Publicité
Publicité
Constructeurs - 16/05/2024 - #Byd , #Dongfeng , #Honda , #Nissan , #Toyota

Honda ajuste ses effectifs en Chine pour sa transition vers l'électrique

Par AFP

(AFP) - Le constructeur automobile japonais Honda a déclaré mercredi qu'il ajustait ses effectifs dans sa coentreprise en Chine avec le fabricant local GAC, sur fond du déclin de ses ventes dans le pays à cause de l'intensification de la concurrence.

Un plan de départ en pré-retraite chez GAC Honda Automobile a reçu environ 1.700 dossiers de candidature, "soit 14% du total des employés de cette coentreprise", a déclaré à l'AFP un porte-parole de Honda, confirmant des informations du quotidien japonais Nikkei.

"Ce nombre pourra encore évoluer par la suite", a précisé ce porte-parole, sans révéler quel était le nombre final visé par ce plan.

"Nous sommes en difficulté sur le marché chinois de l'électrique, et nous espérons ajuster" nos effectifs, a ajouté ce porte-parole.

Il a refusé de parler de réduction d'effectifs, rappelant que d'un autre côté une nouvelle usine chinoise de GAC Honda Automobile, dédiée aux véhicules électriques, doit commencer ses opérations "d'ici la fin de cette année".

L'autre coentreprise du groupe en Chine, Dongfeng Honda, doit aussi ouvrir cette année une usine de véhicules électriques.

Les ventes automobiles de Honda en Chine ont baissé de 10,1% en 2023, à quelque 1,2 million de véhicules. La Chine est un marché essentiel pour le groupe, représentant plus de 30% de ses ventes mondiales en volume.

Honda prévoit de lancer 10 modèles électriques dans le pays d'ici 2027, et en a dévoilé trois au salon automobile de Pékin fin avril.

Ses compatriotes Toyota et Nissan bataillent aussi pour s'adapter rapidement à la nouvelle donne en Chine, où des constructeurs locaux comme BYD sont montés en puissance depuis quelques années et inondent désormais le marché, en cassant les prix dans l'électrique.

Séparément, Honda a aussi annoncé mercredi un accord préliminaire avec l'américain IBM pour collaborer ensemble dans la recherche-développement sur les véhicules connectés du futur.

Réactions

Une Honda sans chinois, c'est une voiture karaté ses ventes ?
;-)

Avec judo, je n'ai pas réussi à trouver la phrase qui convenait...
Avis aux amateurs !
;-)

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Autres articles

Réseaux

Le groupe Sofida va doubler d'envergure avec le rachat du groupe Mariscal

C'est l'un des plus gros rachats de la décennie que prépare le groupe présidé par Xavier Dubois : la reprise du groupe Sima, détenu par la famille Mariscal, qui compte 26 fonds de commerce pesant plus de 400 millions d'euros de chiffre d'affaires. Il deviendra à cette occasion le distributeur presque exclusif des marques Peugeot, Citroën et DS dans les Hauts-de-France et intégrera le top 20 des groupes français avec un potentiel de chiffre d'affaires de plus de 900 millions d'euros.

Marchés

Le marché de la moto se redresse en avril : +7,3%

Toutes familles confondues, le marché de la moto a gagné 7,3% au mois d’avril, avec une progression de 8,4% pour les 2-roues et -16,8% pour les 3-roues. De quoi repasser en positif au cumul des quatre premiers mois de l’année, mais de peu : +0,67%.

Constructeurs

Xpeng débute son déploiement en France

Le constructeur chinois va ouvrir ses premières concessions en France en juin prochain à Valenciennes, Lyon et Cannes. 35 points de vente sont programmés pour cette année pour un volume de vente ambitieux de près de 2.000 unités de SUV électriques premium.

Autour de l'auto

Les concessions prises pour cibles en Nouvelle-Calédonie

Les scènes de chaos et la destruction des commerces qui durent depuis trois nuits en Nouvelle-Calédonie ont sévèrement touché le secteur automobile. Elles sont le fait d’émanations des mouvements indépendantistes qui refusent les conséquences des trois votes qui ont rejeté l’indépendance. Hervé Gibus, directeur marketing du groupe Jeandot nous explique la situation.