Publicité
Publicité
Equipementiers - 08/11/2021

Aveyron : plus d'un millier de manifestants pour la sauvegarde de l'équipementier SAM

(AFP) - Plus d'un millier de personnes ont manifesté jeudi à Viviez, dans le bassin aveyronnais de Decazeville, pour la sauvegarde de l'équipementier automobile SAM dont la cessation d'activité pourrait être prononcée le 19 novembre si aucune offre de reprise n'intervient d'ici là.

Auteur : AFP

Partager cet article

La fonderie employant quelque 350 salariés avait été placée mi-septembre en liquidation judiciaire par le tribunal de commerce de Toulouse.

"Il ne s'agit pas seulement de l'avenir des salariés de la SAM mais c'est celui de tout le bassin (de Decazeville) qui est en jeu", a indiqué à l'AFP David Gistau, représentant CGT du personnel présent à la manifestation.

Ils étaient un millier selon la police, 2.000 selon les organisateurs, d'habitants, élus et commerçants à s'être rassemblés devant l'usine en sursis.

"Il y a quelques jours, l'ancien PDG de la SAM, Patrick Bellity, a réaffirmé dans la presse son intérêt pour une éventuelle reprise par son groupe Alty", a souligné M. Gistau.

"Tous les voyants sont au vert pour permettre à notre territoire de souffler. L'Etat et la Région semblent favorables, il ne reste plus que Renault qui est réticent", a regretté le syndicaliste.

Renault est le principal donneur d'ordre de la SAM pour qui elle produit des carters notamment.

Mercredi, la présidente de la Région Occitanie Carole Delga a demandé la prolongation du délai de dépôt des offres fixées au 19 novembre par le tribunal de commerce de Toulouse.

Mme Delga a promis d'actionner "tous les leviers régionaux, qu'il s'agisse de nos aides à la reprise, mais également celles consacrées à la recherche et le développement ou encore à la participation au capital pour soutenir l'offre du repreneur, quel qu'il soit".

Reprise en 2017 par le groupe chinois Jinjiang, la Société aveyronnaise de métallurgie (SAM) avait été placée en redressement judiciaire le 10 décembre 2019.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

A titre d'information, je vous invite à lire le communiqué de presse du CESER le la Région Occitanie :
https://www.ceser-occitanie.fr/communique_presse/la-sam-est-un-mauvais-feuilleton-pour-les-salaries-et-le-bassin/

Clerion , Le 08/11/2021 à 12:59

Merci .....Jadot

Alain Boise, Le 08/11/2021 à 14:26

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 08/11/2021

Renault décline son concept de Refactory en Espagne

Renault a présenté vendredi le projet de "Refactory" qui va être déployé au sein de l’usine de Séville, projet qui regroupera pour l’Espagne ses activités d’économie circulaire (reconditionnement VO, réparation et seconde vie des batteries, recyclage, R&D et formation).

Constructeurs

Vérités et convictions : le débat sur le véhicule électrique peut-il gagner en qualité ?

Les débats qui concernent l’électrification continuent d’être extrêmement passionnés et font trop souvent plus de place aux croyances qu’aux faits. Les arguments qui consistent à dire que l’on ne sait rien ou que les incertitudes sont extrêmement lourdes comme ceux plus "complotistes" qui prétendraient que l’on nous cache tout ou, dans une version plus soft, que "l’on se garde bien d’évoquer la question de …. " sont de moins en moins entendables : on se trouve en effet plutôt face à une surabondance d’informations et d’études qui devrait permettre d’avoir sur cette question clé un débat de qualité.

Analyse

Catégorie Equipementiers