Publicité
Constructeurs - 22/07/2022

Voiture autonome : Navya lève 36 millions d’euros auprès d’une société d’investissement de Dubaï

Pour la troisième fois en 6 ans, Navya s'apprête à réaliser une levée de fonds de plus de 30 millions d'euros, cette fois auprès d'un fonds d'investissement de Dubaï qui deviendrait alors son actionnaire principal.

Voiture autonome : Navya lève 36 millions d’euros auprès d’une société d’investissement de Dubaï

Le risque de dilution du capital avec l'arrivée d'un nouvel actionnaire a fait chuter l'action Navya de plus de 30% hier matin.

Auteur : Xavier Champagne
Chef de rubrique

Partager cet article

Navya, le leader français des navettes autonomes, a conclu un accord avec le Groupe Negma, société d’investissement basée à Dubaï, pour un emprunt obligataire de 36 millions d’euros, convertible en actions. Une première tranche de 2,5 millions d’euros va être débloquée immédiatement pour renforcer la trésorerie de Navya, indique l’entreprise dans un communiqué.

"Ce partenariat financier avec Negma Group nous donne les moyens d’accélérer le développement de Navya et de favoriser son déploiement à grande échelle dans des territoires stratégiques comme les pays du Moyen-Orient", souligne Sophie Desormière, présidente du directoire de Navya.

En 2016, Navya avait déjà levé 30 millions d’euros, principalement auprès de Valeo et de Keolis, qui sont aujourd’hui actionnaires à hauteur d’environ 10% chacun de l’entreprise.

Puis en 2018, Navya a encore levé près de 37,6 millions d'euros lors de son entrée en Bourse sur Euronext Paris.
L’action introduite à 7 euros, pour une capitalisation boursière de l’ordre de 190 millions en 2018, s’est effondrée avec la crise de 2019 sous les 2 euros.
A l'annonce de l'arrivée d'un nouvel actionnaire hier matin, l'action s'est effondrée de plus de 30% sous les 0,6 euro, ramenant la capitalisation boursière à moins de 27 millions d’euros.

Navya s’attend à ce que la conversion des obligations de Negma Group en actions dépasse 20% des actions en circulation dès cet automne. Le fonds deviendrait alors l'actionnaire majoritaire de l'entreprise.

Créée en 2014, Navya a été la première à mettre en service des solutions de mobilité autonome. L'entreprise de Villeurbanne compte aujourd’hui 280 salariés en France, aux Etats-Unis et à Singapour.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Tous ces milliards me foutent le vertige.
T'as pas cent balles ?

Bruno Haas, Le 22/07/2022 à 10:41

Si j'ai tout bien compris, plus il y a d'investisseurs qui mettent des sous dans le business, plus l'action chute pour finalement se retrouver avec un fond qui mets 36 millions dans une boite qui en vaut 27 ?
Pari pour le futur ?
;0)

Lucos , Le 22/07/2022 à 11:28

… OUI çà semble la meilleure hypothèse …
Beaucoup d'acteurs ont participé à des levées de fonds concernant ce qui fût, il n'y a pas si longtemps, une "jeune pousse". Keolis et Valeo qui font partie des actionnaires "historiques" n'ont pas levé le pouce bleu, eux …
Et Esmo ("Sud Coréen du nord") semble moins enthousiaste sur les possibles débouchés des navettes Navya (?)
On attend la prochaine levée de fonds (?) ...
;0)

Ade Airix, Le 23/07/2022 à 09:32

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 22/07/2022

Volta Trucks ouvre un showroom à Paris

Les camions électriques aussi ont droit à leur city store, avec une première mondiale à Paris : la création d'un "Volta Trucks Studio" rue Edouard VII, dans le très chic 9e arrondissement.

Réseaux

Tesla, où est passé l’enthousiasme ?

Tesla serait devenu un constructeur normal. Il rencontre des difficultés d’approvisionnement, voit ses marges baisser. Les fuites de Musk au sujet de pertes financières importantes étaient censées créer la panique pour mieux annoncer que la réalité n’est pas aussi grave. Mais les analystes ne sont plus dupes et finalement, personne n’a réagi à l’annonce des résultats. Le titre est resté stable après la fermeture avec une hausse de seulement 0,8% en after-hours.

Analyse

Changements au sein de Volkswagen Group France

A compter du 1er septembre 2022, Volkswagen Group France renforce son directoire avec trois changements et la création d’une direction mobilités confiée à Lahouari Bennaoum. Marc Ouayoun revient en France à la tête d’Audi et Valérie Pivert-Diallo est nommée directrice des ressources humaines.

Nominations

Le développement de la LOA potentiellement entravé par une prochaine directive européenne

Une directive européenne relative aux crédits à la consommation est actuellement en discussion entre les trois colégislateurs européens. Depuis le texte de la Commission européenne publié en juin 2021, les Etats membres et le Parlement européen viennent chacun d’adopter une position. Plusieurs dispositions nouvelles auront un impact sur les conditions d’exercice du financement automobile sur le lieu de vente, dont la LOA. Les explications d’Isabelle Guittard-Losay, directrice des relations institutionnelles de BNP Paribas Personal Finance.

Services

Catégorie Constructeurs

Le groupe Renault a remboursé la moitié de son PGE

Le prêt garanti par l’Etat souscrit par le groupe Renault a été remboursé par anticipation à hauteur de 2 milliards d’euros et Renault a annoncé la semaine dernière qu’il en remboursera la totalité "au plus tard fin 2023".

04/08/2022