Publicité
Publicité
Autour de l'auto - 20/10/2021

L'automobile s'initie à l'économie circulaire

(AFP) - Et si nos voitures pouvaient rouler pour toujours ? Une casse automobile en France récupère le maximum de pièces pour les réutiliser, un exemple en pointe des efforts de l'industrie automobile mondiale pour adapter ses usines à l'économie circulaire.

Auteur : AFP

Partager cet article

Adieu les casses artisanales : sur un ancien site industriel de Romorantin au centre de la France, plusieurs centaines de véhicules accidentés, noyés ou en fin de vie attendent sagement l'heure du désossage.

Dans cette usine pilote de la société Indra, on change d'échelle : 5.000 voitures sont inspectées et démontées à la chaîne chaque année, comme en miroir d'une usine automobile. Il y 10 ans tout était plus lent : un même opérateur démontait toutes les pièces lui-même.

Le processus a aujourd'hui été industrialisé, et exporté par cette filiale de Renault et Suez dans une dizaine de centres au Portugal, en Suisse ou en Belgique - avec l'objectif de décupler les volumes de voitures recyclées.

Les ouvriers font exploser les airbags, vident les réservoirs, puis récupèrent en deux heures moteurs, pneus, planche de bord, rétroviseurs, et toute pièce dont on a signalé la valeur, soit 35% du poids du véhicule en moyenne.

Les sièges restent dans la carcasse : "On n'a pas encore trouvé le modèle économique pour les recycler", explique Olivier Gaudeau, directeur de l'ingénierie chez Indra-Re-source. "On croise la demande du marché avec la qualité des pièces sur le véhicule", pour récupérer de 300 à 400 euros de chiffre d'affaires sur chaque voiture, explique-t-il.

Les pièces sont immédiatement mises en ligne à disposition des garagistes ou des particuliers. Le reste sera pressé, fondu, brûlé ou recyclé ailleurs.

Alors que le sommet climat COP26 de novembre en Ecosse mettra l'accent sur l'électrification des voitures neuves, de plus en plus de constructeurs, sommés de réduire leur empreinte carbone, cherchent à mieux gérer le cycle de vie de leurs produits.

Voitures démontables
De nombreux constructeurs cherchent ainsi à rénover des pièces, recycler les batteries de voitures électriques, les plastiques des carrosseries ou les métaux précieux des pots catalytiques.

Les volumes traités restent une goutte d'eau parmi les 10 millions de véhicules vendus chaque année en Europe, mais c'est aussi une révolution dans cette industrie qui a toujours visé des ventes massives.

Jaguar Land Rover travaille à améliorer le recyclage de l'aluminium pour en refaire des voitures. Toyota essaie de rendre ses pièces plus facilement démontables, et compte établir 15 usines pilotes de démantèlement à travers le monde d'ici 2025.

"Il n'y a plus de tabou : on n'est plus focalisés sur le neuf", lance Jean-Denis Curt, responsable de l'économie circulaire chez Renault. "Mais la difficulté est de rester concurrentiel par rapport aux matières vierges".

Fin 2020, l'industrie s'est réunie pour la première fois pour réfléchir à une stratégie circulaire globale, sous l'égide du Forum économique de Davos.

"En se basant sur les technologies actuelles, nous pourrions réduire de 75% les émissions de CO2 et de 80% la consommation de ressources d'ici 2030, par passager et par kilomètre", soulignent les auteurs d'un des rapports du Forum, proposant des solutions pratiques aux industriels.

L'Europe requiert depuis 2015 que les véhicules soient recyclables à 85%, et compte revoir ces normes dès 2022.

"C'est aussi une question stratégique essentielle pour l'Europe, qui n'a pas un accès évident aux matières premières, et qui est dans une phase de réindustrialisation", souligne Jean-Philippe Hermine, ancien de Renault devenu expert en mobilité pour le think tank Iddri.

Au salon de Munich début septembre, BMW a présenté en grande pompe un prototype appelé "iVision 2040", 100% recyclé et recyclable, avec un minimum de pièces, sans cuir et sans peinture.

Le constructeur bavarois planche notamment sur des monomatériaux, faits d'un seul type de plastique ou de métal, et donc mieux recyclables.

"Il y a de sérieux efforts pour regarder l'industrie du côté circulaire, notamment du point de vue économique", reconnaît Benjamin Stephan, expert en transports chez Greenpeace.

Mais il y a, chez BMW par exemple, "un décalage entre leur concept car et les SUV qu'ils vendent à côté. Les constructeurs devraient commencer par construire des voitures efficaces du point de vue énergétique", souligne B. Stephan.

L'ONG et d'autres organisations écologistes viennent d'ailleurs de porter plainte en Allemagne contre BMW et Daimler, estimant qu'ils violent "le droit fondamental à la protection du climat".

