Publicité
Publicité
Autour de l'auto - 25/05/2022

Uber conclut un accord avec IT Taxi pour développer son activité en Italie

(Reuters) - Uber Technologies a signé un accord pour intégrer son application de transport au plus grand opérateur de taxis d'Italie, afin de renforcer sa présence dans la troisième économie de la zone euro, a déclaré la société mardi.

Uber conclut un accord avec IT Taxi pour développer son activité en Italie

Uber Technologies a signé un accord pour intégrer son application de transport au plus grand opérateur de taxis d'Italie, afin de renforcer sa présence dans la troisième économie de la zone euro, a déclaré la société mardi. /Photo d'archives/REUTERS/Brendan McDermid

Auteur : Reuters

Partager cet article

Cette initiative s'inscrit dans la stratégie d'Uber qui consiste à travailler avec des opérateurs de taxis établis, en tirant parti d'une reprise de la demande après le ralentissement dû à la pandémie.

Dans le cadre de l'accord avec IT Taxi, plus de 12.000 chauffeurs de taxi en Italie auront accès à la plateforme Uber. Il permettra de rendre l'application disponible dans plus de 80 nouvelles villes et de développer l'activité existante d'Uber dans des grandes villes comme Rome, Milan, Turin et Bologne.

Ce partenariat, qui débutera en juin, fait suite à des accords similaires en Espagne, en Allemagne, en Autriche, en Turquie, en Corée du Sud, à Hong Kong ainsi qu'à New York et San Francisco. L'entreprise souhaite que tous les taxis soient disponibles sur son application d'ici 2025.

"Il s'agit d'un accord véritablement historique dans l'un de nos marchés les plus importants sur le plan stratégique à l'échelle mondiale", a déclaré le PDG d'Uber, Dara Khosrowshahi.

"Nous croyons fermement que les taxis et Uber sont plus forts ensemble, et nous sommes déterminés à faire de ce partenariat un partenariat de confiance et de coopération à long terme", a-t-il ajouté.

À l'instar d'autres pays européens, l'Italie avait bloqué en 2015 l'utilisation du service Uber, qui employait des chauffeurs sans licence commerciale, à la suite de contestations judiciaires par des associations de taxis.

En Italie, Uber est actuellement présent dans huit villes, dont Rome et Milan, où il propose son service dit "Uber Black", qui met à disposition des chauffeurs professionnels dans des voitures de luxe.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

"Black" en référence au statut de leurs travailleurs ?
;0)

Lucos , Le 25/05/2022 à 11:11

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 25/05/2022

Lancia revient en premium électrique, mais le marché est-il extensible à l’infini ?

Lancia revient, repositionné et rechargé. Mais l’électrification a un prix, car la technologie n’avance pas aussi vite que prévu, les matières premières coûtent de plus en plus cher et les transformations de l’infrastructure risquent de cantonner l’automobile électrique à un objet de luxe pendant encore quelques longtemps. Les bonnes volontés des constructeurs s’orientent donc naturellement vers des véhicules électriques au positionnement premium, suivant la voie ouverte par Tesla. Mais le marché peut-il s’étendre à l’infini ?

Analyse

Catégorie Autour de l'auto

Harvey Weinstein porte plainte contre Stellantis pour un accident en 2019

(AFP) - Le producteur de cinéma déchu Harvey Weinstein a déposé plainte mardi devant un tribunal new-yorkais contre FCA US (Fiat Chrysler), désormais intégrée à Stellantis, réclamant au groupe 5 millions de dollars d'indemnités pour un accident qu'il a eu en 2019 avec une Jeep.

09/06/2022

Accords concrets au G7 pour sortir du charbon, dit l'Allemagne

(Reuters) - Les pays du G7 sont parvenus à des accords concrets pour mettre fin à la production d'électricité à base de charbon et développer le recours aux énergies renouvelables, a déclaré vendredi la ministre allemande de l'Environnement, Steffi Lemke, citée par RTL/ntv.

30/05/2022

Elisabeth Borne, une "bûcheuse" capée issue de la gauche

PARIS (Reuters) - Expérimentée, efficace, grande travailleuse issue des rangs de la gauche : en accédant lundi à Matignon, Elisabeth Borne devient la deuxième femme à diriger un gouvernement français depuis Edith Cresson au début des années 1990.

18/05/2022