Publicité
Publicité
Marchés - 18/05/2022 - #Audi , #Honda , #Jaguar , #Porsche

Sanctions : face aux pénuries, la Russie allège les normes de fabrication des voitures

Par AFP

(AFP) - La Russie a allégé les normes pour la fabrication de véhicules sur son territoire, autorisant la production de voitures sans ABS ou airbags, à cause des pénuries de composants électroniques et pièces détachées dues aux sanctions occidentales.

Dans un décret promulgué le 12 mai dernier, le gouvernement russe a établi une liste des normes allégées pour pouvoir certifier les nouveaux véhicules produits dans le pays.

Parmi ces nouvelles normes, le gouvernement autorise les fabricants à ne pas équiper les véhicules de capteurs ABS ou d'airbags, ou encore de pré-tendeurs de ceintures de sécurité. Le décret est en vigueur jusqu'au 1er février 2023.

La Russie, selon ce même décret, réduit aussi considérablement les normes environnementales, selon le quotidien Kommersant dans son édition de mardi. Le journal relève que celles-ci reviennent à un niveau équivalent aux véhicules produits en 1988.

A la suite de l'offensive russe en Ukraine, les pays occidentaux ont imposé de lourdes sanctions au secteur automobile russe, bannissant notamment les exportations de pièces détachées vers la Russie.

De nombreux producteurs ont annoncé en outre l'arrêt de la vente de composants ou de voitures à la Russie, à l'instar d'Audi, Honda, Jaguar ou Porsche.

En mai, la Russie a publié une liste d'une centaine de catégories de marchandises dont l'importation sans l'accord des détenteurs de la propriété intellectuelle est autorisée afin de contourner les restrictions.

Parmi ces produits, on trouve notamment les grandes marques automobiles et les pièces détachées.

Vladimir Poutine répète à l'envi que l'Occident a déclenché une guerre économique contre son pays mais que la Russie a résisté aux sanctions, et qu'elle a désormais la chance de développer ses propres productions nationales.

Le PIB russe, selon les estimations internationales, devrait néanmoins perdre au moins 10% cette année.

Mais la Russie peut toujours compter sur les mannes pétrolière et gazière qui ont permis aux caisses de l'État de se remplir et au rouble de résister aux sanctions.  

Réactions

Super, la guerre sera finie le 1er février 2023...
;0)

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Autres articles

Constructeurs

T&E se méfie du double discours des constructeurs et demande le ban des thermiques en 2035

L’organisation T&E a coordonné la signature d’une lettre commune de 26 entreprises demandant aux membres du parlement européen et représentants des gouvernements européens de "faire preuve de leadership" et de voter le ban des moteurs thermiques y compris hybrides pour 2035. Trois "prises de guerre" du secteur automobile l’ont signé : Volvo, Ford et Lease Plan. T&E estime que les constructeurs ont un "double discours" et en veut pour preuve la lettre de Zipse à Macron.

Marchés - 30/11/2022

Le grand plan climat de Biden nourrit les tensions entre l'Europe et les Etats-Unis

(AFP) - Le grand plan climat arraché par Joe Biden au Congrès américain est devenu un sujet de tension entre les Etats-Unis et l'Union européenne (UE), qui craint de voir certaines mesures affaiblir son industrie, au point d'en faire l'un des principaux sujets lors de la visite d'Etat du président français Emmanuel Macron, qui débute mercredi.

Marchés - 29/11/2022

La station hydrogène de la Porte de St-Cloud va bientôt ouvrir

La plus grande station de production et de distribution d’hydrogène en Europe va bientôt être mise en service à la Porte de St-Cloud. Elle sera capable de fournir une tonne d’hydrogène par jour, soit plus du double de la capacité des trois stations déjà ouvertes par HysetCo.

Marchés - 22/11/2022

Mexique : à Guanajuato, tueries, théâtre, tourisme et usines Mazda

(AFP) - Bibiana Mendoza assistait à la découverte d'une fosse commune clandestine quand, à quelques dizaines de kilomètres, le public applaudissait les derniers spectacles d'un festival du Guanajuato, l'Etat le plus violent du Mexique, et l'un des moteurs industriels et touristiques du pays.

Marchés - 17/11/2022

Les Etats-Unis virent au protectionnisme, juge Roland Lescure

(AFP) - Les Etats-Unis "sont en train de basculer du mauvais côté" du protectionnisme avec son plan privilégiant l'aide à l'achat de véhicules fabriqués localement, a regretté mercredi le ministre de l'Industrie Roland Lescure, disant craindre "un repli sur soi généralisé".

Marchés - 15/11/2022

La Bourgogne-Franche-Comté mise sur l’hydrogène

Région la plus industrielle de France (avec 20% de ses emplois dans l’industrie), la Bourgogne-Franche-Comté mise sur la filière hydrogène pour créer de nouveaux emplois. Engagée depuis 20 ans dans ce qui n’était alors qu’un pari un peu fou, la région accueille aujourd’hui une cinquantaine d’entreprises de la filière, attirées par l’écosystème favorable qui a été mis en place.