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Tiens revoilà Greenpeace chez l’AFP ((((

Alain Boise, Le 20/10/2021 à 08:49

Le réutilisation des pièces détachées d'occasion n'a aucun avenir, car les démonter soigneusement et les stocker pour les vendre à qui dans le futur ?
A l'heure où, bien forcés par les réglementations et restrictions, nous allons détruire en masse tous nos thermiques, cette option n'est économiquement pas viable.
De plus le démontage, stockage, mise sur le marché, livraison, etc sont extrêmement couteux ne serait-ce qu'en main d'oeuvre par exemple.
Nous avions déjà connu cette situation avec les Jupettes, Balladurettes et Sarkozettes qui mettaient au rebus à chaque prime à la casse une génération complète de véhicules en asséchant complètement la demande de pièces pour cette génération.
La seule solution aujourd'hui est de tout broyer, de trier et de récupérer les matériaux en arrondissant avec quelques pièces recyclées de forte valeur pour augmenter la rentabilité et surtout atteindre l'objectif imposé des 95% de taux de recyclage et de revalorisation.
A savoir aussi que concernant les commentaires de Greenpeace sur une certaine lenteur de tout ceci, que les véhicules recyclés ont aujourd'hui un âge moyen de 17 ans et que donc les efforts faits par les constructeur chaque année pour verdir le recyclage futur de leurs véhicules ne se voient donc que 17 ans plus tard.
;0)

Lucos , Le 20/10/2021 à 08:53

Lucos a raison, assurer qu'une Thermique puisse "rouler pour toujours" comme le dit le sous-titre de l'article tandis qu'elle sera interdite de rouler dans très peu de temps, c'est encore un truc d'énarque ce genre de contradiction.

Bruno Haas, Le 20/10/2021 à 10:16

Nous n’allons pas “détruire” en masse toutes les thermiques… car nous n’avons pas les moyens… nous allons les abandonner dans les casses et en général rien faire avec !!
Les VE obsolètes vont venir en plus par dessus … et seule une petite partie sera recyclées si le constructeur a les moyens et la rentabilité !
Ceci sera la triste réalité !!
Qui veut déjà mettre des gros sous sur une Zoé de première génération ??
Le gaspillage sera affreusement plus pire que sur les thermiques puisque il n’y a pas de standardisation et chaque constructeur fait sa recette !!
Les écolos allemands ont raison de dire que BMW se fout de leur poire !! Nous allons créer des casses monstrueuses ou il y aura de tout et de nouvelles pollutions inédites !!
Land Rover et Tesla ont raison… il faut passer au tout aluminium !

Durand Pierre, Le 20/10/2021 à 12:28

Pourquoi l’aluminium ?
L’acier est recyclable à perpétuité.

Alain Boise, Le 20/10/2021 à 12:32

Alain, parce que l'alu est plus léger (toute chose égale par ailleurs) et que Land Rover est "en alu" depuis des décennies.
Pour eux, la question est pourquoi passer à l'acier ?
A ce compte là, vive le cléon-fonte de Renault, culasse en fer, bloc en fer, roues en fer... et damnation.

Alu ou acier ne change d'ailleurs rien à l'affaire, quand les Thermiques seront interdites de rouler il n'y aura aucun intérêt à les prolonger ad vitam. Là aussi un enfant de 6 ans comprendrait.

Bruno Haas, Le 20/10/2021 à 13:01

Jo Durand, cessez encore une fois de diffuser vos fakes par méconnaissance des sujets.
On ne peut plus laisser les épaves dans les casses comme auparavant. Les constructeurs qui sont tenus par leur Responsabilité étendue aux producteurs réglementaires sont tenus depuis des années par la loi d'organiser le recyclage et la revalorisation des produits en fin de vie comme le font aussi les producteurs d'électroménager etc..
Tous les casseurs/broyeurs qui ne le font pas n'ont généralement plus l'agrément pour faire ce métier et de ce côté là il reste encore à finir le boulot pour notre Ministère..
;0)

Lucos , Le 20/10/2021 à 13:28

Décidemment faut pas écrire en roulant...
C'est pas bien !
;0))

Lucos , Le 20/10/2021 à 13:54

Vous voyez la difficulté d’avaler des couleuvres en conduisant ! Non !
Cette fois-ci c’est l’ami Haas qui gagne la British cup du bon sens …
Je dis comme lui c’est inéluctable l’aluminium… et concernant Tesla, tu tapes à l’avant ou à l’arrière et tu déboulonnes et c’est fait dans la journée !!
Notre ami Haas n’a pas besoins d’être un spécialiste de la spécialité, juste spécialiste !!

Durand Pierre, Le 20/10/2021 à 16:04

Le spécialiste de la spécialiste de dire que je fait des fakes … il est gonflé comme d’habitude !!

Durand Pierre, Le 20/10/2021 à 16:06

Question: Combien en France de carrossiers grand spécialiste de l’aluminium ???
L’ami Haas va nous dire: partez en Angleterre si vous êtes nombreux !!

