quand précisément nous atteindrons ces objectifs".

La société a toutefois bénéficié de la hausse des prix de vente de l'acier et des matériaux, a-t-elle ajouté, précisant qu'elle s'attendait désormais à ce que les ventes augmentent d'un faible pourcentage à deux chiffres, contre un pourcentage moyen à un chiffre prévu précédemment.

Le bénéfice annuel ajusté avant intérêts et impôts (Ebit) devrait maintenant atteindre au moins 2,0 milliards d'euros, a déclaré Thyssenkrupp, qui prévoyait auparavant un Ebit ajusté de 1,5 à 1,8 milliard d'euros.

Au deuxième trimestre, l'Ebit ajusté a presque quadruplé pour atteindre 802 millions d'euros, tandis que le chiffre d'affaires a augmenté de près d'un quart pour atteindre 10,6 milliards, les commandes ayant bondi de 57%.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Aucun commentaire, soyez le premier à participer !

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 13/05/2022

L'Opep abaisse de nouveau ses prévisions pour le marché pétrolier

(Reuters) - L'Opep a revu à la baisse jeudi sa prévision de croissance de la demande mondiale de pétrole pour cette année, comme elle l'avait déjà fait le mois dernier, pour intégrer l'impact de l'invasion de l'Ukraine par la Russie, de l'inflation et de la résurgence de l'épidémie de COVID-19 en Chine.

Marchés

L’occasion bon marché est rare, donc l’occasion bon marché est chère

Pendant que le pricing power bat son plein dans la vente de véhicules neufs, les tarifs des véhicules d’occasion alimentent le taux d’inflation à un rythme effréné. Après plus de deux ans de pénurie, le marché des véhicules d’occasion est, lui aussi, impacté avec une offre de plus en plus restreinte et des concessionnaires américains qui n’hésitent plus à présenter des modèles affichant 300.000 km ou plus (200.000 miles) sur leur parc occasion.

Analyse

Marc Bruschet (Mobilians) : "Nous devons nous préparer à un marché VP à 1,4 million d’unités"

Fin connaisseur du marché automobile français, Marc Bruschet patron d’un groupe de distribution installé dans le sud-est de la France et président de la branche concessionnaire de Mobilians (ex-CNPA) estime que les chiffres du premier quadrimestre mettent les immatriculations sur une tendance à 1,4 million de VP pour l’année 2022. Sans mesures de soutien, cette situation risque de conduire à "des ajustements d’effectifs" conséquents dans la filière aval.

Marchés

Catégorie Equipementiers

Mastics et joints : un plan social annulé par la justice

(AFP) - Un plan social qui avait conduit au licenciement de quelque 200 salariés de l'usine de mastics PPG Sealants Europe, en région parisienne, a été annulé récemment par la cour administrative d'appel de Versailles, a-t-on appris de sources concordantes.

24/05/2022

Le pneu sans air, la révolution est en route

(AFP) - Increvables, sans entretien, les pneus sans air pourraient bientôt équiper des utilitaires avant de révolutionner les voitures, selon les promesses de Goodyear, Michelin ou Bridgestone.

19/05/2022

Michelin perturbé par les hoquets de l'industrie mondiale

(AFP) - Michelin a indiqué vendredi que sa production était perturbée depuis le début de l'année 2022 par les effets de la guerre en Ukraine, qui est venue s'ajouter à pandémie de Covid, à la hausse des coûts de matières premières et de l'énergie, et aux problèmes logistiques.

16/05/2022