Publicité
Publicité
Constructeurs - 18/05/2022 - #Daimler Truck

Daimler Truck : La forte demande devrait atténuer l'impact de la hausse des prix

Par Reuters

Daimler Truck : La forte demande devrait atténuer l'impact de la hausse des prix

(Reuters) - Daimler Truck a déclaré mardi que la hausse des prix des matières premières et les pressions inflationnistes pourraient peser sur son deuxième trimestre, mais le groupe prévoit de continuer à reporter les coûts sur ses clients dans un contexte de demande record.

"Nous n'augmentons pas les prix dans le seul but de faire des bénéfices, mais par pure nécessité", a déclaré le directeur financier Jochen Goetz lors d'une conférence téléphonique. 

"Si les matières premières retombent au niveau que nous avions il y a un an et demi, les prix baisseront à nouveau", a-t-il ajouté.

Les goulets d'étranglement dans la chaîne d'approvisionnement des semi-conducteurs sont la principale cause des ruptures d'inventaire, a indiqué Jochen Goetz, les puces étant déplacées d'une région à l'autre pour honorer les commandes.

La disponibilité a toutefois déjà augmenté et la situation devrait s'améliorer considérablement au cours du second semestre, a-t-il ajouté.

Le constructeur allemand de poids lourds prévoit toujours de produire entre 500.000 et 520.000 véhicules cette année, mais les effets positifs des taux de change et la forte demande pourraient lui permettre d'atteindre un chiffre d'affaires pour 2022 entre 48 et 50 milliards d'euros. 

Le groupe avait précédemment visé un chiffre d'affaires annuel dans une fourchette comprise entre 45,5 et 47,5 milliards d'euros. 

"Daimler Truck s'attend à ce que les conditions macroéconomiques de la demande mondiale de camions restent favorables en 2022", a déclaré le groupe allemand dans un communiqué.

Au cours du premier trimestre, son chiffre d'affaires a progressé de 17% pour atteindre 10,6 milliards d'euros, et le bénéfice avant intérêts et impôts (Ebit) de 11%. 

Le titre Daimler Truck gagnait 4,3%, à 28,12 euros, vers 0802 GMT.  

"Dans le contexte des défis actuels de la chaîne d'approvisionnement et des conséquences possibles sur l'économie de la guerre Russie-Ukraine, notre pratique de la gestion des coûts fixes et de la sécurité des liquidités est plus importante que jamais", a déclaré le directeur financier Jochen Goetz.

Réactions

Aucun commentaire, soyez le premier à participer !

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Autres articles

Constructeurs

T&E se méfie du double discours des constructeurs et demande le ban des thermiques en 2035

L’organisation T&E a coordonné la signature d’une lettre commune de 26 entreprises demandant aux membres du parlement européen et représentants des gouvernements européens de "faire preuve de leadership" et de voter le ban des moteurs thermiques y compris hybrides pour 2035. Trois "prises de guerre" du secteur automobile l’ont signé : Volvo, Ford et Lease Plan. T&E estime que les constructeurs ont un "double discours" et en veut pour preuve la lettre de Zipse à Macron.

Constructeurs - 29/11/2022

Lancia révèle sa nouvelle identité de marque

Lancia organisait hier "the Lancia Design Day", un événement qui pouvait être l’occasion de révéler, espérait-on, le concept-car de la future Ypsilon qui sera commercialisée "début 2024". C’est malheureusement un peu trop tôt pour la future "marque de l’élégance italienne" du groupe Stellantis, qui a en revanche révélé son nouveau logo et sa nouvelle identité de marque.

Constructeurs - 24/11/2022

Pièces de rechange Renault et PSA : quand Mediapart dénonçait une fraude qui n’existait pas…

Dans un article publié en mai 2018 et largement relayé par de "grands médias", Mediapart dénonçait des hausses de tarifs "en violation des règles de la concurrence" des pièces de carrosserie de Renault et PSA. Le quotidien relayait en réalité une action en justice dans laquelle la cour d’appel de Paris vient de conclure qu’aucune violation des règles n’avait été démontrée…

Constructeurs - 23/11/2022

Pierre-Paul Mattei, responsable design Peugeot 408 : "Pousser le curseur loin sans oublier qu’une Peugeot doit avoir de l’allure et rester élégante"

Peugeot organisait hier en avant-première pour les journalistes du jury Car of the Year, les essais de la nouvelle 408 dont les premières livraisons sont prévues en mars 2023. Nous y avons rencontré le responsable design de la voiture, Pierre-Paul Mattei, qui nous explique les spécificités et les défis de cette nouvelle silhouette positionnée entre une berline et un SUV. Cette Peugeot 408 s’inscrit dans le même programme que les 308 et 308 SW avec qui elle partage de nombreux composants.

Constructeurs - 22/11/2022

Horse, Ampere et autres entités : quelles conséquences pour les salariés français du groupe Renault

Les conséquences sociales de la stratégie annoncée par Luca de Meo lors du Capital Market Day du 8 novembre dernier seront détaillées aux organisations syndicales lors d’un comité central social et économique (CCSE) le 2 décembre prochain. La répartition des salariés dans plusieurs entités dont deux nouvelles, Horse et Ampere, intervient au moment où se négocie avec les syndicats l'application de la nouvelle convention collective de la métallurgie ainsi que l’ensemble des droits "maison". Cela fait beaucoup de changements…