Publicité
Constructeurs - 03/02/2022 - #Renault , #Volkswagen , #Daf , #Iveco , #Scania

Cartel de fabricants de camions : Scania débouté par la justice de l'UE

(AFP) - La justice de l'UE a débouté mercredi le constructeur de camions Scania (groupe Volkswagen) qui contestait l'amende de 880 millions d'euros infligée par Bruxelles en 2017 pour sa participation à une entente avec d'autres fabricants afin de limiter la concurrence.

Auteur : AFP

Partager cet article

Dans un communiqué, le Tribunal de l'Union européenne, établi à Luxembourg, a annoncé "rejeter" le recours introduit par Scania et "maintenir l'amende de 880,52 millions".

Avec quatre autres fabricants, punis en 2016 par la Commission européenne par des amendes allant d'environ 500 millions jusqu'à un milliard d'euros, Scania a été considéré comme "membre actif d'un cartel".

Le Tribunal rappelle que trois entités de la firme, dont sa filiale allemande, ont été reconnues coupables d'avoir "enfreint les règles du droit de l'Union interdisant les ententes".

Les faits portent sur la période 1997-2011. A cette époque, des "contacts collusoires" à différents niveaux de l'entreprise "faisaient partie d'un plan d'ensemble visant à la réalisation de l'objectif anticoncurrentiel unique", à savoir "limiter la concurrence sur le marché des camions moyens et lourds" en Europe, souligne la juridiction.

Parmi les groupes fautifs, le Suédois Scania (filiale à 100% de VW depuis 2015) est le seul à avoir contesté la procédure de transaction proposée par la Commission, une sorte de règlement à l'amiable prévoyant le paiement d'une amende en échange de l'abandon des poursuites.

Le groupe a notamment fait valoir qu'une telle procédure violait "le principe de présomption d'innocence, les droits de la défense et le devoir d'impartialité".

Le Tribunal a balayé ces arguments, jugeant en substance que la Commission avait agi conformément au droit.

Sollicité par l'AFP à Stockholm, le groupe Scania s'est refusé à tout commentaire sur l'arrêt, attendant de "pouvoir l'examiner dans toute sa complexité".

La firme a répété qu'elle contestait les accusations de Bruxelles.

"Scania n'a, à aucun niveau et dans aucun contexte, conclu d'accord avec d'autres constructeurs en matière de prix. Scania n'a pas non plus retardé l'introduction de nouveaux moteurs conformes à la législation européenne sur les émissions de gaz d'échappement", a affirmé Erik Bratthall, directeur de la communication.

En septembre 2017, en annonçant l'amende de 880.523.000 euros infligée à Scania, la Commissaire européenne à la Concurrence Margrethe Vestager avait relevé que l'entente avait porté préjudice à "un très grand nombre de transporteurs routiers en Europe".

"Scania et les autres constructeurs impliqués produisent plus de neuf dixièmes des camions de poids moyen et lourd vendus en Europe", avait-elle justifié. Les autres fabricants impliqués étaient Daimler, DAF, Volvo-Renault-Trucks et Iveco.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Maintenant même en Suède, pays soit disant civilisé, le culot et le cynisme sont de mise !!

Durand Pierre, Le 03/02/2022 à 13:10

Décidément il ne fait pas bon appartenir au groupe Volkswagen.

Bruno Haas, Le 03/02/2022 à 13:43

Effectivement et comme déjà exprimé ici, ils sont dans tous les bons coups..
Mère Térésa aurait dit : "Yalta, Yalta !"
;0))

Lucos , Le 03/02/2022 à 13:50

C'est Daimler qui devient Merco aujourd'hui, le premier à avoir cafter et plaider coupable ...pour ne pas payer d'amende ! Les bons coups c'est eux !!
De notre vivant la transition climatique ne va servir qu'à favoriser les gros malins !
Dans toutes les activités cela commence par un appel d'air suite à une pénurie ... et le consumérisme bien repeint en vert y va à fond la caisse et bien aider cet appel d'air !
Le monde de la mobilité de demain ce sera de plus en plus d'embouteillages dans les grandes métropoles...mais avec un roulage en silence plus au moins électrique.
C'est une illusion de croire que la réparation des thermiques va devenir pas chère, ce sera le contraire !
Certains véhicules sportifs haut de gamme, au bout de quatre ans valent un dixième de leur prix en occase ! Vous pouvez avoir une Daimler à 11000 euros !!
Les constructeurs sont déjà en train de se censurer eux mêmes...pas la peine d'interdire les thermiques...ils vont dire à tout le monde...nous n'avons plus que des électriques à vendre ! Point final...et votre thermique je ne le reprend plus !
Ce n'est pas le cas encore...mais on s’approche à grande vitesse !
Le temps de transport des individus et de marchandises ne va pas diminuer mais plutôt s'accroitre !

Durand Pierre, Le 03/02/2022 à 14:57

Jo le grand Gourou !
Haré Durand, Haré Durand...
;0))

Lucos , Le 03/02/2022 à 21:39

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 03/02/2022

Demi-neuf

C’est de bonnes occases dont je vous parle aujourd’hui. De celles d’hier bien sûr, mais surtout des autos qu’on sera peut-être bien content de conduire demain.

CHRONIQUE

Les ouvertures et rachats de concessions en janvier

De nombreux développements à signaler en janvier : Jaguar-Land Rover est désormais distribué à Valenciennes ; Mazda a sa concession exclusive à Caen ; Franck Peslerbe a repris Mazda et Suzuki à Niort ; Romain Ripert a déménagé Mercedes-Smart-Jeep-AMG a Anglet ; Car Avenue a repris Skoda à Haguenau…

Réseaux

City Store : des expériences non concluantes

Après la fermeture du "City Store Mercedes" de Parly 2 fin 2021, c’est au tour du "Nissan City Hub" de Vélizy 2 et de la boutique BMW-Mini du Quai des Marques à Bordeaux, d’annoncer leur fermeture. Ces sites expérimentaux, créés en 2019, n’ont pas supporté les deux années de Covid et la baisse de fréquentation des centres commerciaux.

Réseaux

Les hybrides ont égalé les Diesel en Europe en 2021

(AFP) - Il s'est vendu autant de voitures neuves hybrides que de Diesel en Europe au cours de l'année 2021, pour la première fois, tandis que les 100% électriques ont continué leur percée de façon moins impressionnante qu'en 2020, ont annoncé les constructeurs mercredi.

Marchés

Catégorie Constructeurs

Le groupe Renault a remboursé la moitié de son PGE

Le prêt garanti par l’Etat souscrit par le groupe Renault a été remboursé par anticipation à hauteur de 2 milliards d’euros et Renault a annoncé la semaine dernière qu’il en remboursera la totalité "au plus tard fin 2023".

04/08/2022