Publicité
Marchés - 01/07/2022

La production automobile britannique rebondit en mai mais reste loin de l'avant-pandémie

(AFP) - La production de voitures au Royaume-Uni a rebondi de 13,3% sur un an en mai après dix mois consécutifs de baisse, mais reste encore bien en deçà de ses niveaux d'avant la pandémie, toujours plombée par la pénurie de semi-conducteurs.

Auteur : AFP

Partager cet article

Au cours du mois de mai, 62.284 unités sont sorties des usines au Royaume-Uni, davantage qu'un an plus tôt, mais c'est encore 46,3% de moins qu'au mois de mai 2019, c'est-à-dire avant la pandémie, a annoncé jeudi l'association sectorielle SMMT dans un communiqué.

Le secteur, qui se débat depuis des mois avec une pénurie de semi-conducteurs mondiale, souffre toujours "des problèmes persistants de chaîne d'approvisionnement, d'une incertitude économique croissante, d'une augmentation des coûts pour les entreprises et des perturbations causées par la guerre en Ukraine", énumère la SMMT.

Depuis le début de l'année, la production a ainsi chuté de 23,2% par rapport à l'année précédente, précise l'organisation sectorielle.

Si le rebond de la production en mai "est extrêmement bienvenu", la reprise "sera progressive car les chaînes d'approvisionnement restent erratiques, les coûts des entreprises volatils et l'instabilité géopolitique toujours bien réelle", selon Mike Hawes, directeur général de la SMMT.

Le secteur est cependant porté par l'accélération des véhicules électriques à batterie, qui ont vu leur production plus que doubler sur un an en mai. Et si l'on inclut les voitures hybrides, ce type de véhicules a représenté le mois dernier 22,6% de la production britannique.

Mais selon la SMMT, les fabricants automobiles britanniques ne sont pas au bout de leur peine, car ils risquent de voir leurs factures d'énergie augmenter au total de 90 millions de livres cette année.

Le gouvernement "doit agir urgemment" pour maintenir la compétitivité par rapport aux fabricants de l'UE, qui bénéficient d'une énergie moins chère, selon l'organisation.

Le gouvernement britannique s'était attiré les critiques de la SMMT mi-juin en annonçant mettre un terme à une subvention versée aux acquéreurs de certaines voitures électriques neuves, pour focaliser les aides sur d'autres types de véhicules tels que taxis, motos, camionnettes, camions et véhicules accessibles aux fauteuils roulants.

 

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Ah bon, les pays européens bénéficient d'une énergie moins chère que celle de la GB ? Et pourquoi ?

Bruno Haas, Le 01/07/2022 à 11:13

Les électrons roulent à gauche ?
;0))

Lucos , Le 01/07/2022 à 12:09

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 01/07/2022

Francis Bartholomé réélu Président National de Mobilians

Les membres de l’Assemblée Générale de Mobilians (ex-CNPA) ont réélu Francis Bartholomé au poste de président national pour un mandat de 4 ans (2022-2026). Denis Bernier a été élu président du conseil des territoires, nouvellement créé pour renforcer le poids des régions.

Nominations

AutoTech Detroit confirme la tendance vers le véhicule défini par logiciel

La période post-Covid voit les salons revenir petit à petit. Le très attendu AutoTech Detroit s’est tenu en juin. Cet événement est le parfait endroit pour prendre la température des différentes technologies liées à l’automobile et aux mobilités. L’édition 2022 confirme la tendance qui tend à s’éloigner doucement de la mobilité partagée et autonome pour favoriser le déploiement des architectures développées autour des logiciels.

Analyse

Le marché automobile français sur un trend annuel à 1,43 million

Avec des immatriculations à -14% en juin, le marché automobile français finit le premier semestre à -16%. En l’absence d’amélioration de la disponibilité des semi-conducteurs, les marques privilégient les livraisons aux particuliers et aux entreprises dont le poids remonte légèrement.

Marchés

Catégorie Marchés

Marché moto en juin et au premier semestre : Des hauts et des bas !

Le marché de la moto poursuit son effet yo-yo : après un excellent mois de mai, il a perdu du terrain en juin. Sur le premier semestre, il résiste cependant très bien, avec une baisse limitée à 3,6%, 2022 se situant ainsi parmi les meilleurs millésimes.

02/08/2022

L'Opep prévoit une croissance ralentie de la demande de pétrole en 2023

(Reuters) - L'Opep a annoncé mardi s'attendre à un léger ralentissement de la croissance de la demande mondiale de pétrole l'an prochain même si elle estime que la consommation devrait rester soutenue par un moindre impact de la pandémie de COVID-19 et par une croissance économique encore solide.

13/07/2022

Contre la faiblesse de l'euro, la BCE n'a que des solutions coûteuses

(Reuters) - La chute de l'euro face au dollar qui le rapproche de la parité avec le billet vert, du jamais vu depuis 20 ans, place la Banque centrale européenne (BCE) dans une situation inconfortable car les options dont elle dispose sont forcément douloureuses et coûteuses pour l'économie.

11/07/2022