Publicité
Constructeurs - 22/07/2022

Face aux dificultés, Tesla a augmenté ses prix et vendu des bitcoins

(AFP) – Tesla, qui a dévoilé mercredi des résultats solides pour le deuxième trimestre, a augmenté ses prix et vendu la majeure partie de ses bitcoins pour faire face à la fermeture temporaire de son usine en Chine, aux défis logistiques et à l'inflation.

Auteur : AFP

Partager cet article

Le bénéfice net de l'entreprise d'Elon Musk, englué dans une bataille juridique sur le rachat de Twitter, s'est élevé à 2,3 milliards de dollars sur la période, soit presque deux fois plus qu'au deuxième trimestre de l'an dernier.

Pour la première fois depuis début 2021, ses profits n'ont toutefois pas grimpé à un nouveau record. Et son chiffre d'affaires, à 16,9 milliards de dollars, a aussi un peu déçu.

Mais Tesla avait déjà indiqué que ses livraisons avaient baissé de 18% par rapport au trimestre précédent en raison notamment de la fermeture de son usine de Shanghai pendant plusieurs semaines, à cause du Covid.

Le fabricant doit aussi jongler avec la pénurie de semi-conducteurs, qui affecte l'ensemble du secteur automobile depuis début 2021, avec la hausse des prix des matières premières et parfois avec le manque de personnel.

Pour faire face à ce petit trou d'air, Elon Musk avait annoncé en juin la suppression d'environ 3 à 3,5% des effectifs, sans toucher aux ouvriers.

Mercredi, l'entrepreneur a aussi souligné avoir vendu 75% des bitcoins détenus par Tesla pour s'assurer d'avoir suffisamment de liquidités : l'opération lui a rapporté 963 millions de dollars. La société avait créé la surprise en achetant pour 1,5 milliard de dollars de la devise virtuelle début 2021.

"Nous ne savions pas quand les confinements en Chine allaient s'alléger", a justifié le patron lors d'une conférence téléphonique. Cette transaction ne doit pas être interprétée "comme un verdict sur le bitcoin", a-t-il asséné en affirmant que Tesla n'avait pas vendu ses dogecoins, une autre cryptomonnaie, et ne renonçait pas à acheter d'autres bitcoins.

Le groupe a parallèlement augmenté le prix de ses véhicules, son modèle le moins cher étant vendu actuellement aux Etats-Unis à 48.840 dollars.

"Ils sont franchement à des niveaux embarrassants", a estimé M. Musk. Mais c'est pour refléter "les chocs dans la chaîne d'approvisionnement et sur la production" ainsi que "la folle inflation", a-t-il ajouté en disant espérer pouvoir à terme les "réduire un peu". Cela n'a pas empêché la marge brute de son activité automobile, un indicateur particulièrement observé, de reculer légèrement.

Pour Garrett Nelson, du cabinet CFRA, le trimestre de Tesla était toutefois dans son ensemble "impressionnant si on considère les difficultés auxquelles ils ont fait face".

Accélération de la cadence 

Malgré ces défis, Tesla a maintenu son objectif de long terme de faire croître ses livraisons de 50% en moyenne par an, ce qui reviendrait à environ 1,4 million de véhicules en 2022.

En juin, déjà, la production dans ses usines de Fremont, en Californie, et de Shanghai, était revenue à un niveau record. Et le groupe mise sur l'accélération de la cadence dans ses nouvelles usines à Berlin et à Austin (Texas).

Tesla continue par ailleurs de profiter de la vente à d'autres entreprises des crédits carbone qui lui sont accordés car ses voitures électriques n'émettent pas de CO2, gagnant 344 millions de dollars au passage.

Plus de 100.000 conducteurs de Tesla testent désormais le logiciel amélioré d'aide à la conduite de Tesla, FSD beta, a aussi indiqué M. Musk mercredi. Il devrait être proposé à l'ensemble des propriétaires de Tesla d'ici la fin de l'année en Amérique du Nord puis, en fonction du feu vert des autorités, en Europe.

L'action montait de 0,8% dans les échanges électroniques de mercredi suivant la clôture à Wall Street.

Elle s'affiche en baisse d'environ 30% depuis le début de l'année, touchée par le repli généralisé des marchés, mais aussi par des investisseurs inquiets de voir Elon Musk distrait par ses tribulations avec Twitter.

