Publicité
Publicité
Marchés - 25/05/2022 - #Lexus

Toyota : production au Japon de nouveau perturbée à cause du confinement de Shanghai

(AFP) - Le numéro un mondial de l'automobile Toyota a annoncé mardi des arrêts partiels supplémentaires de sa production au Japon entre fin mai et début juin liés à la poursuite du confinement sanitaire de Shanghai, qui perturbe ses chaînes d'approvisionnement.

Auteur : AFP

Partager cet article

Toyota va suspendre pendant un à cinq jours 16 lignes de production dans 10 de ses 14 usines au Japon, a-t-il annoncé dans un communiqué.

Il a déjà annoncé à maintes reprises des mesures similaires, la dernière fois le 10 mai, déjà à cause du confinement à Shanghai.

"La pénurie de semi-conducteurs, la propagation du Covid-19 et d'autres facteurs font qu'il est difficile de se projeter, mais nous continuerons de faire tous les efforts possibles pour livrer le maximum de véhicules à nos clients au plus tôt", a assuré le géant automobile nippon.

Il a toutefois maintenu mardi son objectif de produire 9,7 millions de véhicules de ses marques Toyota et Lexus sur l'ensemble de son exercice 2022/23 démarré le 1er avril, contre 8,5 millions d'unités en 2021/22.

Il a aussi dit mardi tabler sur une production mensuelle de 850.000 véhicules Toyota et Lexus sur la période juin-août au niveau mondial, soit 150.000 unités de plus par mois environ comparé à mai.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Même pas peur

Bruno Haas, Le 25/05/2022 à 10:40

Oui, peu de chance de voir un jour Toy au tas !
;0))

Lucos , Le 25/05/2022 à 12:25

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 25/05/2022

Lancia revient en premium électrique, mais le marché est-il extensible à l’infini ?

Lancia revient, repositionné et rechargé. Mais l’électrification a un prix, car la technologie n’avance pas aussi vite que prévu, les matières premières coûtent de plus en plus cher et les transformations de l’infrastructure risquent de cantonner l’automobile électrique à un objet de luxe pendant encore quelques longtemps. Les bonnes volontés des constructeurs s’orientent donc naturellement vers des véhicules électriques au positionnement premium, suivant la voie ouverte par Tesla. Mais le marché peut-il s’étendre à l’infini ?

Analyse

Catégorie Marchés

Fit for 55 : "difficilement atteignable", selon IFP Energies nouvelles

La dernière étude prospective de l'Ifpen, cofinancée par l'Ademe, révèle que l’objectif "Fit for 55", à savoir une baisse des émissions de CO2 de 55% en 2030, sera difficilement atteignable. Quant au Green Deal en 2050, il n'est pas réalisable, "même dans notre scénario le plus favorable", estiment les auteurs.

24/06/2022

Philippe Varin : "Il faut raffiner localement et ouvrir des mines"

Localiser des gigafactories de batteries en Europe, c’est bien mais cela ne sera pas suffisant pour que les constructeurs européens assurent leur indépendance vis-à-vis de la Chine. "Il faut aussi raffiner localement et ouvrir des mines", affirme l'ancien patron de PSA, Philippe Varin.

23/06/2022

Londres met fin aux aides à l'achat de voitures électriques

(AFP) - Le gouvernement britannique a annoncé mardi mettre un terme à une subvention de 1.500 livres (plus de 1.700 euros) versée aux acquéreurs de certaines voitures électriques neuves pour se focaliser sur d'autres véhicules, s'attirant les foudres de l'industrie automobile.

15/06/2022

Corée du Sud : La grève des routiers se poursuit et perturbe l'industrie

(Reuters) - La grève des routiers en Corée du Sud a coûté plus de 1,2 milliard de dollars (1,15 milliards d'euros) aux secteurs industriels clés du pays en pertes de production et en livraisons non effectuées, a estimé lundi le gouvernement, alors que les dommages affectent une partie croissante de l'économie.

14/06/2022

Virage électrique : les constructeurs auto demandent une clause de revoyure

(AFP) - L'industrie automobile prendra le virage électrique mais il faudra vérifier avant 2030 si la demande et le réseau de bornes suivent, a réagi jeudi l'Association des constructeurs d'automobiles (ACEA) après le vote par le Parlement européen prévoyant 100% de voitures zéro émissions en 2035.

10/06/2022