Constructeurs - 29/10/2020

Fiat Chrysler Automobiles renoue avec les bénéfices au 3e trimestre

(AFP) - Victime au premier semestre de l'effondrement du marché sous l'impact de la pandémie, le constructeur italo-américain Fiat Chrysler Automobiles, qui doit fusionner avec le français PSA, a renoué avec les bénéfices au troisième trimestre, avec un résultat meilleur qu'attendu.

Auteur : AFP

Partager cet article

Son bénéfice net trimestriel atteint 1,2 milliard d'euros, contre une perte de 179 millions d'euros sur la même période de 2019 et une perte de 1,04 milliard au deuxième trimestre 2020, a indiqué mercredi le groupe dans un communiqué.

Fiat Chrysler Automobiles fait mieux que prévu, les analystes tablant sur un bénéfice de 582 millions d'euros, selon le fournisseur d'informations financières Factset Estimates.
Le chiffre d'affaires du groupe, qui compte les marques Fiat, Chrysler, Jeep, Maserati, Alfa Romeo, Dodge et Ram, a en revanche reculé de 6% à 25,8 milliards d'euros, un résultat néanmoins là aussi meilleur qu'attendu par les analystes (25,16 milliards d'euros).

De juillet à septembre, FCA a écoulé 1,026 million de véhicules à travers le monde, un chiffre en baisse de 3% sur un an, avec une chute marquée en Asie (-29%), plus légère en Amérique du Nord (-8%), mais une reprise dans la région Europe-Moyen-Orient-Afrique (+10%).

Le groupe a fait état de "résultats records" en terme d'Ebit ajusté au niveau du groupe et en Amérique du Nord, où il a progressé de 26%.

"Au cours du trimestre, nous avons présenté avec diverses marques des produits sur des segments sur lesquels nous étions absents, nous avons ouvert un nouveau chapitre dans l'histoire de la marque Maserati, confirmé le leadership en Amérique latine et poursuivi le parcours rapide et mondial des investissements dans l'électrification" de nos véhicules, s'est félicité le patron de FCA Mike Manley, cité dans le communiqué, en saluant "la performance extraordinaire" réalisé en Amérique du Nord.

"Encore une fois, notre équipe a démontré son extraordinaire résilience et créativité et avec la fusion (avec PSA, NDLR) qui donnera très rapidement naissance à +Stellantis+ (le nom du nouveau groupe), nous sommes plus forts et concentrés sur l'objectif de créer une valeur significative pour tous nos actionnaires", a-t-il poursuivi.

Après avoir annulé en début d'année ses prévisions pour l'année en cours en raison de l'épidémie de Covid-19, FCA a indiqué mercredi prévoir désormais un Ebit ajusté pour 2020 entre 3 et 3,5 milliards d'euros et un flux de trésorerie (free cash flow industriel) entre 0 et 1 milliard d'euros. Ces prévisions sont faites en partant du principe qu'il n'y aura pas d'interruptions significatives de la production en raison de la pandémie, a précisé le groupe.

Fiat Chrysler et le français PSA ont confirmé mercredi leur volonté de conclure leur fusion "d'ici la fin du premier trimestre 2021".
Les deux groupes ont proposé fin septembre des concessions à la Commission européenne pour dissiper ses craintes en matière d'atteinte à la concurrence, ce qui devrait leur permettre d'obtenir un feu vert de Bruxelles, selon des sources concordantes. La décision de Bruxelles est attendue au plus tard le 2 février.
Cette fusion doit donner naissance au troisième constructeur mondial en terme de chiffre d'affaires.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Même en achetant du CO² ?
;0)

Lucos , Le 29/10/2020 à 11:50

Encore un qui ne sait pas compter l'argent ...et qui ne sera pas embauché à la comptabilité de chez FCA.
Eh, le taquinage est encore permis non ?

Durand Pierre, Le 29/10/2020 à 13:04

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 29/10/2020

VO, prises de commandes VN et stock bas : les bons indicateurs de PSA

Le groupe PSA a annoncé de bons chiffres pour le troisième trimestre de cette année avec une croissance du chiffre d’affaires de la division automobile (+1,2%) à 11,9 milliards d’euros, malgré une baisse des ventes de 12,7% sur la période. L’activité VO, l’amélioration du mix produit et la baisse des stocks expliquent ces bons résultats.

Constructeurs

La Maire de tous les SUV

Inutile de résister, les SUV sont parmi nous, et pour longtemps. Et je crois bien avoir découvert qu’ils bénéficient d’une forme de promotion tout à fait inattendue, de la part de ceux qui prétendent pourtant les combattre.

Analyse

Catégorie Constructeurs

Elon Musk devient le deuxième homme le plus riche au monde

(AFP) - Elon Musk, le tumultueux patron du constructeur de véhicules électriques Tesla, est passé devant Bill Gates pour devenir le deuxième homme le plus riche au monde, selon le classement des milliardaires de l'agence Bloomberg.

25/11/2020

Tristan Lormeau, DRH France de Renault : "Nous sommes engagés dans une transformation en profondeur"

L’accord "Transformation des compétences dans les fonctions globales" signé la semaine dernière par CFDT, CFE-CGC et FO doit permettre à Renault d’adapter son organisation à un monde en perpétuelle mutation. Il adapte également la manière dont fonctionne le dialogue social au sein de l’entreprise avec des interactions plus fréquentes. Explications avec Tristan Lormeau, DRH France de Renault.

24/11/2020

Avec la nouvelle C4, Citroën veut "se distinguer sans se singulariser"

La formule de Laurence Hansen, directrice du produit et de la stratégie Citroën, pour qualifier la nouvelle C4 nous a plu. Un style différenciant et des suspensions très typées, la C4 est une vraie Citroën et s’enrichit d’une version électrique qui doit peser 15% des ventes en 2021.

24/11/2020

Ineos et Hyundai nouent un partenariat dans l'hydrogène

(AFP) - Le géant britannique de la chimie Ineos et le constructeur automobile sud-coréen Hyundai ont annoncé lundi un partenariat afin de développer la production d'hydrogène, en plein boom grâce à la transition énergétique.

24/11/2020

L’accord "transformation des compétences" de Renault validé par les organisations syndicales

FO a été la première à annoncer sa décision de signer cet accord lundi parce qu’il "évite les licenciements". Hier la CFE-CGC et la CFDT ont annoncé qu’elles signeraient l’accord. "C’est une étape importante qui a été franchie, le sujet maintenant est de veiller que son application se passe bien", nous a dit Guillaume Ribeyre, délégué syndical central CFE-CGC.

20/11/2020