Publicité
Publicité
Autour de l'auto - 24/10/2022

Dietrich Mateschitz, l'Autrichien discret derrière l'empire Red Bull

Par AFP

(AFP) - Le milliardaire autrichien Dietrich Mateschitz, mort samedi à l'âge de 78 ans, a construit sur le tard un empire sportif et médiatique autour de son entreprise de boissons énergisantes Red Bull, devenue une marque mondialement célèbre.

Né en 1944 dans la région orientale de Styrie au sein d'une famille d'enseignants, cette personnalité timide était considérée en 2022 par le magazine Forbes comme la première fortune d'Autriche, estimée à 27,4 milliards d'euros.
Il possédait l'île paradisiaque de Laucala aux Fidji et de nombreuses propriétés en Autriche, où il cultivait la discrétion.
Jamais marié, toujours en jeans, cheveux grisonnants, Dieter Mateschitz n'aura quasiment jamais accordé d'entretien aux journalistes. Tout juste sait-on qu'il avait un fils.    

Après des études d'économie, il devient directeur marketing chez un fabricant de dentifrice. A l'occasion d'un voyage d'affaires, il découvre un breuvage qui va changer sa vie, au bar d'un hôtel hongkongais.
On lui sert une boisson énergisante, courante en Asie. Conquis, il rachète alors avec un associé thaïlandais, Chaleo Yoovidhya, les droits de la société et fonde "Red Bull" - taureau rouge en anglais - en 1984.
   
De la canette aux sports extrêmes
Il a 40 ans et c'est le début d'une formidable ascension.
La marque aura son siège dans une vallée verdoyante des Alpes, à Fuschl-am-See, depuis laquelle elle va doucement mais sûrement conquérir l'Occident. 
Aujourd'hui, Red Bull emploie plus de 13.000 personnes dans 172 pays, avec un chiffre d'affaires d'environ 8 milliards d'euros, et vend près de 10 milliards de canettes par an.   

Dietrich Matechitz avait une obsession : l'image de sa marque, valorisée à travers le sponsorising des sports extrêmes et l'investissement de sommes considérables dans le marketing.
L'essor commercial de sa boisson a été porté par cette stratégie, qui a trouvé son paroxysme en 2012 avec le parrainage de Felix Baumgartner, premier homme à franchir le mur du son en chute libre stratosphérique.
Avec un succès grandissant, il pénètre peu à peu le monde plus fermé des sports grand public. Aujourd'hui, Red Bull est un acteur incontournable de la Formule 1 : les champions Sebastien Vettel, Daniel Ricciardo et Max Vestappen sont passés dans son écurie. 
Après des incursions dans les domaines de la musique et de l'aviation, il se risque dans le football en rachetant notamment le club de la ville autrichienne de Salzbourg en 2005 puis celui de Leipzig en Allemagne.
   
L'envers du décor
Créer l'événement, mais en contrôler la communication. Le premier, Mateschitz a vu venir l'évolution du paysage médiatique, devenu en quelques années un monde fragmenté en une multitude de sites internet et de chaînes en quête de contenus spectaculaires. 
En 2007, il fonde en Autriche la "Media house", chargée de fournir des milliers d'heures d'images aux diffuseurs intéressés, et investit également dans la téléphonie mobile.
Derrière le succès planétaire, difficile de savoir qui était le fondateur de Red Bull.
Dans un rare entretien accordé au quotidien autrichien Kleine Zeitung en 2017, le milliardaire critiquait l'absence de maîtrise de la vague migratoire en Europe et laissait entrevoir des positions conservatrices.    

Une partie de son empire médiatique, présent dans le monde germanique, est depuis critiquée pour avoir pris un tournant conspirationniste, notamment dans le traitement de la pandémie de Covid-19.
En 2021, le magasine autrichien Dossier a publié une enquête révélant les dessous de cette entreprise impénétrable, dont le markering sportif cacherait la nocivité de la boisson.
Il a également révélé le lobbying joué par la diplomatie autrichienne auprès des Etats souhaitant réguler la consommation de boissons énergisantes, accusées d'être dangereuses pour la santé en cas de surconsommation. 

