Publicité
Publicité
Constructeurs - 10/08/2022

Etats-Unis : plainte contre Tesla, accusée de mentir sur ses fonctions de conduite autonome

(AFP) - L'agence en charge des véhicules à moteur en Californie (DMV) accuse Tesla de mentir aux consommateurs sur ses technologies de conduite autonome, et a déposé des plaintes auprès d'un tribunal administratif de l'Etat, selon des informations de presse publiées vendredi.

Auteur : AFP

Partager cet article

Tesla "a fait ou diffusé des déclarations fausses ou trompeuses, et non fondées sur des faits", a déclaré le DMV dans ces plaintes déposées le 28 juillet, croit savoir le Los Angeles Times.
Les voitures Tesla n'ont jamais pu, "et ne peuvent aujourd'hui pas, fonctionner comme des véhicules autonomes", selon le document cité par le journal californien.
Le DMV reproche à Tesla un langage publicitaire qui donne à ces systèmes des performance plus larges qu'ils n'en ont réellement.
Contacté par l'AFP, le DMV n'avait pas répondu dans l'immédiat.   

Une victoire de l'autorité californienne face au constructeur de véhicules électriques pourrait avoir des conséquences sévères, allant jusqu'à la révocation des licences autorisant Tesla à fabriquer ou vendre ses voitures en Californie, indique encore le LA Times, qui précise que les mesures envisagées concernent plutôt la précision des informations que le fabricant devra fournir à ses clients.

En juin, le patron de Tesla, Elon Musk, avait souligné l'importance de la conduite entièrement autonome pour l'entreprise, ajoutant que sans cela, la valeur de son entreprise serait "proche de zéro".
L'action Tesla était en fort recul à la clôture de la Bourse de New York vendredi, cédant 6,63%, à 864,51 dollars.   

Des véhicules Tesla équipés du logiciel de conduite autonome ont été impliqués dans 273 accidents aux États-Unis, selon un rapport publié en juin par l'Agence américaine de la sécurité routière (NHTSA), qui enquête sur le système d'assistance à la conduite du constructeur américain.
Son rapport porte sur les véhicules équipés d'un logiciel dit de niveau 2, c'est-à-dire qui peut faire accélérer ou décélérer la voiture et tourner le volant si nécessaire, mais nécessite un conducteur attentif, prêt à reprendre le contrôle à tout moment.
Au total, les modèles Tesla ont fait l'objet de près de 70% des signalements sur les 392 accidents répertoriés dans cette catégorie, pour la presque totalité entre juillet 2021 et mi-mai 2022, selon la NHTSA.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Les niveaux intermédiaires sont extrêmement dangereux, car le conducteur doit être vigilant, attentif et prêt à reprendre la main, mais ne sait pas quand...
Et oui soit ce n'est pas autonome et le pilote manage tout, soit c'est autonome et le pilote ne fait rien.
Vous voyez une boite de vitesse de vitesse automatique... pas complètement automatique ?

Fred Et Rick, Le 10/08/2022 à 08:32

Tesla a inventé la voiture faite sur le genou mais industrialisée !
Chapeau !
;0)

Lucos , Le 10/08/2022 à 15:12

Faut-il préférer une Tesla soi-disant autonome ou une bagnole lambda conduite par un mec ayant fumé 3 pétards et envoyant des textos en conduisant ?

Bruno Haas, Le 10/08/2022 à 16:02

Quand les clients sont aussi les pilotes d'essais, faudrait peut-être les rémunérer ?
;0)

Lucos , Le 10/08/2022 à 23:01

Le client aux US chez qui ont a installé la dernière version bêta du FSB ...pour essai est sanctionné par Tesla au bout de 5 incartades de mauvais comportement routier (défini à l'avance) !
Mon fils à Atlanta teste ce dernier FSB sur sa Tesla Y ...et se fait suer avec eux, alors que par sa profession de MD il lui est interdit de déconner !!
Jamais il ne mettra 12000 dollars là dedans !!

