Constructeurs - 29/10/2020

Camion électrique : Traton (Volkswagen) et Hino (Toyota) fondent une coentreprise

(AFP) - Les branches poids lourds de l'allemand Volkswagen, Traton, et du japonais Toyota, Hino Motors, ont annoncé mercredi la création d'une coentreprise pour développer leur offre de camions électriques.

Auteur : AFP

Partager cet article

"Traton et Hino vont unir leur force (...) pour développer les véhicules à batteries électriques, les véhicules à hydrogène, et des composants", ont indiqué les deux entreprises dans un communiqué.

L'accord prévoit également la mise en commun de logiciels et d'interfaces informatiques, ajoutent-ils.
Le poids de chaque groupe dans le capital de la nouvelle coentreprise n'a pas été précisé.

Un partenariat unit déjà les deux entreprises depuis 2018 : Traton, qui regroupe notamment les marques MAN et Scania, et Hino avaient alors fondé une coentreprise pour regrouper leur approvisionnement.

"Cette nouvelle coentreprise est un nouveau pas vers l'électrification", s'est félicité le patron de Traton, Mathias Gründler, cité dans le communiqué.
"Je me réjouis que nous prenions part à la réduction mondiale des gaz à effets de serre", a de son côté ajouté Yoshio Shimo, président de Hino Motors.

Les deux sociétés constituent une "équipe commune de spécialistes" qui opérera à Södertälje, en Suède, et à Tokyo (Japon).
Traton, comme l'ensemble du groupe Volkswagen, a fait de l'électrification une de ses priorités stratégiques. Le groupe veut investir un milliard d'euros d'ici 2025 dans ce but.

Volkswagen a introduit 11,5% du capital de sa branche poids lourd en Bourse en 2019 pour financer ce virage.
Les deux groupes comptent désormais "explorer d'autres possibilités de coopération dans le domaine des technologies d'avenir".

Traton et Hino comptent respectivement 83.000 et 35.000 employés, et ont vendu 242.000 et 190.000 véhicules dans le monde en 2019.
Traton a annoncé mi-octobre "un accord de principe" pour racheter le constructeur américain Navistar, pour 3,7 milliards de dollars (3,1 milliards
d'euros) dans l'objectif de conquérir le marché nord-américain.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Dommage que le spécialiste (à la petite semaine) de la AFP ai oublié de nous dire que dérrière Hino il y a le faux nez de TOYOTA !!
Les teutons sont de plus en plus dépendants des japonais et des chinois...mais c'est déjà trop tard...les SUV (sujet qui fait beaucoup de mousse ce matin) chinois vont arriver à moitié prix chez nous et en Europe de nord...le client automobiliste sait compter son argent.
Le pire pour nous (et les constructeurs ingénus de chez nous qui roupillent) en Europe c'est que la stratégie des chinois ce n'est pas de s'adresser aux pauvres qui achètent des Dacia...mais aux riches des pays du nord qui ont du pognon et qui ne vont pas se gêner pour les acheter les SUV chinois à moitié prix.
Les concessionnaires sont déjà là !! Le nationalisme ne veut rien dire chez eux !!
Tiens je vais apprendre un minimum de chinois pour avoir des remises.
Nous allons bientôt tous être obligés d'aller ramasser des patates nous mêmes qui a dit le gourou M. Jancovici grand professeur des malheurs climatiques à venir !!
J'ai déjà la parade, pour les grosses chaleurs, ne rouler qu'en cabriolet 4X4 à l'avenir...et God shave de Queen !!

Durand Pierre, Le 29/10/2020 à 12:44

Jo,
c'est marqué dans le chapeau de l'article...
;0)

Lucos , Le 29/10/2020 à 15:46

Avec les masque...les lunettes sont toujours embouées !

Durand Pierre, Le 29/10/2020 à 19:34

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 29/10/2020

VO, prises de commandes VN et stock bas : les bons indicateurs de PSA

Le groupe PSA a annoncé de bons chiffres pour le troisième trimestre de cette année avec une croissance du chiffre d’affaires de la division automobile (+1,2%) à 11,9 milliards d’euros, malgré une baisse des ventes de 12,7% sur la période. L’activité VO, l’amélioration du mix produit et la baisse des stocks expliquent ces bons résultats.

Constructeurs

La Maire de tous les SUV

Inutile de résister, les SUV sont parmi nous, et pour longtemps. Et je crois bien avoir découvert qu’ils bénéficient d’une forme de promotion tout à fait inattendue, de la part de ceux qui prétendent pourtant les combattre.

Analyse

Catégorie Constructeurs

Elon Musk devient le deuxième homme le plus riche au monde

(AFP) - Elon Musk, le tumultueux patron du constructeur de véhicules électriques Tesla, est passé devant Bill Gates pour devenir le deuxième homme le plus riche au monde, selon le classement des milliardaires de l'agence Bloomberg.

25/11/2020

Tristan Lormeau, DRH France de Renault : "Nous sommes engagés dans une transformation en profondeur"

L’accord "Transformation des compétences dans les fonctions globales" signé la semaine dernière par CFDT, CFE-CGC et FO doit permettre à Renault d’adapter son organisation à un monde en perpétuelle mutation. Il adapte également la manière dont fonctionne le dialogue social au sein de l’entreprise avec des interactions plus fréquentes. Explications avec Tristan Lormeau, DRH France de Renault.

24/11/2020

Avec la nouvelle C4, Citroën veut "se distinguer sans se singulariser"

La formule de Laurence Hansen, directrice du produit et de la stratégie Citroën, pour qualifier la nouvelle C4 nous a plu. Un style différenciant et des suspensions très typées, la C4 est une vraie Citroën et s’enrichit d’une version électrique qui doit peser 15% des ventes en 2021.

24/11/2020

Ineos et Hyundai nouent un partenariat dans l'hydrogène

(AFP) - Le géant britannique de la chimie Ineos et le constructeur automobile sud-coréen Hyundai ont annoncé lundi un partenariat afin de développer la production d'hydrogène, en plein boom grâce à la transition énergétique.

24/11/2020

L’accord "transformation des compétences" de Renault validé par les organisations syndicales

FO a été la première à annoncer sa décision de signer cet accord lundi parce qu’il "évite les licenciements". Hier la CFE-CGC et la CFDT ont annoncé qu’elles signeraient l’accord. "C’est une étape importante qui a été franchie, le sujet maintenant est de veiller que son application se passe bien", nous a dit Guillaume Ribeyre, délégué syndical central CFE-CGC.

20/11/2020