Publicité
Publicité
Constructeurs - 10/11/2022 - #Honda

Honda revoit ses prévisions à la hausse

Par AFP

(AFP) - Le deuxième constructeur automobile japonais, Honda, a révisé en hausse mercredi ses prévisions annuelles malgré les perturbations dans sa production de voitures, tablant sur la chute persistante du yen et une hausse de ses ventes de deux-roues en Asie.

Le groupe prévoit désormais sur l'ensemble de son exercice 2022/23 - qui se terminera fin mars - un bénéfice net de 725 milliards de yens (5 milliards d'euros) contre 710 milliards de yens précédemment, ce qui représenterait une hausse de 2,5% sur un an.

Honda s'attend à bénéficier d'effets de change favorables et de la hausse de ses ventes de deux-roues en Inde et au Vietnam, selon un communiqué, malgré la révision à la baisse de ses objectifs de ventes de voitures en volume (4,1 millions d'unités, contre 4,2 jusque-là), imputée à la pénurie de semi-conducteurs.

Il table désormais sur un bénéfice opérationnel annuel quasiment stable sur un an de 870 milliards de yens (5,9 milliards d'euros), contre 830 milliards de yens lors de ses dernières prévisions.

Le groupe mise par ailleurs sur une hausse de 19,5% de son chiffre d'affaires 2022/23, à 17.400 milliards de yens (118,7 milliards d'euros), contre 16.750 milliards de yens précédemment.

Lors de son deuxième trimestre (juillet-septembre), ses ventes ont bondi de 25% à 4.255,7 milliards de yens (29 milliards d'euros), aidées par la plongée du yen, qui a perdu plus de 20% de sa valeur par rapport au dollar depuis le début de cette année, ce qui dope artificiellement ses revenus à l'étranger.

En volume, les ventes automobiles de Honda ont augmenté en Chine et au Japon, mais nettement reculé aux Etats-Unis à cause de la perturbation de ses chaînes d'approvisionnement. Le groupe note par ailleurs une forte progression de ses ventes de deux-roues au Vietnam et en Thaïlande.

Son bénéfice net trimestriel s'est établi à 189,3 milliards de yens (1,3 milliard d'euros), en augmentation de 13,5% sur un an, et son bénéfice opérationnel a progressé de 16% à 231,2 milliards de yens (1,6 milliard d'euros).

Réactions

...Un " challenger " qui se porte bien, çà fait plaisir !

Sauf erreur ou omission, apparemment, une voie serait donc possible sans chercher nécessaire-ment les "effets de masse", les alliances et autres montages compliqués (?).

Sinon ... La dernière édition de la Civic est une réussite à bien des égards (boîte CVT comprise) sans aller chercher l'alibi d'une version "R" ; sans doute un produit quasiment pré vendu pour les représentants de Honda France ...(?).
;0)
Ps: dans l'article on passe sans transition quasiment du "deuxième constructeur automobile japonais" à la vente de deux roues en Inde et au Vietnam ...c'est fâcheux (?).
;0)

Honda c'est aussi aussi depuis plus de soixante ans (deux générations) plus que cela...en commençant par le haut:
- Jets privés
- Marine
- Automobile y inclus F1
- Générateurs de chantier
- Motos de petite et grosse cylindrée y inclus circuits de vitesses
-Depuis plus de deux ans, vrai partenariat dans les VE(usines) avec les Big Three etc,etc.
Jamais d’obsolescence programmée.
Malheureusement et depuis les mêmes deux générations, par exemple un groupe en Europe, et pour ne pas le nommer, FIAT...n'a pas réussit à garder ses produits industriels, car ils ont été dans l'aviation moderne (turbines d’hélicoptère) gros diesels pour les locomotives, diesels et hydraulique pour les travaux publiques, sans compter le rôle de M.Marelli ...dans les premières gestions électroniques...qui ont bénéficié à Ferrari et Lancia sinon Maserati !

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Autres articles

Services

Bornes en copropriété : le point sur les aides en cours et à venir

Le déploiement des bornes en copropriété est assuré actuellement presque exclusivement par des opérateurs comme Zeplug qui fournissent des solutions clés en main payées par abonnement. La prise en charge par Enedis de l’installation d'une colonne horizontale, sans frais pour la copropriété, pourrait changer la donne.

Constructeurs

Capital Market Day de Renault : pourquoi la Bourse n’a pas apprécié

L’annonce de la nouvelle organisation de Renault s’est accompagnée de la promesse d’atteindre des niveaux de rentabilité inédits avec une marge opérationnelle à plus de 10% en 2030. La promesse également de niveaux de free cash-flow jamais atteints et aussi le versement d’un dividende dès 2023. Pourtant, l’action a perdu 7% en deux jours.

Analyse

Gueule de bois

Aujourd’hui, je vous parle d’automobile populaire européenne et de lendemains qui déchantent…

Constructeurs - 24/11/2022

Pièces de rechange Renault et PSA : quand Mediapart dénonçait une fraude qui n’existait pas…

Dans un article publié en mai 2018 et largement relayé par de "grands médias", Mediapart dénonçait des hausses de tarifs "en violation des règles de la concurrence" des pièces de carrosserie de Renault et PSA. Le quotidien relayait en réalité une action en justice dans laquelle la cour d’appel de Paris vient de conclure qu’aucune violation des règles n’avait été démontrée…

Constructeurs - 23/11/2022

Pierre-Paul Mattei, responsable design Peugeot 408 : "Pousser le curseur loin sans oublier qu’une Peugeot doit avoir de l’allure et rester élégante"

Peugeot organisait hier en avant-première pour les journalistes du jury Car of the Year, les essais de la nouvelle 408 dont les premières livraisons sont prévues en mars 2023. Nous y avons rencontré le responsable design de la voiture, Pierre-Paul Mattei, qui nous explique les spécificités et les défis de cette nouvelle silhouette positionnée entre une berline et un SUV. Cette Peugeot 408 s’inscrit dans le même programme que les 308 et 308 SW avec qui elle partage de nombreux composants.

Constructeurs - 22/11/2022

Horse, Ampere et autres entités : quelles conséquences pour les salariés français du groupe Renault

Les conséquences sociales de la stratégie annoncée par Luca de Meo lors du Capital Market Day du 8 novembre dernier seront détaillées aux organisations syndicales lors d’un comité central social et économique (CCSE) le 2 décembre prochain. La répartition des salariés dans plusieurs entités dont deux nouvelles, Horse et Ampere, intervient au moment où se négocie avec les syndicats l'application de la nouvelle convention collective de la métallurgie ainsi que l’ensemble des droits "maison". Cela fait beaucoup de changements…