Publicité
Publicité
Marchés - 03/05/2022

L'Allemagne prête à soutenir l'embargo européen sur le pétrole russe, dit le ministre de l'Economie

Par Reuters

L'Allemagne prête à soutenir l'embargo européen sur le pétrole russe, dit le ministre de l'Economie

(Reuters) - L'Allemagne est prête à soutenir un embargo européen sur le pétrole russe, a déclaré lundi le ministre allemand de l'Economie Robert Habeck, ajoutant que les nouvelles sanctions devraient tenir compte de la dépendance des autres pays de l'UE à des approvisionnements russes.

"L'Allemagne n'est pas contre une interdiction du pétrole russe. Bien sûr, c'est une charge lourde à porter, mais nous serions prêts à le faire", a déclaré Robert Habeck, ajoutant que la plus grande économie d'Europe avait réduit la part du pétrole russe à 12%, contre 35% avant le début de l'offensive russe en Ukraine.

"Il serait utile d'avoir des semaines ou des mois pour effectuer tous les préparatifs techniques. Nous devrions trouver des navires qui transportent le pétrole d'ouest en est, nous devons préparer les ports, nous devons préparer les oléoducs. Disposer de temps serait donc utile, mais je pense que d'autres pays ont des problèmes plus importants", a-t-il ajouté.

Réactions

Sacré Robert,pensez à remercier Maman qui a passé son temps dans le giron de l’ogre Russe!

@alain boise: remerciez surtout Gerhard.

Et surtout ne faisons pas des raccourcis trop simplistes sur la realpolitik allemande qui n'est pas une affaire facile depuis la fin de la seconde guerre mondiale.
;0)

De là à dire que depuis la seconde guerre mondiale, la politique étrangère allemande ne fait plus fureur ?
(au second degré)
En général, les allemands font preuve de beaucoup de pragmatisme.
Mais pour leur politique énergétique en ce moment, ils ont un peu les pieds envasés vis-à-vis de la Russie avec le gaz car ils sont trop dépendants...

Ben voyons la realpolitik ….mdr la guerre de 40 elle est finie depuis 80 ans ,la belle excuse pour faire les pompes aux Yvans.
L’Allemagne elle est dans l’UE ou pas?
Les Teutons verts ont joué avec Putine et …..ils ont perdus,jamais bon les alliances demandez aux Socialistes français en ce moment.
Chacun chez soi et Slava Ukrainia !!!

Eh oui, mais ça c'est le monde des Bisounourski...
;0))

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Autres articles

Marchés

En avril, les VO de plus de 15 ans font mieux que le marché VN

En avril, le recul du marché VO a été plus marqué (-15,8%) que les mois précédents, avec des VO récents (jusqu’à deux ans) qui baissent toujours fortement pour cumuler une perte de 44% par rapport à avril 2019. Les VO les plus anciens, au-delà de 15 ans, résistent mieux pour peser un quart du marché VO et davantage que le marché VN.

Marchés

Xavier Chardon, Président de VW Group France : "Nous souffrons sur les véhicules électriques et hybrides rechargeables où nous sommes loin de notre performance naturelle"

Le groupe Volkswagen a vu ses productions fortement impactées par la guerre en Ukraine, ce qui a pour conséquence un recul de 30% de ses immatriculations sur le marché français VP en avril. Cupra est la seule marque du groupe qui y échappe alors que Seat est durement affectée. Les explications de Xavier Chardon.

Marchés - 22/11/2022

Mexique : à Guanajuato, tueries, théâtre, tourisme et usines Mazda

(AFP) - Bibiana Mendoza assistait à la découverte d'une fosse commune clandestine quand, à quelques dizaines de kilomètres, le public applaudissait les derniers spectacles d'un festival du Guanajuato, l'Etat le plus violent du Mexique, et l'un des moteurs industriels et touristiques du pays.

Marchés - 17/11/2022

Les Etats-Unis virent au protectionnisme, juge Roland Lescure

(AFP) - Les Etats-Unis "sont en train de basculer du mauvais côté" du protectionnisme avec son plan privilégiant l'aide à l'achat de véhicules fabriqués localement, a regretté mercredi le ministre de l'Industrie Roland Lescure, disant craindre "un repli sur soi généralisé".

Marchés - 15/11/2022

La Bourgogne-Franche-Comté mise sur l’hydrogène

Région la plus industrielle de France (avec 20% de ses emplois dans l’industrie), la Bourgogne-Franche-Comté mise sur la filière hydrogène pour créer de nouveaux emplois. Engagée depuis 20 ans dans ce qui n’était alors qu’un pari un peu fou, la région accueille aujourd’hui une cinquantaine d’entreprises de la filière, attirées par l’écosystème favorable qui a été mis en place.

Marchés - 09/11/2022

Chine : les ventes automobiles ont résisté en octobre

(AFP) - Les ventes de voitures particulières en Chine ont encore été solides en octobre, portées par la demande robuste en véhicules électriques et hybrides, malgré un contexte économique morose, a annoncé mardi une fédération professionnelle.