Publicité
Constructeurs - 04/05/2022 - #Renault , #Volkswagen , #Audi , #Bmw

Un constructeur automobile russe tente d'obtenir des composants en Iran

(AFP) - Un constructeur automobile russe, dont le nom n'a pas été dévoilé, a demandé à l'Iran de lui fournir des composants essentiels qu'il ne peut plus trouver dans son pays en raison des sanctions internationales après l'invasion de l'Ukraine.

Auteur : AFP

Partager cet article

Selon un responsable de l'Association iranienne des fabricants de pièces automobiles (IAMPA), cité lundi soir par l'agence officielle Irna, le constructeur automobile russe a sondé les fabricants iraniens de pièces et d'équipements sur la possibilité d'approvisionner ses lignes de production.

"Compte tenu de la demande de coopération du constructeur automobile russe avec les équipementiers iraniens, les constructeurs qui ont la capacité de fournir la partie russe en termes de qualité et de quantité de production, peuvent tenter leur chance pour une présence sur le marché de ce voisin du nord", a déclaré Hossein Bahreinian.

Les systèmes de freinage antiblocage hydrauliques, les servomoteurs de freinage du maître-cylindre, les capteurs ABS, les ceintures de sécurité, les airbags, les climatiseurs, les capteurs d'oxygène, les thermostats et les systèmes de lève-vitre font partie des pièces demandées par le constructeur automobile russe, a-t-il précisé.

La guerre en Ukraine a bouleversé la production automobile en Russie.

Plusieurs fabricants mondiaux ont interrompu les livraisons vers la Russie, tandis que d'autres ont été contraints de suspendre la production en raison d'une pénurie de composants.

De nombreux constructeurs ont annoncé l'arrêt de la vente de composants ou de voitures à la Russie, à l'instar d'Audi, Honda, Jaguar ou Porsche. D'autres ont annoncé l'arrêt de la production, comme Renault, BMW, Ford, Hyundai, Mercedes, Volkswagen ou Volvo.

Les usines d'AvtoVAZ (groupe Renault-Nissan), le premier producteur de voitures en Russie, employant des dizaines de milliers de personnes, sont quasiment à l'arrêt en raison d'une pénurie de composants importés.

Le groupe Renault, après avoir annoncé l'arrêt de son usine de Moscou, évalue désormais les options de retrait du pays, où il est particulièrement exposé.

En Russie, Renault est associé pour AvtoVAZ avec le conglomérat public russe Rostec, dirigé par Sergueï Tchémézov, un allié du président Vladimir Poutine qui a lancé l'invasion de l'Ukraine le 24 février, suscitant en représailles une série de sanctions occidentales contre la Russie.

Certains composants automobiles fabriqués en Iran, tels que les systèmes de refroidissement du moteur, les suspensions et les pièces moulées, ont été exportés vers le marché russe ces dernières années.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Pas un boulon pour les Yvans et nous avons donné notre stock de Caviar de l’ABC à la maison de retraite en signe de soutien!
Slava

Alain Boise, Le 04/05/2022 à 00:11

Et le russe quand il est livré, Iran la monnaie ?
Attention car le russe est roublard...
;-)

Clerion , Le 04/05/2022 à 07:50

Cela sent Avtovaz / Renault à plein nez cette histoire.
Il y a quelques années, Renault a déployé beaucoup de moyen et d'énergie pour sourcer en Iran et ainsi éviter l'embargo américain pour continuer sa production locale.
Maintenant que les fournisseurs Iraniens sont installés et qualifiés, facile de livrer la Russie, d'autant que les Lada sont peu ou prou des Dacia et ce qui vient d'Iran est donc compatible.

Fred Et Rick, Le 04/05/2022 à 08:35

Effectivement, ne pas dévoiler le nom indique clairement que ce n'est pas un "Russe" !
;0)

Lucos , Le 04/05/2022 à 08:51

Clerion 7h50 !!!!!

Alain Boise, Le 04/05/2022 à 08:51

Ouiii Boise 08:51 ?
;0)

Lucos , Le 04/05/2022 à 09:17

A ce jeu de cash cash, je sens que certains brûlent...
;-)

Clerion , Le 04/05/2022 à 09:25

Et encore Clerion a 9h25,reco

Alain Boise, Le 04/05/2022 à 13:02

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 04/05/2022

Bénéfice trimestriel en hausse, BP augmente ses rachats d'actions

(Reuters) - BP a annoncé une augmentation de ses projets de rachats d'actions après avoir publié un bénéfice courant trimestriel de 6,25 milliards de dollars (5,95 milliards d'euros), au plus haut depuis plus de dix ans et malgré des charges exceptionnelles de 24 milliards de dollars liées à son retrait annoncé de Russie.

Equipementiers

Catégorie Constructeurs

Sandouville : la Cour de cassation remet la CGT à sa place

En mai 2020, la CGT avait obtenu d’un juge de première instance la fermeture de l’usine de Sandouville au mépris du droit comme vient de le confirmer la Cour de cassation. La CGT n’avait pas qualité à agir puisqu’elle ne contrôle pas l’instance de représentation des salariés de l’usine de Sandouville.

24/05/2022

Renault Nissan : De Meo pourrait retourner au Japon dès juin

(Reuters) - Le directeur général de Renault pourrait retourner au Japon en juin pour le deuxième mois d'affilée, a dit à Reuters une source proche du dossier, signe d'une intensification des échanges avec Nissan sur le projet d'entité électrique du constructeur automobile français.

23/05/2022

Lancia prépare son retour dans cinq pays européens pour 2026

Lancia a annoncé vendredi les grandes lignes de son plan pour revenir sur les grands marchés d’Europe de l’Ouest avec une gamme de 3 modèles tous entièrement électriques et un positionnement premium. Le réseau sera peu dense et la moitié des ventes se feront en ligne. Dans chaque pays, la direction de la marque est confiée au directeur d'Alfa Romeo et donc à Paola Picchierri pour la France.

23/05/2022

Le design Renault retrouve l’inspiration avec Gilles Vidal

Renault a présenté hier le premier concept car de l’ère Gilles Vidal. Un design puissant et épuré qui réinterprète avec bonheur le cœur de gamme de la marque. Baptisé "Scénic Vision", il définit l’orientation design des prochaines années et aussi dans quel esprit la marque veut incarner la notion "ESG". Précisions avec Gilles Vidal.

20/05/2022