Publicité
Publicité
Constructeurs - 23/05/2022 - #Tesla , #Hyundai , #General Motors , #Kia , #Rivian , #Ford

Hyundai investit 5,5 milliards de dollars pour les véhicules électriques aux Etats-Unis

Par AFP

(AFP) - Le groupe sud-coréen Hyundai Motor a annoncé vendredi qu'il allait investir environ 5,5 milliards de dollars pour fabriquer des véhicules électriques et des batteries électriques sur un grand site dans l'Etat de Géorgie, sur la côte est des Etats-Unis.

Des sous-traitants du groupe investiront 1 milliard de dollars supplémentaires dans le projet, a par ailleurs affirmé le bureau du gouverneur de l'Etat, Brian Kemp.
Le projet devrait au total créer 8.100 emplois. 
Cette annonce intervient au moment où le président américain Joe Biden est en visite en Corée du Sud.

La construction de l'usine de fabrication de voitures débutera début 2023 avec l'objectif de commencer la production des premiers véhicules destinés à être vendus en 2025. Le but à terme est d'y fabriquer 300.000 unités par an. 
Hyundai détaillera plus tard quels modèles le groupe compte produire dans l'Etat de Géorgie. 
En construisant parallèlement une usine de batteries, l'entreprise "cherche à établir une chaîne d'approvisionnement stable et à construire un écosystème sain pour les véhicules électriques aux Etats-Unis", détaille un communiqué.    

Le site, racheté l'an dernier par l'Etat de Géorgie et une autorité locale de développement économique, est situé près de deux grandes autoroutes et à moins de 50 kilomètres du port de Savannah. 
Le groupe dit avoir choisi de s'installer dans cet Etat pour "une série de conditions favorables aux entreprises, dont la rapidité de la mise en route des projets, une main-d'oeuvre talentueuse, ainsi que la présence de filiales et de fournisseurs du groupe". Sa filiale Kia y a notamment installé une usine.
"Nous avons décidé de construire notre première usine dédiée aux véhicules électriques aux États-Unis parce que l'Amérique apprécie le changement et stimule l'innovation", a commenté le directeur général du groupe, Jaehoon Chang, dans le communiqué.    

Le constructeur américain de pick-up, SUV et camionnettes électriques Rivian a aussi choisi l'Etat pour sa deuxième usine aux Etats-Unis, dans laquelle il compte investir 5 milliards de dollars.
Hyundai Motor a pour objectif de devenir le troisième fournisseur de véhicules électriques dans le pays d'ici 2026 mais fera face à une concurrence intense. 
Le secteur est encore dominé par Tesla mais les constructeurs traditionnels General Motors et Ford ont prévu d'investir plusieurs dizaines de milliards de dollars pour augmenter leur offre dans les prochaines années et de nombreuses start-up tentent de se faire une place sur ce créneau.

Réactions

Et les matières premières elles sont où ?

Le péril jaune finalement ce sont les Coréens, ca bosse tranquillou et ça la ferme, et tout à coup, "Tiens ! y'en a plein les rues..;"
;0)

Des Nordistes?avec la nuque bien dégagée derrière les oreilles?

Là encore le discours de la PFA consistant à affirmer que les constructeurs ne sont pas prêts pour 2035 est de plus en plus inaudible.
Encore un constructeur qui se tape sur la poitrine en exhibant ses milliards.

Sinon, Lucos a raison, le péril jaune cher à Jacques Calvet n'est plus japonais depuis belle lurette, ni trop chinois (encore que), mais bien coréen.

Quand tu vois l'EV6 qui arrive tu ne comprend pas pourquoi acheter une Tesla..
;0)

Et en plus tu peux recharger ton VAE sur ta bagnole...
;0)

Et le téléphone branché pour recharger sur le VAE…..un monde sans fin dirait Jancovici

Mouais !
avant on les rechargeait au mazout !
Vers l'infini et au-delà !
;0)

Sauf Bowie et Starman qui chante à tue tête dans notre galaxie à bord du Roadster,dis Elon quand reviennent t’ils ?mieux q’Ulysse et Tesson,oui un monde san fin comme pionner qui émets toujours grâce à sa pile atomique.
Sur la notre Europa les potes à Lucos ont mis un panneau solaire mais ça marche pas la nuit….gast

Oulà ! Ca se bouscule là dedans...
;0))

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Autres articles

Services

Ionity passe à la facturation au kWh en France

A l’occasion de l’inauguration de sa centième station de recharge rapide en France, Ionity a annoncé qu’il allait passer d’une facturation à la minute  à un paiement au kWh, à raison de 0,39 euro/kWh pour ses bornes 50 kW et de 0,69 euro euro/kWh pour ses bornes 350 kW.

Constructeurs

Lancia prépare son retour dans cinq pays européens pour 2026

Lancia a annoncé vendredi les grandes lignes de son plan pour revenir sur les grands marchés d’Europe de l’Ouest avec une gamme de 3 modèles tous entièrement électriques et un positionnement premium. Le réseau sera peu dense et la moitié des ventes se feront en ligne. Dans chaque pays, la direction de la marque est confiée au directeur d'Alfa Romeo et donc à Paola Picchierri pour la France.

Analyse

Négocier la prohibition du véhicule thermique contre une vraie prise en compte des deux questions sociales

Il est presque certain, en cette fin mai 2022, que les propositions de prohibition d’immatriculation des véhicules thermiques neufs en 2035 vont être adoptées. Les oppositions allemandes ou autres jettent l’éponge et les sorties de la PFA exprimant ses habituelles objections apparaissent alors comme un vain baroud d’honneur. Dans un contexte où la plupart des 27 Etats membres sont peu concernés et où, depuis l’affaire VW, la parole des industriels est devenue bien peu audible, ces propos ont bien peu de chances d’être entendus. Si tous les arguments invoqués ne sont pas également entendables, les questions de la capacité des ménages à s’équiper de véhicules électriques et celle de la capacité des salariés à préserver leur emploi sont, elles, incontournables et les ONG comme les gouvernements auraient tout intérêt à mieux les prendre en compte.

Constructeurs - 29/11/2022

Lancia révèle sa nouvelle identité de marque

Lancia organisait hier "the Lancia Design Day", un événement qui pouvait être l’occasion de révéler, espérait-on, le concept-car de la future Ypsilon qui sera commercialisée "début 2024". C’est malheureusement un peu trop tôt pour la future "marque de l’élégance italienne" du groupe Stellantis, qui a en revanche révélé son nouveau logo et sa nouvelle identité de marque.

Constructeurs - 24/11/2022

Pièces de rechange Renault et PSA : quand Mediapart dénonçait une fraude qui n’existait pas…

Dans un article publié en mai 2018 et largement relayé par de "grands médias", Mediapart dénonçait des hausses de tarifs "en violation des règles de la concurrence" des pièces de carrosserie de Renault et PSA. Le quotidien relayait en réalité une action en justice dans laquelle la cour d’appel de Paris vient de conclure qu’aucune violation des règles n’avait été démontrée…