Publicité
Publicité
Marchés - 30/06/2021

Bornes de recharge rapide : la start-up Electra lève 15 millions d’euros

Le business modèle de la start-up Electra, qui veut exploiter des bornes de recharge rapide en ville, séduit les investisseurs qui l’accompagnent à hauteur de 15 millions d’euros.

Bornes de recharge rapide : la start-up Electra lève 15 millions d’euros

L'objectif d'Electra est de déployer un premier lot de 50 stations de recharge rapide d’ici un an.

Auteur : Xavier Champagne
Chef de rubrique

Partager cet article

La start-up Electra vient de réaliser une importante levée de fonds de 15 millions d’euros auprès de Serena, Eurazeo et Frst Venture. Elle est aussi soutenue par plusieurs "business angels" issus de l’énergie, de la mobilité et de l’immobilier comme Grégory Frapet (Primonial Reim), Thibault Chassagne et Karim Kaddoura (Virtuo), Bertrand Altmayer (Cityscoot), et Demba Diallo, expert du secteur de l’énergie.

Concepteur de bornes de recharge rapide (150 à 225 kW), la start-up se distingue par son modèle économique fortement consommateur de cash. Il repose sur la prise en charge de l’installation et du matériel par Electra qui se rémunère sur les charges et verse un loyer aux entreprises (hôtels, centres commerciaux) et collectivités qui lui confient des places de parking.

Son objectif est de déployer un premier lot de 50 stations de recharge rapide d’ici un an, avec des premières installations au dernier trimestre 2021, et un objectif à long terme de 1.000 stations en 2030.

Ce premier tour de table va permettre à la jeune société de remplir ses objectifs de déploiement en Ile-de-France et dans les agglomérations de Lyon et Lille, d’investir dans la recherche et le développement et de tripler ses effectifs d’ici la fin d’année (15 salariés actuellement).

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Cette course aux bornes de recharge publiques étonnante car c'est évidemment nécessaire mais reste secondaire par rapport au besoin immédiat qui est d'équiper les foyers d'une borne de charge puisque c'est l'usage préféré des utilisateurs aujourd'hui et aussi en borne "lente" car à terme il ne sera pas possible de charger en rapide tout le parc roulant en même temps que le pic de conso du soir.
;0)

Lucos , Le 30/06/2021 à 08:45

Ah le pic de consommation du (grand) soir !!
Remettez-nous cela pour qu'on rigole encore un peu ...et chez EDF aussi !! M.Boise nous écoute!
Au vu de la photo....les cadors de chez Electra (seuls les start-up savent le faire) vont mettre un an pour installer et mettre en service la poignée de bornes que nous voyons...ce doit être les auvents le plus dur à faire !!
La grande distribution et les pétroliers tremblent sur cette offensive de la Start-up Nation !!
Pour ma borne préférée de français et sur mon parking il m'a fallu avancer le fric pour la poser et je l'ai perdue suite à la vente de mon gourbi dans ma tour !!
J'ai recommencé comme tous les français qui ont du pognon...mais pour les pauvre nous verrons plus tard...et a moins que vous donniez votre fric de contribuable pour équiper les pauvres et des augmentations pour qu'ils courent acheter des VE nationaux de préférence ses ingrats !!
J'ai un gilet jaune sous mon siège de voiture...et je faisais déjà tutut avec le klaxon à chaque rond-point !!
J'ai une excellente idée, chacun de nous devrait sponsoriser un pauvre pour qu'il devienne écolo !!

Durand Pierre, Le 30/06/2021 à 12:38

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 30/06/2021

Knorr-Bremse envisage le rachat de l'équipementier Hella

(AFP) - Le fabricant allemand de freins pour camions et trains Knorr-Bremse, un des leaders mondiaux du marché, a confirmé mardi son intérêt pour reprendre la majorité du capital de l'équipementier automobile Hella, une opération en milliards qui servirait à étendre ses activités.

Equipementiers

Qualcomm: un "catalyseur" vers l'usine intelligente

(AFP) - Qualcomm, le spécialiste américain des technologies mobiles et des processeurs pour smartphones, veut tirer profit de la révolution de la voiture autonome et de l'industrie 4.0, selon son nouveau dirigeant Cristiano Amon qui prendra ses fonctions en juillet, interrogé lors du sommet "Choose France" à Versailles.

Equipementiers

Catégorie Marchés

Eté morose pour le marché automobile européen

(AFP) - Le marché automobile européen, qui avait repris du poil de la bête au printemps après une année 2020 minée par la crise sanitaire, a rechuté en juillet et en août, selon des chiffres publiés jeudi.

17/09/2021