Publicité
Publicité
Constructeurs - 10/08/2022

La division par trois des actions Tesla approuvée par les actionnaires

(AFP) - L'assemblée générale des actionnaires de Tesla a approuvé jeudi la division par trois des actions du constructeur de véhicules électriques coté à Wall Street.

Auteur : AFP

Partager cet article

Son dirigeant Elon Musk n'a pas précisé quand ce fractionnement sera effectif.
Le groupe avait déjà divisé son action par cinq en 2020 pour rendre le titre plus accessible à ses salariés et aux petits actionnaires, imitant ainsi plusieurs grands noms de la tech.
D'autres géants de la Bourse, dont l'action a explosé ces dernières années, ont procédé à des opérations similaires ces derniers temps, comme Amazon et Alphabet.
Le prix unitaire d'un titre Tesla se montait jeudi à 925,90 dollars.   

Au cours de cette assemblée d'actionnaires en semi-virtuel, Elon Musk, présent sur l'estrade devant des salariés enthousiastes à Austin (Texas), n'a pas exclu à terme un programme de rachat d'actions "sans vouloir s'engager". 
Le patron de Tesla a par ailleurs indiqué que le groupe allait terminer l'année avec 2 millions de véhicules produits, le constructeur en ayant fabriqué près de 1,5 million jusqu'ici cette année.
Il a aussi précisé qu'il "allait peut-être pouvoir annoncer le lieu d'une nouvelle usine plus tard cette année".   

Dans dix ans, Elon Musk croit pouvoir produire 100 millions de véhicules par an. "C'est très faisable", a-t-il assuré. 
Donnant son opinion sur l'état de l'économie, le patron de Tesla a estimé que le pic d'inflation avait été dépassé, que la hausse des prix allait baisser "rapidement" mais qu'il y aurait "une récession relativement légère sur quelque 18 mois".   

Prudent sur Twitter, alors qu'il est au centre d'une bataille juridique après le retrait de sa promesse d'achat du réseau social, Elon Musk s'est contenté d'affirmer: "J'utilise beaucoup Twitter (...) et comme je comprends très bien ce produit, j'ai une bonne idée de comment guider l'équipe d'ingénieurs chez Twitter pour rendre le produit radicalement meilleur".
Mais "je n'ai pas besoin d'avoir Twitter pour cela", a-t-il ajouté.   

Interrogé par un actionnaire sur sa longévité à la tête de Tesla alors qu'il convoite Twitter. "J'ai l'intention de rester à Tesla tant que j'y suis utile et je suis le plus utile pour tout ce qui relève du design des produits et du process industriel". 
Mais "Tesla continuera à aller très bien même si je suis kidnappé par des extra-terrestres ou que je retourne sur la planète d'où je viens", a plaisanté le fantasque milliardaire.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Si Tesla fabrique 100 millions de véhicule, cela veut dire qu'il n'y aura plus que lui comme fabricant que terre... La production annuelle mondiale s'établissant en dessous des 100 millions !
Mégalo vous avez dit ?

Fred Et Rick, Le 10/08/2022 à 08:28

100 millions !
Une paille, ridiculement bas.
Ce qui aurait de la gueule c'est 1 milliard de bagnoles.
Décidément ce mec est complètement cinglé.

Bruno Haas, Le 10/08/2022 à 16:05

Il est a demi cinglé...seulement !!
Du calme, personne parmi ses concurrents...ne fera faillite sauf deux ou marques qui seront reprises ou remises au frigo !!

Durand Pierre, Le 11/08/2022 à 02:17

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 10/08/2022

Choc culturel

Audiard disait que conduire à Paris était une question de vocabulaire. Aujourd’hui, conduire en France c’est une question de résignation. Je n’ai pas l’habitude de conduire quand je suis de passage en France. Mais cette fois-ci je n’ai pas eu le choix, il a fallu que je me colle derrière le cerceau… et je suis passé par toutes sortes de phases qui intéresseraient nombre de psychiatres.

Analyse

Catégorie Constructeurs

Le changement de la logistique véhicules de Stellantis tourne au fiasco

Une nouvelle organisation logistique pour la livraison des véhicules en Europe des marques Peugeot, Citroën et Opel s’est mise en place en France début juillet. Le transfert de Gefco à CAT VM s’accompagne d’une série d’incidents avec un nombre non négligeable de voitures "perdues" dont certaines déjà immatriculées…

06/10/2022

Stellantis France annonce une nouvelle organisation commerciale pour le 1er décembre

Pour coller avec la mise en place du contrat d’agent "retailer" les marques DS et Alfa Romeo seront gérées par une direction des marques premium. Une nouvelle direction des ventes dédiée aux marques mainstream (Peugeot, Citroën, Opel, Fiat, Jeep) est créée aux côtés des directions des marques. Elle s’accompagne d’une restructuration des directions régionales.

05/10/2022