L'homme le plus riche du monde avait en effet annoncé en avril son intention d'acheter le réseau social, avant d'y renoncer. Twitter ayant demandé à ce que l'entrepreneur honore son engagement, un procès doit avoir lieu en octobre.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Un commercial de chez Tesla m'appelle:
Je peux avoir une Tesla Y tout de suite, livrable même sur votre lieu de vacances...et nos prix sont nets...et pas de soucis, la hausse est déjà comprise dedans !! Vous payez la totalité d'abord et vous la voyez après ! C'est à prendre ou à laisser, vous avez de la chance cher client, vous êtes le premier que j’appelle dans ma liste !!
Pour la résolution des défauts éventuels à la livraison, c'est 6 mois d'attente pour intervenir si vous posez la question !!
Chez Rino ils ont des caisses disponibles en trente jours...et chez Citroën, une belle grande caisse type retraité aisée plein d'options c'est livrable dans la semaine !!

Durand Pierre, Le 22/07/2022 à 10:41

J'avais appris, jadis, que quand on rencontrait des difficultés pour écouler sa camelote, une mesure parmi d'autres consistait à baisser le prix de vente.
Il semble que ce ne soit plus le cas au XXIème siècle, en tout cas pas chez Tesla.
Chapeau l'artiste.

Bruno Haas, Le 22/07/2022 à 10:52

Comme l'article sur Tesla de Bertrand Rakoto est réservé aux abonnés, je me permets de copier les commentaires que j'ai écrits à ce sujet.

L'aventure de Musk est un quasi copié-collé de celle de Preston Tucker.
Quelques extraits de sa bio dans Wikipedia :
En 1939, il [...] rénove la grange de sa maison pour y établir son atelier-bureau d'études de conception. Il fabrique un prototype de voitures de course à moteur Ford, une voiture de combat blindée Tucker Tiger (à moteur V12 Packard, pour la Seconde Guerre mondiale), une tourelle militaire de mitrailleuse, un avion...
En 1944, Preston Tucker fonde son industrie automobile, la Tucker Car Corporation avec une importante campagne de financement, en partie à base de contrats de prévente de sa future production. Son projet est appuyé par une importante campagne médiatique...
Après près de deux longues années de développement complexe, ruineux et de nombreux retards de conception [...] le dévoilement du premier prototype a lieu en première mondiale le 19 juin 1947 à l'usine de Chicago, devant plus de 3 000 invités et la presse mondiale.
En 1949, la commission de surveillance de la Bourse (Securities and Exchange Commission) intente à Preston Tucker un important procès, médiatiquement retentissant, pour publicité mensongère, tentative de fraude et escroquerie publique de ses partenaires et clients.
Il est finalement innocenté et acquitté de toutes ces accusations en janvier 1950 mais, criblée de lourdes dettes et d'une image médiatique très controversée, sa société de 1 600 salariés est mise en faillite définitive...
Toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite.
Bruno Haas, Le 22/07/2022 à 10:38

Bruno Haas, Le 22/07/2022 à 10:55

J'étais allé voir le film "Tucker" à l'époque, un peu romancé mais sympa pour l'histoire, un film américain quoi !
Le danger pour Tesla viendra quand il ne représenteront plus la modernité et l'avant-garde de automobile et le must have de l'air du temps.
Idem pour Apple qui est devenu une marque "normale" et avec des chinois qui flinguent de partout du meilleurs matos au 1/3 du prix avec des objectifs partout que t'as l'impression d'avoir une mouche dans ta poche..
;0)