Durand Pierre, Le 11/08/2022 à 02:11

Allez une petite couche supplémentaire pour rendre les internautes ici un peu plus intelligents.
Tout ce qui est dit dans l'article a sa part de vérité...et chacun dit la sienne...dans l'état actuel de la situation industrielle (pas mature et disruptive) et ce qui veut dire que la filière VE est une arnaque chère pour l'automobiliste lambda mondial en ce moment.
Nous parlerons plus tard du scandale du manque de développement des infrastructures de recharge et autres dans le monde entier !
Il faut décoder ...par exemple quand Musk dit en caricature que sans la voiture autonome Tesla ne vaut presque rien...c'est qu'il il a dépensé de fortunes et continue de dépenser dans son OS pour pouvoir vendre un rêve qui est trop en avance sur son temps, et l'empêche de toucher des immenses rentes en vendant une option super chère dans son cloud propriétaire !
Il a déjà été obligé de payer de sa poche son réseau mondial de super chargeurs ...sinon il n'aurait jamais vendus ses caisses (près de 2 millions quand même) !
Le rêve ce serai de vendre dans toutes les capitales mondiales son FSB embarqué dans ses Tesla pour rendre accro tous ceux pour qui les trajets quotidiens de tous les jours (domicile-travail) ne ce fasse plus dans le cauchemar (anarchique) des embouteillages... et ne parlons pas des trajets pour le business !
Voilà le cauchemar pour lui...c'est que sont FSB doit ABSOLUMENT (ou à peu près) fonctionner avec un marquage au sol et une signalisation performante de la ville ou ses Tesla sont nombreuses ...et à son profit, pusique ses concurrents ont dix ans de retard !!
Ceci implique des milliards d'investissement des municipalités ..et on voit qu'à Paris la mère Hidalgo n'a pas d'argent pour se payer de la peinture blanche, ne parlons pas de la signalisation ! Grosse rigolade scandaleuse !!
Un exemple: mon fils à Atlanta à cassé deux pneus à l'avant sur sa Tesla Y sur des énormes trous en ville non signalés et son FSB n'a vu que dalle !
Ce n'est pas de tout repos...le monde SF de demain, même en Amérique !
Allez lui demander de payer une option à 12000 dollars !!
Les japonais avec l'argent qu'ils n'ont pas dépensé sur les bornes de recharge...font une ville SF au pied du mont Fuji...avec un marquage et une signalisation futuriste ! Grosse rigolade encore ...et voyez le contraste avec la misère de leurs embouteillages ailleurs dans leurs pays...et ils ne manquent pas de peinture blanche comme à Paris !
La seule solution radicale et vraiment pas chère...interdire pure et simplement les voitures dans les villes (les faire disparaitre c'est une autre pair de manches ) ...mais les millions de touristes et piétons sont déjà un cauchemar à gérer chez nous...!
Vous voyez les métro bondé et puant ...plein de microbes et de Covid sinon de primates variolés !!
Vous voyez qu'on ne s'en sors pas...
Les russes et les chinois pensent à la solution de faire exploser la Terre en petits morceaux plus faciles à gérer !...
Dires-nous ici si vous êtes d'accord !

Durand Pierre, Le 11/08/2022 à 11:19

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 10/08/2022

Choc culturel

Audiard disait que conduire à Paris était une question de vocabulaire. Aujourd’hui, conduire en France c’est une question de résignation. Je n’ai pas l’habitude de conduire quand je suis de passage en France. Mais cette fois-ci je n’ai pas eu le choix, il a fallu que je me colle derrière le cerceau… et je suis passé par toutes sortes de phases qui intéresseraient nombre de psychiatres.

Analyse

Catégorie Constructeurs

Le changement de la logistique véhicules de Stellantis tourne au fiasco

Une nouvelle organisation logistique pour la livraison des véhicules en Europe des marques Peugeot, Citroën et Opel s’est mise en place en France début juillet. Le transfert de Gefco à CAT VM s’accompagne d’une série d’incidents avec un nombre non négligeable de voitures "perdues" dont certaines déjà immatriculées…

06/10/2022

Stellantis France annonce une nouvelle organisation commerciale pour le 1er décembre

Pour coller avec la mise en place du contrat d’agent "retailer" les marques DS et Alfa Romeo seront gérées par une direction des marques premium. Une nouvelle direction des ventes dédiée aux marques mainstream (Peugeot, Citroën, Opel, Fiat, Jeep) est créée aux côtés des directions des marques. Elle s’accompagne d’une restructuration des directions régionales.

05/10/2022