Analyse - 08/06/2018

FCA 2018-2022, un plan pour rester indépendant

La chronique de Bertrand Rakoto, analyste indépendant dans l’intelligence de marché. Après plusieurs années dans l’automobile, entre autres chez RL Polk, et après avoir eu un cabinet d’analyse en France (D3 intelligence) il est désormais basé aux Etats-Unis où il poursuit son activité depuis Detroit.

Partagez cet article     


Comment consulter cette actualité ?

Accédez aux actualités de plus de 7 jours en choisissant l’offre de votre choix :
à l’unité ou par pack de 10

1 actualité

3,50 € HT

Pack 10 Actualités

30,00 € HT

Découvrez nos abonnements pour profiter d’un accès illimité aux actualités de plus de 7 jours !

DÉCOUVREZ TOUS NOS ABONNEMENTS !

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 08/06/2018

La Coface s’attend à une baisse des prix de l’acier d’ici 2019

Alors que le cours des principaux métaux va continuer de croître, le prix de l’acier devrait pour sa part baisser de l’ordre de 19% entre fin 2017 et fin 2019, en raison de surcapacités, du manque de discipline des producteurs chinois et d’une croissance qui devrait être moins forte que prévue, prévoit Coface.

Marchés

Catégorie Analyse

Un p’tit cube

"There ain’t no substitute for cubic inches” dit-on volontiers de l’autre côté de l’Atlantique ("rien ne remplace les cm³"). Faut dire qu’on y a souvent l’esprit un peu Detroit. Parce que non seulement c’est de moins en moins vrai, mais aussi parce que le plaisir, ce n’est pas toujours proportionné à la taille.

04/08/2020

Renault-PSA : vertus et limites de la comparaison et du benchmark

Le contraste entre les situations respectives des deux constructeurs français conduit une fois encore à vouloir que l’un imite l’autre. Validé en apparence par Luca De Meo, cette idée de voir l’un s’inspirer de l’autre a un domaine de validité indéniable mais relativement étroit exigeant de conduire une réflexion inscrite dans le temps long.

03/08/2020

Pourquoi débaucher est souvent pour le meilleur et parfois pour le pire ?

La saison des transferts est ouverte. Après l’arrivée de Luca de Meo chez Renault, nous venons d’apprendre coup sur coup l’arrivée de Thierry Bolloré à la tête de JLR et le départ de Gilles Vidal qui quitte le lion pour le losange. La mobilité des employés d’une entreprise vers une autre est un atout pour les entreprises car il permet de diversifier la culture, apporter d’autres points de vue, d’autres approches sur certaines problématiques stratégiques. Mais dans d’autres cas, les transferts apportent leur lot de difficultés.

31/07/2020

Un grand bol d’hydrogène frais

Après la géométrie la semaine dernière, je me lance dans la chimie. Mais à votre place, je m’éloignerais un peu : avec des néophytes de mon genre, le risque d’explosion n’est jamais très loin…

30/07/2020

La catastrophique importation de la Dacia Spring de Chine

Après la Smart Fortwo qui quitte la France pour la Chine et laisse en plan les salariés de Hambach, c’est Renault qui s’apprête à importer de Chine sa Dacia Spring appelée à trouver en France une part majeure de ses débouchés. Alors que les ambitions gouvernementales et les discours sur le "monde d’après" évoquent relocalisations et restauration de la souveraineté industrielle, on ne peut trouver plus cinglant démenti.

27/07/2020

Le Covid accélère-t-il la mutation du marché américain ?

Le marché Américain accélère sa mutation alors que la demande peine à repartir pleinement. Les constructeurs poursuivent l’élagage de leurs gammes pour se concentrer sur l’expansion des crossovers et des SUV qui pourraient représenter 75% du marché d’ici 5 ans. Dans le contexte actuel, on peut se demander si le Covid aurait tendance ou non à accélérer ces mutations.

24/07/2020

On achève bien les cylindres

C’est de forme géométrique dont il est question aujourd’hui, et de la disparition inquiétante de l’une d’entre elles.

23/07/2020

Baisse des impôts de production de 10 milliards d’euros : une bonne nouvelle pour l’industrie automobile ?

La baisse des impôts de production annoncée la semaine dernière est a priori une bonne nouvelle pour l’industrie en général et l’industrie automobile en particulier. Sur le plan de l’analyse économique, il y a à peine débat mais la question se corse quand est posée la question du financement de la mesure puisqu’immanquablement la "patate chaude" des milliards à trouver ne peut qu’amener à voir revenir la question du coût du travail au cœur des débats.

20/07/2020