Marchés - 29/10/2020

Voitures électriques : le manque de bornes, un frein à l'achat

(AFP) - L'offre de bornes de recharge en Europe reste largement insuffisante alors que les ventes de véhicules électriques explosent, s'alarme l'Association des constructeurs européens d'automobiles dans un rapport annuel publié mercredi.

Auteur : AFP

Partager cet article

Les ventes de véhicules électriques ou hybrides ont progressé de 110% en trois ans dans l'Union européenne, largement soutenues par des primes gouvernementales. 3% des voitures
vendues en 2019 étaient électriques ou hybrides rechargeables (459.000, +2,4 points depuis 2014) et 5,9% étaient d'autres types d'hybrides (897.000, +4,5 points).

Mais le nombre de bornes sur la voie publique n'a progressé que de 58%, restant sous la barre des 200.000, et elles ont été installées surtout dans quatre pays (Pays-Bas, Royaume-Uni, Allemagne et France), souligne le groupement qui représente les intérêts des constructeurs. La France prévoit d'atteindre 100.000 bornes en accès public fin 2021. 

L'Allemagne en veut un million d'ici 2030.
"Il y a un vrai risque que l'on arrive à un point où la croissance de la vente de véhicules électriques cale, si les consommateurs voient qu'il n'y pas assez de bornes là où ils veulent se déplacer", a souligné le directeur de l'ACEA Eric-Mark Huitema.

L'ACEA met également l'accent sur la faible puissance de plus de 170.000 de ces bornes, qui restent sous la barre des 22 kW, ne permettant pas une recharge rapide des véhicules.
La moyenne d'émissions de CO2 pour les voitures neuves a fortement baissé (-25%) entre 2007 et 2016, passant de 158 à 118,1 grammes/km. Mais cette moyenne remonte (123g CO2/km en 2019) depuis 2017, année où les ventes de véhicules à essence ont dépassé les diesels, selon l'ACEA. 

Les pays où les voitures neuves restent les plus polluantes sont la Bulgarie, la Slovaquie, le Luxembourg et la Lituanie. Les plus faibles émissions sont enregistrées aux Pays-bas, où la part de voitures électriques ou hybrides rechargeables a été la plus importante d'Europe en 2019, comptant pour 15% des nouveaux véhicules.

La part de marché de l'électrique, plus forte en Allemagne, au Royaume-Uni et en France, est "directement corrélée" à la richesse du pays, souligne le rapport, "prouvant que le coût de ces véhicules reste une barrière majeure pour les consommateurs", souligne l'ACEA. Près de l'UE, la très riche Norvège reste un modèle avec ses 56% d'électriques et d'hybrides rechargeables.

Du côté des professionnels, les électriques et hybrides passent tout juste la barre des 1%, sur un marché des utilitaires toujours dominé par le diesel.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Qui va payer cette gabegie verte?les constructeurs comme Tesla?ou les contribuables ?
On ne se déplace pas avec une 22(qui débite 15),imaginez le temps de recharge avec une Zoé de 45 kWh à plat .....ou pire avec une 60.
La norme des bornes devra être au moins des 63 kWh mais ça vaut un œil et dès abonnement mensuels coûteux.
L’électrique pourquoi pas mais avec quoi la fabrique t’on?du charbon comme en Septembre en France?

Alain Boise, Le 29/10/2020 à 08:11

Déjà dit : Ce n'est absolument pas ce que demandent les clients aujourd'hui qui chargent en grande majorité la nuit à la maison sur une prise 16A.
En extérieur les utilisateurs ne veulent que des bornes gratuites devant leurs magasins favoris.
;0)

Lucos , Le 29/10/2020 à 09:49

En même temps les mêmes constructeurs sortent des voitures qui chargent à seulement 50 ou 100kW max, donc ca ne va pas dans le sens de réduire le besoin en bornes.
Les bornes 11/22kW AC ont un sens pour la charge nocturne.

Arnaud C., Le 29/10/2020 à 11:11

Avec une 22kVA c'est largement suffisant pour recharger un VE aujourd'hui, sachant qu'un VE devrait se biberonner dès qu'on peu le brancher et que donc on ne refait pas le plein mais en permanence des compléments. La wallbox 7kVA est aujourd'hui la demande principale à la maison à condition quand même d'avoir l'alimentation ERDF qui va bien.
Pour une 22kVA il faut quand déjà du triphasé en 32A !
Alors pour 50 et 100 cela devient industriel et on passe en continu et le matos et l'installation trple le prix.
;0)

