Publicité
Constructeurs - 04/08/2022

BMW prévoit une baisse de la production en 2022 avec la volatilité des marchés

(Reuters) - BMW a mis en garde mercredi contre les nombreux défis à relever au second semestre, l'inflation, les craintes de pénurie d'essence et les perturbations dans la chaîne d'approvisionnement ayant pesé sur la demande et la hausse des prix ne compensant que partiellement la baisse de production.

BMW prévoit une baisse de la production en 2022 avec la volatilité des marchés

Auteur : Reuters

Partager cet article

Le constructeur de voitures haut de gamme a maintenu ses prévisions de 7 à 9% pour le segment automobile et s'attend à une solide augmentation des ventes au second semestre, mais a déclaré que les livraisons totales n'atteindront pas le record de 2021, à savoir 2,52 millions dans l'ensemble du groupe.

Il a toutefois prévenu que le renforcement des sanctions contre la Russie, l'interruption de l'approvisionnement en gaz ou la possibilité d'une prolongation de la guerre en Ukraine n'ont pas été pris en compte dans ses prévisions.

"BMW est le premier constructeur à signaler sa prudence sur le front de la demande", signale mercredi l'analyste de Bernstein Daniel Roeska dans une note. "Un avertissement pour la fin de l'année 2022 implique probablement que BMW constate déjà un affaiblissement de la demande des consommateurs aujourd'hui", a-t-il dit.

BMW a fait état d'une baisse de 31% de son bénéfice avant intérêts et impôts au deuxième trimestre, qui ressort à 3,4 milliards d'euros, malgré la hausse du chiffre d'affaires.

La consolidation de sa coentreprise chinoise BMW Brilliance a fait grimper le chiffre d'affaires sur le semestre, mais a freiné les profits du deuxième trimestre, a déclaré le groupe.

BMW a vu la marge sur le bénéfice avant intérêts et impôts de son activité automobile reculer à 8,2%, contre 15,8% il y a un an.

Dans l'ensemble, la réévaluation des parts de la coentreprise BMW Brilliance a dopé le bénéfice avant impôts de 7,7 milliards d'euros au premier semestre.

Le groupe automobile allemand a porté sa participation dans sa coentreprise de 50% à 75% en février après avoir obtenu de Pékin la licence nécessaire pour prendre le contrôle majoritaire.

BMW avait déclaré à l'époque que l'opération aurait un effet positif de 7 à 8 milliards d'euros sur les résultats financiers de l'activité automobile.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Depuis le temps qu'on en parle, de la crise qui cache la crise...
;0)

Lucos , Le 04/08/2022 à 10:37

Enfin un constructeur, et pas des moindres, qui prévoit une baisse de la demande.
Comme le dit Lucos, ça fait un sacré bout de temps que certains ici le signalent.

Bruno Haas, Le 04/08/2022 à 11:07

PS : je n'aime pas du tout la nouvelle calandre hypertrophiée des Béhèmes.

Bruno Haas, Le 04/08/2022 à 11:07

Avec des naseaux pareils, il doit y avoir des chevaux derrière ?
;0)

Lucos , Le 04/08/2022 à 11:37

Bof...les chevaux ...seront des canassons (hyper chers) avec la filière électrique...et pour un pognon de dingue...les constructeurs auto...ont prévu de nous nous faire rouler un max sur autoroute de 160/180 km et pas plus ...sauf exception de certains carrosses pour les riches ...et sauf Honda qui fabrique (jusqu'en 3035) un carrosse qui se fout de la poire des allemandes prétentieuses, arrogantes et chères en affichant avec sa Honda Civic type R, 320 CV et 275 km/h en pointe sur le Nurburgring et ceci pour un prix de moyen pauvre avec de la fiabilité en plus !
Qu'ils prennent de la graine ...car les coréens arrivent ...avec des VE et des prix (même dans le premium) qui vont faire très mal !
Quand Carlos et son "price power" à 78800 euros pour un PHEV à peine d'un luxe potable ...il se fourre le doigt dans l’œil !!
Lexus (RX PHEV) fait pareil ...mais des centaines de milliers se vendront dans le monde même à ce prix !!
Beaucoup ne font rien que servir la soupe, sans regarder autour d'eux !!

PS
Sur Youtube des oiseaux de mauvaise augure (Voitures et Ingénierie) nous disent que BMW va boire la tasse dans un futur proche ! Je ne suis pas inquiet, les agonies sont toujours lentes !!
Au fait si c'est pour rouler à 160/180 km ...jamais ont vous offrira des freins en céramique et autres aides à nous éviter de mourir sur les autoroutes allemandes !
Si vous êtes riche...seuls nos cousins teutons ont des caisses pour cela, et curieusement il il y a des carrosses de sport chez eux qui sont devenues pas chères en occase (très récentes) avec ces cadeaux de sécurité fabuleux ...voyez du coté de chez Audi ...mais chez Merco...vous n'avez qu'un coupé (assez plaisant quand même) mais merdeux en diesel 220 CDI ! Hi, hi...

Durand Pierre, Le 04/08/2022 à 13:01

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 04/08/2022

Changements à la direction de la communication de Volkswagen Group

A compter du 1er septembre 2022, Sébastian Rudolph devient directeur de la communication de Volkswagen Group, succédant à Nicole Mommsen nommée en charge de la communication entreprise du groupe et directrice des opérations adjointe et interne à la communication de Volkswagen Group, succédant à Priscilla Cortezze.

Nominations

Oversize matters

Avec le mois d’Août, c’est le retour des chroniques estivales sur Autoactu.com ! Cette année, Bertrand Rakoto et Jean-Philippe Thery vous proposent leurs regards croisés sur l’Europe et l’Amérique automobiles, après avoir chacun traversé l’Atlantique en sens inverse.

CHRONIQUE

Catégorie Constructeurs

Le groupe Renault a remboursé la moitié de son PGE

Le prêt garanti par l’Etat souscrit par le groupe Renault a été remboursé par anticipation à hauteur de 2 milliards d’euros et Renault a annoncé la semaine dernière qu’il en remboursera la totalité "au plus tard fin 2023".

04/08/2022