Publicité
Publicité
Autour de l'auto - 30/06/2021

Poids lourds interdits à Besançon : la mairie écologiste suspend son arrêté

(AFP) - La maire écologiste de Besançon Anne Vignot a annoncé mardi la suspension de l'arrêté municipal pris la semaine dernière pour interdire la circulation des poids lourds de plus de 3,5 tonnes sur les principaux axes de la ville.

Auteur : AFP

Partager cet article

Cette annonce intervient juste après un communiqué dans lequel la préfecture du Doubs demandait le retrait de ce texte, entaché selon elle "de multiples illégalités".
Dans la soirée, Mme Vignot a annoncé qu'elle suspendait son arrêté "dans un esprit de collaboration républicaine (...), pour permettre l'ouverture d'un débat" et "trouver une solution pérenne pour l'ensemble des collectivités touchées par ce trafic routier".   

Dans son communiqué, l'élue écologiste dit également espérer "que les discussions avec l'Etat permettront rapidement de trouver une solution pour les habitants de notre ville et de notre territoire".
"Le débat ouvert par la prise de l'arrêté municipal (...) confirme la nécessité de travailler à la régulation du transit, notamment international, sur notre territoire", a insisté Mme Vignot qui s'est réjouie de l'ouverture prochaine de discussions sur le sujet.
Auparavant, la préfecture avait annoncé avoir demandé, "après un examen particulièrement attentif du contenu" du texte, de le retirer "sous quinzaine".   

La semaine dernière, la municipalité avait interdit la circulation des poids lourds en transit de 3,5 tonnes sur la RN57, sur deux routes départementales et sur trois boulevards, sans consultation du préfet ni de la présidente du conseil départemental du Doubs, selon la préfecture.
"En outre, (...) l'autorité municipale doit proposer, lorsqu'elle prescrit des mesures d'interdiction, un itinéraire de déviation qui ne soit pas excessif en termes de trajet et de durée", ce qui n'est pas le cas dans cet arrêté, selon la même source.
Elle souligne également que "si l'arrêté municipal fait état de risques liés à la sécurité routière ou aux nuisances sonores, aucun élément précis ou donnée chiffrée n'est fourni par la ville (...) pour justifier une mesure d'interdiction générale et absolue".   

La préfecture souhaite que ce retrait permette "d'engager une large concertation avec l'ensemble des parties concernées, y compris avec les fédérations de transports routiers", pour déterminer les mesures à prendre.
Selon Mme Vignot, les camions en transit "dégradent la qualité de vie" des Bisontins.
"Ces véhicules participent à la saturation de l'entrée et de la traversée de la ville", alors qu'existe une "alternative économiquement raisonnable" offerte par "les autoroutes A36 et A39" qui contournent la ville au prix d'un détour d'une vingtaine de kilomètres au minimum, avait-elle expliqué mardi dernier.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Les écolos ça ose tout ,c’est à cela qu’ont les reconnaît,après les clubs d’aviation,les sapins de Noël,le Tour de France,la cantine Vegan,….13% aux élections !!!

Alain Boise, Le 30/06/2021 à 06:47

Pour ceux qui ne connaitrait pas la région, interdire la RN57, c'est comme interdire l'A86 ou la N104 à Paris... C'est même un itinéraire Européen le E23 qui relie Nancy à Vesoul, Besançon puis Pontarlier et enfin la Suisse ! Car oui comme la France est ultra centralisée sur Paris, il n'y a pas d'autoroute transversale à cet endroit. Et compte tenu de la topographie de Besançon avec la boucle du Doubs très encaissée, la déviation est énorme !
Bref comme le dit Alain, c'est à ça qu'on les reconnait...

Fred Et Rick, Le 30/06/2021 à 08:18

Effectivement, ils vont finir par enlever la cédille de leur ville...
;0))

Lucos , Le 30/06/2021 à 09:28

Paris 6% de gains depuis l’arrivée des Khmers en 15 ans à Paris,combien sont dus à nos ingés avec leurs progrès ?