Lucos , Le 29/10/2020 à 11:47

C'est long...vous pouvez zapper !!
Que le grand spécialiste des petits VE (vendus à prix d'or) domestiques qui dans le futur vont tous biberonner à la maison tous les soirs, qu'il arrêté de vouloir dissiper la fumée et de lancer de la poudre aux yeux télévisée...de ceux qui ont de la place de cerveau disponible comme dirait l'autre qui n'est plus là et ne fut jamais un prophète !
Je le jure que ce n'est de celui qui a sept siècles de retard et qui ne connaissait que le crottin de chameau dont je parle. Que celui qui donne mon adresse, et ma photo (introuvable) sur les réseaux sociaux, va en enfer et ce sera à couteaux tirés !!
Passons cette parents thèse dégueulasse et nauséabonde, je parlait de ce rouleau compresseur électrique...qui s'avère être un bobard cher et qui va chez nous de la ZOE jusqu’au faux Ami de Citroën.
Les teutons mettent 9 milliards sur des bornes (qui deviendront pour beaucoup aveugles et a une maintenance couteuse comme chez nous) pour charger du caca électrique invendable en occasion, et je me félicite que nous contribuables nous ne serons qu'à une gabegie d'une centaine de millions dépensés sur des bornes merdiques déployées là ou il ne faut pas.
Il aurait fallut une simple borne alimenté par un candélabre public.
Ce fut une idée anglaise de la reine, mais il y a Bojo qui n'aime pas la reine.
Compter que la grande distribution demain rase gratis avec des bornes à gogo est une ineptie !
Sainte Tesla prie pour nous et bientôt elle sera dans les centre villes avec ses bornes exclusives...et si vous avez été assez con pour acheter super cher une Porsche Taycan vous ferez la queue avec des Dacia électriques et en plus Sainte Tesla fera des tombolas exclusives pour avoir une place (aller simple) dans une fusée vers la planète Mars !!
Il y a des gars (mauvais allemands) qui disent chez Mercedes en interne qu'il faut copier Tesla (déjà des tablettes identiques aux Tesla en taille mais fonctionnant de manière chaotique se trouvent sur certain modèles) et les ventes des VE vont décoller et ce sera le bonheur pour les actionnaires !!
Sortez vos chéquiers et vous allez adorer vous occuper de vos petits VE à petite batterie. Prévoyez de faire souvent des pic-nics !!

Durand Pierre, Le 29/10/2020 à 13:49

Toyota Pic-nic ?
;0)

Lucos , Le 29/10/2020 à 15:48

Il faut quand même considérer que dans les grandes villes, nous sommes une majorité à ne pas avoir de parking dans nos immeubles. Les voitures dorment dans la rue, où l'on arrive à trouver une place... C'est bien là que nous avons besoin de charge. Pas de souci en dehors des villes en revanche, car les maisons ont en général un garage. Mais le besoin en VE y est bien moins évident.

Denis Lautrec, Le 30/10/2020 à 09:57

C'est juste ce que dit monsieur Denis, mais madame Hidalgo a donné le monopole des anciennes Autolib à quatre grosses boites qui en font des parkings publics pour stocker leurs voitures (à 500 euros annuels de forfait par voiture) et les louer de temps en temps, tout en perdant un max d'argent pour l'instant, mais un monopole devient forcement rentable à terme.
Sans compter l'élimination à terme de 75000 places de parking sur Paris au profit de grosse boites de parking souterrains.
Désormais achetez des actions de ces boites car comme les sociétés d'autoroute elles vont cracher des milliards d'euros aux actionnaires. Elles crachent déjà !!
Dommage qu'il faille tout vous dire tout le temps. Il reste à certaines encore beaucoup de place de cerveau disponible devant les écrans de télé 100 % publicitaires.
Faire des places de parking avec une prise simple 230V (payante) sous des éclairages publiques choisies auraient été une bonne idée...mais les cons politiques ont à la manœuvre.

Durand Pierre, Le 31/10/2020 à 11:23

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 29/10/2020

VO, prises de commandes VN et stock bas : les bons indicateurs de PSA

Le groupe PSA a annoncé de bons chiffres pour le troisième trimestre de cette année avec une croissance du chiffre d’affaires de la division automobile (+1,2%) à 11,9 milliards d’euros, malgré une baisse des ventes de 12,7% sur la période. L’activité VO, l’amélioration du mix produit et la baisse des stocks expliquent ces bons résultats.

Constructeurs

La Maire de tous les SUV

Inutile de résister, les SUV sont parmi nous, et pour longtemps. Et je crois bien avoir découvert qu’ils bénéficient d’une forme de promotion tout à fait inattendue, de la part de ceux qui prétendent pourtant les combattre.

Analyse

Catégorie Marchés

Automobile: le Sénat assouplit sur 5 ans le "malus CO2"

(AFP) - Le Sénat dominé par l'opposition de droite a adouci, lors de l'examen en première lecture du projet de budget pour 2021, la pente du renforcement prévu du malus "CO2" pour l'achat de véhicules polluants.

24/11/2020

Le gouvernement français va accélérer les interdictions de circuler à partir de 2023

Les propriétaires des véhicules Crit’Air 3, 4 et 5 ont du mouron à se faire…A l’issue d’un Conseil National de l’Air, le ministère de l’Environnement a annoncé de nouvelles mesures de renforcement des interdictions de circuler : l’Etat encadrera les restrictions de circulations à partir de 2023 dans les 11 premières ZFE, les ZFE seront obligatoires dans les agglomérations de plus de 150.000 habitants en 2025. L’Etat retire aux maires le pouvoir de bloquer les ZFE.

19/11/2020

Clash entre Eric Woerth et Barbara Pompili sur le malus poids

L’Assemblée nationale a adopté ce vendredi 13 novembre tard dans la soirée un amendement au PLF 2021 qui crée à partir de 2022 un malus sur le poids des véhicules. Symbolique pour la ministre de l'Environnement, Barbara Pompili, cette taxe est "une faute" pour le Président de la commission des finances de l'assemblée, Eric Woerth.

16/11/2020

Réouverture des show-rooms et autres magasins le 1er décembre, si tout va bien…

Les annonces de ce jeudi soir du Premier ministre ont douché les espoirs de ceux qui espéraient une réouverture dès la semaine prochaine de certains des commerces "non essentiels", dont les show-rooms automobiles. En revanche, si l’amélioration de la situation sanitaire se confirme, la réouverture pourra avoir lieu le 1er décembre.

13/11/2020