Lucos , Le 22/07/2022 à 11:38

Super, cher ami, j'aime beaucoup votre remarque...visiblement vous n'êtes pas un troll et vous n'allez pas trainer chez Caradisiac !!
Vous n'êtes pas un boutiquier et vous prenez de la hauteur...pour regarder l'industrie auto et son histoire ! Comme vous savez l'américain d’Amérique et son marché intérieur ...est admiratif des bonnes idées (folles et spectaculaires), et surtout adaptées a son mode de vie ou le pratique prime sur tout !
En parlant aux US avec un vieux californien...il me dit: un jour un gars me dit que les japs sortent une caisse qui consomme 4 L aux 100/km, (ils étaient à 15 L de moyenne) elle roule en silence dans les embouteillages et c'est fiable...et au troisième gars qui me dit la même chose, j'ai acheté une pour ma femme ! Ma femme ne pouvais pas rester à la traine ! Cela fait trente ans !
Musk qui n'est pas un con, copie Toyota, et Tesla est devenu ce que c'est devenu !!
Tucker est un pionnier qui n'a pas eu les conditions "d'argent facile" et liquidités folles mondiales qui cherchent à se placer, quitte que des portefeuilles de capital ...sacrifient un petit pourcentage de leurs investissement !
Maintenant concernant Tesla aujourd'hui ...ils ont dans un stade ou les ÉNORMES ACTIFS INDUSTRIELS le permet de se mettre à l'abri de la faillite du type Tucker !
En cas de véritable grosse tuile et récession...des spéculateurs de toute sorte se jetterais dessus...ne serait-ce que pour dépecer la bête au plus offrant !!
La filière VE est là ...et ses concurrents ont mis la main dans l'engrenage...et Toyota se goure avec sa plaisanterie de l'hydrogène pour la mobilité individuel...même si sur certains secteurs industriels (flottes captives) l'hydrogène peut avoir un certain avenir !!
Arrêter le VE c'est impossible, les investissement son immenses dans le monde ! Tesla devient un constructeur banal ! Il garde son avance grâce à une gamme restreinte, mois de frais de gestion de production et de publicité ...et ce sont des iPhones sur roulettes !
Les jeunes ne rêvent que de Tesla ! Mon fils se fout de ma gueule en la matière...et a chaque fois que Tesla sors un gadget...il coure l'essayer, et je lui ai donné du pognon en plus pour cela !!
Payez à votre fils un drône volant ou il peut mettre son derrière dedans et atterrir dans votre jardin et vous allez voir...qu'il va avoir des idées d'enfer !!
Je suis sur qu'il connais par chœur, le site sur Youtube "D.BRIEF" de ATE...et il en sait autant que lui...à une qualif près !!
Je suis content de savoir qu'il y a des jeunes qui ont un savoir accumulé d'enfer ...et ils sont largement meilleurs que nous !
Nous ont se tape une cour de récréation de certains vieux rances et étroits d'esprit !
Pour eux le mot "open mind" les fait paniquer !!

Durand Pierre, Le 22/07/2022 à 12:28

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 22/07/2022

Volta Trucks ouvre un showroom à Paris

Les camions électriques aussi ont droit à leur city store, avec une première mondiale à Paris : la création d'un "Volta Trucks Studio" rue Edouard VII, dans le très chic 9e arrondissement.

Réseaux

Tesla, où est passé l’enthousiasme ?

Tesla serait devenu un constructeur normal. Il rencontre des difficultés d’approvisionnement, voit ses marges baisser. Les fuites de Musk au sujet de pertes financières importantes étaient censées créer la panique pour mieux annoncer que la réalité n’est pas aussi grave. Mais les analystes ne sont plus dupes et finalement, personne n’a réagi à l’annonce des résultats. Le titre est resté stable après la fermeture avec une hausse de seulement 0,8% en after-hours.

Analyse

Changements au sein de Volkswagen Group France

A compter du 1er septembre 2022, Volkswagen Group France renforce son directoire avec trois changements et la création d’une direction mobilités confiée à Lahouari Bennaoum. Marc Ouayoun revient en France à la tête d’Audi et Valérie Pivert-Diallo est nommée directrice des ressources humaines.

Nominations

Le développement de la LOA potentiellement entravé par une prochaine directive européenne

Une directive européenne relative aux crédits à la consommation est actuellement en discussion entre les trois colégislateurs européens. Depuis le texte de la Commission européenne publié en juin 2021, les Etats membres et le Parlement européen viennent chacun d’adopter une position. Plusieurs dispositions nouvelles auront un impact sur les conditions d’exercice du financement automobile sur le lieu de vente, dont la LOA. Les explications d’Isabelle Guittard-Losay, directrice des relations institutionnelles de BNP Paribas Personal Finance.

Services

Catégorie Constructeurs

Le groupe Renault a remboursé la moitié de son PGE

Le prêt garanti par l’Etat souscrit par le groupe Renault a été remboursé par anticipation à hauteur de 2 milliards d’euros et Renault a annoncé la semaine dernière qu’il en remboursera la totalité "au plus tard fin 2023".

04/08/2022