Alain Boise, Le 30/06/2021 à 09:48

Gain de ?
;0)

Lucos , Le 30/06/2021 à 10:04

Il est joueur le Lucos ... Prévarication verte ?

Séguin revient ... Ils sont devenus fous ...!
Dans l'immédiat, petit revers pour soeur Anne (l'autre) ... La "Byzantine" des Bisontins ou quelque chose de ce genre ... Préparez les carrioles à boeufs ... Eric Piolle arrive ... Quand le progrès c'est de régresser à tous les zétages ...

Allez tiens ... puisque vous insistez ... Y a quand même un certain rapport avec la choucroute ...

David LISNARD et les ZFE
De l’exclusion progressive des Diesel dans les grandes villes (ZFE et agglo de plus de 150 000 ha)
« Si l’on veut que l’écologie soit une préoccupation de chacun, il n’est pas possible d’exclure des millions de Français d’une partie du territoire national au prétexte qu’ils n’ont pas les moyens de posséder un véhicule répondant à telle ou telle norme sans leur donner la possibilité d’en acquérir un dans des délais raisonnables »
Extrait d’une récente tribune signée David LISNARD (Maire de Cannes) …

Ade Airix, Le 30/06/2021 à 14:49

Euhhh les 6% c’es5 les gains su4 la pollution …bof

Alain Boise, Le 30/06/2021 à 16:47

Ils ont tous tort ici d'avoir raison...car le bordel des écolos incompétents va s'installer...e de guerre lasse nous allons laisser faire...car pour que nous soyons crédibles il aurait fallu beaucoup balayer devant notre porte et les générations futures vont s'en foutre !
Ils vont se regarder le nombril dans leur sous culture numérique avec d'autres aliénations !
Ils vont foutre leur argent sur autre chose que sur la mobilité individuelle. L'industrie auto d'aujourd'hui est foutu.
La transition climatique va provoquer des pénuries qui seront vus comme "normales" par ces générations. Les riches seront encore plus enfermés dans des ghettos !!

Durand Pierre, Le 30/06/2021 à 20:16

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 30/06/2021

Knorr-Bremse envisage le rachat de l'équipementier Hella

(AFP) - Le fabricant allemand de freins pour camions et trains Knorr-Bremse, un des leaders mondiaux du marché, a confirmé mardi son intérêt pour reprendre la majorité du capital de l'équipementier automobile Hella, une opération en milliards qui servirait à étendre ses activités.

Equipementiers

Qualcomm: un "catalyseur" vers l'usine intelligente

(AFP) - Qualcomm, le spécialiste américain des technologies mobiles et des processeurs pour smartphones, veut tirer profit de la révolution de la voiture autonome et de l'industrie 4.0, selon son nouveau dirigeant Cristiano Amon qui prendra ses fonctions en juillet, interrogé lors du sommet "Choose France" à Versailles.

Equipementiers

Catégorie Autour de l'auto

Qualité de l’air : le Conseil d’Etat sanctionne l’absence de "plan" du gouvernement

L’automobile n’étant pas seule responsable de la mauvaise qualité de l’air, les ZFE ne sont pas une réponse suffisante. C’est en quelque sorte ce que l’on peut déduire de l’arrêt du Conseil d’Etat qui a condamné l’Etat à une astreinte de 10 millions d’euros dont l’essentiel sera réparti entre l’Ademe, le Cerema, l’Anses et l’Ineris.

12/08/2021

Fin d'un litige de succession sur la "Joconde des Ferrari"

(AFP) - La Cour de cassation vient de mettre un terme à un vieux litige de succession autour d'une Ferrari de collection, la "Joconde des Ferrari", devenue lors de sa vente en 2014 le véhicule le plus cher du monde : sa valeur devra être partagée entre les héritiers Bardinon.

05/08/2021

Rachida Dati mise en examen pour un troisième chef d'accusation

(AFP) - L'affaire Ghosn finit par rattraper Rachida Dati : l'ex-garde des Sceaux, pilier des Républicains, est finalement mise en examen dans l'enquête sur ses prestations de conseil en 2010-2012 auprès de l'ex-PDG de l'alliance Renault-Nissan Carlos Ghosn.

29/07/2021