Réactions

C’est pas son fils qui a tué et s’est réfugié pour se soustraire à la Justice Thaï ?
En plus c’est pas bon la Taurine,beurk

... Quel est le type de gouvernance de Red Bull ...?
Y a t il un impact sur les engagements de sponsoring de Red Bull ? ... probablement pas à courts termes ..
Ce sont des questions pas vraiment abordées dans l'article ...
Effectivement cette boisson n'est pas anodine du point de vue de la santé ..mais à part la "flotte" (et encore ..) quelles sont les boissons qui ne comportent pas d'inconvénients ... ?
Le sponsoring auto de Red Bull ressemble (ce n ''est pas un hasard) à celui de Malboro ou Martini à peu près aussi incontournable dans les années 70/80 ...
Au delà des jugements moraux de toutes sortes, Red Bull, une "success story" qui doit beaucoup au marketing et à la "pub" (?).
;0)

Un jour peut-être la boisson Red Bull sera banie du sponsoring au nom de la santé, comme justement les fabriquants de cigarettes ou d'alcool en F1 entre autres...

Qui va gérer ? Hélmut ?

Ou la belle Brune en Jeans?

Le Red...est plutôt bullshit ...

Et puis cela ne sert à rien, Jo Durand qui en boit (mélangé) à tous les apéros n'a toujours pas d'ailes dans le dos...
;0))

Pas Bullshit, Mateschitz !
;0))

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Autres articles

Marchés

Nouvelle baisse pour le marché moto en septembre

Le marché de la moto enchaîne les contre-performances, avec un mois de septembre en baisse de 6,1%, après un été difficile. Si la perte à fin septembre est d’environ 13 000 immatriculations (-7,8%), le marché de la moto n’en demeure pas moins porteur en 2022, avec tout de même un fort volume d’affaires.

Analyse

Le problème commercial et industriel automobile français n’est pas chinois mais européen

La semaine du Mondial a été celle des interactions entre le monde politique français et les deux constructeurs. A un moment où ces derniers doivent gérer sans avoir le choix des technologies une décarbonation très rapide des véhicules qu’ils mettent en marché, le soutien public est là. Pas étonnant et plutôt légitime dans ce contexte qu’une forme de préférence nationale soit demandée faute de pouvoir être exigée. Dans le contexte européen, il n’est toutefois possible de conditionner les aides qu’à une fabrication dans l’UE. Cela risque de ne pas suffire.

Services

Sofinco et Aixam créent une co-entreprise de financement

Déjà fournisseur de solutions de crédit pour Aixam depuis 12 ans, Sofinco renforce son partenariat avec le fabricant de voitures sans permis en créant Aixam Finance, une co-entreprise à 50/50, qui proposera toutes les solutions de financement, y compris la LOA et la LLD (auparavant assurée par ALD Automotive).

Marchés

Le Crédit Agricole commande 10.000 berlines à hydrogène à Hopium

(AFP) - La filiale spécialisée en crédit à la consommation du Crédit Agricole a signé avec Hopium un protocole d'accord pour la livraison de 10.000 berlines à hydrogène que le start-up française entend produire en Normandie à partir de 2025, ont annoncé samedi les entreprises dans un communiqué.

Réseaux

Nouveaux contrats Stellantis : opération séduction pour Carlos Tavares

Devant une trentaine de patrons de groupes de distribution automobiles membres du think-tank Karidea, Carlos Tavares s’est livré à une opération séduction auprès des réseaux à un moment où les discussions sur les nouveaux contrats de Stellantis sont difficiles. De quoi redonner une impulsion positive dans ces négociations.

Autour de l'auto - 11/01/2023

L'année 2023 s'annonce difficile pour les PME

(AFP) - Les PME et les très petites entreprises craignent pour leur avenir en ce début d'année alors que l'activité ralentit et que leurs coûts ont fortement augmenté, à commencer par ceux de l'énergie, selon une étude et des témoignages recueillis par l'AFP.

Autour de l'auto - 16/12/2022

A 750°C, l'aluminium se recycle à l'infini, ou presque...

(AFP) - Tel une sculpture d'art contemporain, un empilement de compressions de métal cubiques issues de chutes de production de cannettes de boissons est prêt à être chargé dans un camion pour prendre la route. Pas vers un musée, mais vers une usine d'aluminium pour être refondu.