Publicité
Equipementiers - 04/05/2022 - #Renault , #Volkswagen , #Bmw

Volkswagen choisit les puces Qualcomm pour la conduite autonome

(AFP) - Le groupe Volkswagen a annoncé mardi avoir choisi les puces du géant américain des semi-conducteurs Qualcomm pour équiper dès le "milieu de la décennie" ses futures voitures autonomes pour lesquelles il développe en interne le logiciel.

Volkswagen choisit les puces Qualcomm pour la conduite autonome

Auteur : AFP

Partager cet article

Cariad, l'unité du développement informatique du groupe, va s'appuyer sur les puces de Qualcomm baptisés "Snapdragon Ride". Celles-ci deviendront "un élément crucial" pour "intégrer des fonctionnalités compétitives de conduite autonome chez toutes les marques du groupe", selon un communiqué.

Il sera notamment utilisé dans le futur modèle Trinity, prévu pour 2026, a précisé le patron du groupe, Herbert Diess, sur LinkedIn.

Le contrat, signé jusqu'en 2031, représente un volume de commande de près d'un milliard d'euros, selon le quotidien Handelsblatt.

Cariad prévoit de mettre au point d'ici "le milieu de la décennie" la conduite autonome dite de "niveau 4", un degré d'autonomie ne nécessitant pas d'intervention humaine dans certaines conditions et situations spécifiques.

"Plus l'innovation et la complexité progresse, plus les fortes collaborations comme la nôtre avec Cariad sont nécessaires" pour accélérer le développement, explique dans un communiqué Nakul Duggal, directeur adjoint en charge de l'activité automobile chez Qualcomm.

"Les logiciels et les composantes doivent parfaitement correspondre pour atteindre la meilleure performance et efficacité possible", relève Cariad.

Actuellement, les voitures autonomes les plus avancées atteignent à peine le "niveau 3" : le véhicule peut assurer la conduite sans intervention humaine dans certaines situations précises et le conducteur peut détourner son attention mais doit être en capacité d'intervenir à tout moment si le système le lui demande.

Pour développer les voitures autonomes, les collaborations se multiplient entre constructeurs et acteurs de la tech.

BMW s'est également associé à Qualcomm et Mercedes-Benz travaille avec Nvidia, le géant américain des puces et cartes graphiques.

Volkswagen a choisi de son côté Bosch pour développer le côté logiciel des systèmes de conduite autonome.

M. Diess a par ailleurs assuré que l'accord avec Qualcomm "ne signifie pas que nous arrêtons de travailler avec Intel" et sa filiale Mobileye sur la conduite autonome.

Qualcomm fournit déjà en puces plusieurs groupes automobiles, dont Renault, Volvo et Honda, notamment pour équiper les systèmes de navigation.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Quelle com cet article...
;-)

Clerion , Le 04/05/2022 à 07:52

A partir de quel niveau sera-t-on autorisé de rouler, enfin se faire rouler, avec 3g dans chaque bras ?
;0))

Lucos , Le 04/05/2022 à 09:24

Chez Vw ... Çà puce US ?
vont devenir des Qualcomaniaques
(?) ... drôle de manie "y" pensent chez SMT Technology ...
Mais Si après çà "y" jettent toujours les Jetta aux US ...c'est que ce sont des ingrats !
;0)

Ade Airix, Le 04/05/2022 à 09:29

Et nous ? Ou sommes nous dans cette course,encore largués?

Alain Boise, Le 04/05/2022 à 13:45

Cher Alain ...Poser la question, c'est quasiment y repondre !
;0))

Ade Airix, Le 04/05/2022 à 14:18

Et pourtant la conduite autonome avance ,dommage que nous ne soyons pas dans le jeu ( le game pour Lucos et la rédaction)

Alain Boise, Le 04/05/2022 à 14:42

... Un coup de déprime voire de déclinisme ?
... Pourtant, "ils" ont l'air d'y travailler au sein des BE des constructeurs et, surtout, équipementiers ...
Habituellement, le pêcheur breton est plus alerte ...
... Et Renault au 12 ème rang mondial en terme de C.A. juste devant Tesla et Suzuki et derrière Kia ... A part le temps rêvé de l'ère Gohsn, çà vous inspire quoi, cher Alain ?
;0)

Ade Airix, Le 04/05/2022 à 15:14

Beaucoup de promesses et bien peu de résultats

Alain Boise, Le 04/05/2022 à 15:19

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 04/05/2022

Bénéfice trimestriel en hausse, BP augmente ses rachats d'actions

(Reuters) - BP a annoncé une augmentation de ses projets de rachats d'actions après avoir publié un bénéfice courant trimestriel de 6,25 milliards de dollars (5,95 milliards d'euros), au plus haut depuis plus de dix ans et malgré des charges exceptionnelles de 24 milliards de dollars liées à son retrait annoncé de Russie.

Equipementiers

Catégorie Equipementiers

Mastics et joints : un plan social annulé par la justice

(AFP) - Un plan social qui avait conduit au licenciement de quelque 200 salariés de l'usine de mastics PPG Sealants Europe, en région parisienne, a été annulé récemment par la cour administrative d'appel de Versailles, a-t-on appris de sources concordantes.

24/05/2022

Le pneu sans air, la révolution est en route

(AFP) - Increvables, sans entretien, les pneus sans air pourraient bientôt équiper des utilitaires avant de révolutionner les voitures, selon les promesses de Goodyear, Michelin ou Bridgestone.

19/05/2022

Michelin perturbé par les hoquets de l'industrie mondiale

(AFP) - Michelin a indiqué vendredi que sa production était perturbée depuis le début de l'année 2022 par les effets de la guerre en Ukraine, qui est venue s'ajouter à pandémie de Covid, à la hausse des coûts de matières premières et de l'énergie, et aux problèmes logistiques.

16/05/2022

Thyssenkrupp relève ses prévisions annuelles pour 2022

(Reuters) - Thyssenkrupp a relevé mercredi ses perspectives de chiffre d'affaires et de bénéfice d'exploitation pour 2022, mais a revu à la baisse ses prévisions de flux de trésorerie disponible, en raison d'une hausse des prix de vente et du coûts des matières premières.

13/05/2022

Le Royaume-Uni impose de nouvelles sanctions commerciales contre la Russie

(AFP) - Le gouvernement britannique a annoncé dimanche un nouveau train de sanctions commerciales contre la Russie et le Bélarus en raison de l'invasion de l'Ukraine, avec des interdictions d'exportation visant l'industrie russe et la hausse de tarifs douaniers, notamment sur le palladium.

10/05/2022