Durand Pierre, Le 20/10/2021 à 16:09

Jo, je peux simplement vous dire que les Spécialistes de la "Spécialité" nagent en plein recyclage et autres véhicules hors d'usage en ce moment en relation avec le Ministère et avant que les nouveaux décrets REP tombent...
Alors si vous ne voulez plus lire les messages de nos 2 Trolls cliquez sur "STOP FAKE"..
;0))

Lucos , Le 20/10/2021 à 16:19

Les trolls aussi sont dans la sphère automobile il y à longtemps déjà et nier (genre poussière sous le tapis) que dans l’avenir il ne va pas y avoir des millions de batteries à recycler c’est appartenir au club des trolls de plein droit !!
Soyez pas timide… faites nous part des solutions radicales que vous connaissez déjà pour résoudre le problème !!
Je serais le premier à vous dérouler le tapis rouge … de grand Troll en chef… et le collier de grand chambellan !!

Durand Pierre, Le 20/10/2021 à 20:20

Fake …..retrouvez celui de Lucos qui s’était fait moucher pour les tarifs EDF….et celui du panneau Lunaire solaire,au pays du Melon nul n’est roi

Alain Boise, Le 20/10/2021 à 21:24

Boise,
c'est assez incroyable comme vous êtes d'une nullité pitoyable et chronique sur ce site en nous prouvant déplorablement tous les jours que vous ne lisez rien, ne comprenez rien et êtes maladivement braqué dans vos refuges enfantins des années 60 et autres certitudes complètement débiles et forcées bien empreintes d'une tres surprenante peur paranoïaque du futur que vous nous exprimez en permanence ici.
Il faut vraiment aller consulter un spécialiste mon vieux, car ce n'est pas avec tous vos messages incompréhensibles de haine et d'agressivité sur Autoactu que vous pourrez vous guérir des fantasmes terribles qui vous font souffrir..
;0)

Lucos , Le 20/10/2021 à 22:25

J'oubliais, comment me tromper sur les tarifs EDF alors que je ne suis plus chez eux depuis des années mais chez un fournisseur largement moins cher ?
Vous voulez bien m'expliquer, ça m'intéresse..
;0)

Lucos , Le 20/10/2021 à 22:30

Mdr…un fournisseur moins cher Q’EDF votre Melon vous étouffe mais vous êtes piètre gestionnaire ((( les revendeurs alternatifs jettent l’éponge,renseignez vous avant de dires vos sempiternelles âneries sur l’électricité.
Et n’oubliez pas 3 grammes d’uranium ( enrichi) pour une famille et par an,comme vous devez vous ennuyer dans votre vie ratée à regarder vos éoliennes et vos souvenirs poussiéreux .
Bientôt la caisse de retraite vous enverra vos trimestres et votre décompte et vous raconterez ici même toute votre nostalgie de chez Saab où Venturi….que d’échecs ,je vous plains.
Il vous restera votre champ de melon heureusement et vous amuserez votre courre bien rétrécie

Alain Boise, Le 20/10/2021 à 23:11

Cessez d’écrire en roulant c’est dangereux et interdit

Alain Boise, Le 20/10/2021 à 23:16

Ah j’oubliais votre soutien au savant de Marseille que vous preniez pour le Christ avec la chlorophylle ou chloroquine je ne sais plus ,cela dénote de votre personnage et de la pertinence de vos piètres réflexions concernant la médecine puisque vous vous permettiez même de donner vos avis ,la Faculté de Médecine vous tend les bras mais pour vous examiner(((((

Alain Boise, Le 20/10/2021 à 23:25

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 20/10/2021

Les Français aiment-ils leurs concessionnaires ?

82% des Français jugent les concessionnaires "sympathiques" mais seulement 53% les estiment "honnêtes", une image que le CNPA va s’attacher à améliorer dans une campagne TV menée jusqu’à la fin de l’année. Bonne nouvelle tout de même, 82% des personnes qui ont déjà fréquenté une concession ont l’intention d’y retourner pour acheter ou faire reprendre un véhicule, et même 89% des jeunes.

Réseaux

Catégorie Autour de l'auto

En Espagne, la reprise se grippe et met le gouvernement sous pression

(AFP) - Consommation en berne, inflation galopante et croissance fragile : les mauvaises nouvelles s'accumulent pour l'Espagne, à la traîne vis-à-vis de ses voisins en matière de reprise économique. Une source d'inquiétude pour le gouvernement de gauche, confronté à un début de grogne sociale.

24/11/2021

L’ex-PDG de Mia Electric jugée pour escroquerie

Mise en examen en 2014 suite à la faillite de Mia Electric, son ex-patronne, Michèle Boos, était jugée jeudi pour "abus de biens sociaux et escroqueries". Retour sur un projet plébiscité par Ségolène Royal qui a bien mal tourné…

22/11/2021

Augmentation de la mortalité routière en octobre

(AFP) - Pour la première fois depuis le début de la crise sanitaire, la mortalité routière a augmenté en octobre par rapport au même mois en 2019 : 14% de personnes en plus sont décédées sur les routes de France métropolitaine, a annoncé lundi la Sécurité routière.

16/11/2021