Publicité
Publicité
Marchés - 11/01/2023

Bruxelles pourrait s’inspirer des mesures protectionnistes américaines

Par AFP

(AFP) - Le commissaire européen au Marché intérieur, Thierry Breton, a assuré mardi "travailler" sur des mesures "comparables" aux subventions américaines massives du plan climat de Joe Biden, afin de protéger l'industrie européenne face au risque de "distorsion" de concurrence.

"Nous devons réagir, nous ne pouvons pas rester inactifs", a déclaré Thierry Breton lors d'une rencontre économique à Madrid. "Il n'est pas trop tard. Nous devons envoyer un message fort à notre industrie", a-t-il ajouté.

Le commissaire a précisé "travailler dur pour proposer quelque chose qui puisse être comparable" au plan américain. Ces propositions seront présentées "très rapidement", a-t-il insisté.

Bruxelles s'inquiète depuis plusieurs mois des effets de l'Inflation Reduction Act (IRA), un plan de 420 milliards de dollars du président américain Joe Biden largement consacré au climat et adopté l'été dernier.

Ce plan prévoit entre autres des réformes et des subventions favorisant les entreprises implantées aux Etats-Unis, notamment dans les secteurs des véhicules électriques ou des énergies renouvelables.

L'Union européenne réclame plus de "coordination" et craint une fuite de ses entreprises outre-Atlantique. "Chaque jour, on me rapporte des exemples" d'entreprises ayant renoncé à "investir en Europe", a reconnu mardi M. Breton.

L'un des principaux points de crispation porte, selon lui, sur la subvention allant jusqu'à 7.500 dollars accordée pour l'achat d'un véhicule électrique fabriqué aux Etats-Unis, au Canada ou au Mexique.

"Cela va créer une barrière" commerciale "inacceptable" et contraire aux "règles de l'OMC", a jugé M. Breton, en rappelant que des discussions étaient en cours avec Washington sur ce sujet.

Dans le détail, la réponse de l'UE à l'IRA comportera "trois volets", a précisé M. Breton. Un volet réglementaire, destiné à accélérer l'essor de la "green tech" (économie verte) européenne ; un volet financier, afin que l'ensemble des Etats membres aient accès aux ressources nécessaires pour soutenir ce secteur ; et la création d'un "fonds souverain" capable d'investir dans des projets industriels européens.

Les deux premiers volets seront présentés lors du Conseil européen du 9 février et le troisième "pourrait être défini plutôt au cours du second semestre", selon M. Breton.

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, avait estimé début décembre que l'UE devait prendre des mesures de "rééquilibrage" pour aplanir les "distorsions" de concurrence causées par le plan américain.

Les Européens sont cependant divisés sur la réponse à apporter à l'IRA, Paris plaidant par exemple pour un financement commun européen tandis que Berlin prône davantage de dialogue avec Washington.

Réactions

Enfin un début de réponse

"Cela va créer une barrière" commerciale "inacceptable" et contraire aux "règles de l'OMC"
Alors on va faire pareil.

Hahahahaha, quelle bande de pitres mal cuits.

J'ai oublié : je hais l'UE !

Pas sûr qu'une partie de ping-pong avec l'Atlantide comme filet soit profitable à tous. Néanmoins il n'est pas interdit de montrer les dents..
;0)

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Autres articles

Publi-rédactionnel

293 groupes de distribution à la loupe dans l'annuaire 2023

La quatorzième édition de l’Annuaire des groupes, publiée par Autoactu.com, s’est enrichie de 20 nouveaux groupes, compensant ainsi l’absorption de 19 groupes au cours de l’année. Elle présente pour la première fois un classement des groupes en fonction de leur volume de vente VO, en complément des classements par chiffre d’affaires et volume VN.

Autour de l'auto

L'année 2023 s'annonce difficile pour les PME

(AFP) - Les PME et les très petites entreprises craignent pour leur avenir en ce début d'année alors que l'activité ralentit et que leurs coûts ont fortement augmenté, à commencer par ceux de l'énergie, selon une étude et des témoignages recueillis par l'AFP.

Réseaux

Les derniers mouvements dans les réseaux ex-FCA

Le groupe Sud Auto a repris les panneaux Alfa Romeo et Jeep à Castres ; le groupe JMJ installe Fiat et Jeep à Vesoul ; le groupe Priod s’enrichit de la marque Jeep à Dunkerque ; Le groupe Pedinielli déploie Abarth à Manosque et Gap.

Marchés

Ceva Logistics intègre Gefco dont le nom disparaît

Le groupe CMA CGM a annoncé l’intégration de Gefco dans sa division Ceva Logistics. Déjà très présente dans la supply chain automobile, elle ajoute à ses compétences la logistique des véhicules finis. Avec la disparition du nom Gefco c’est un des derniers liens avec Peugeot qui disparaît…

Marchés - 18/01/2023

ZFE : L’Etat tente de calmer la grogne avec la nomination d’un interlocuteur national ZFE, Edouard Manini

Si personne (élus locaux y compris) ne comprend rien aux ZFE, c’est normal. Cette réglementation qui aura des conséquences majeures sur le quotidien de nombreux Français est en effet le résultat d’une construction baroque avec trois niveaux de textes législatifs. Sans parler de la verbalisation… Edouard Manini, le Monsieur ZFE qui vient d’être nommé doit ramener un peu d’harmonie et de coordination.

Marchés - 13/01/2023

Les ventes de voitures en Russie en chute libre en 2022

(AFP) - Les ventes de voitures neuves se sont écroulées en Russie en 2022, fondant de 59% sur un an, sous l'effet des fortes sanctions internationales contre Moscou pour son offensive en Ukraine, qui ont notamment entraîné le départ des constructeurs automobiles étrangers.