Publicité
Publicité
Constructeurs - 02/11/2022 - #Volkswagen , #Audi , #Bentley , #Lamborghini , #Porsche

La Russie pèse sur le bénéfice de Volkswagen

Par AFP

La Russie pèse sur le bénéfice de Volkswagen
La Chine est le premier marché de la marque Volkswagen qui y a vendu 2,4 millions de véhicules en 2021 avec cette année-là le lancement de 5 modèles de la famille ID. : ID.3, ID.4 Crozz, ID.4 X, ID.6 X et ID.6 Crozz

(AFP) - Volkswagen a annoncé vendredi un recul de son bénéfice net trimestriel à cause de la Russie et de l'entrée en Bourse de Porsche, et revu ses prévisions de livraisons de véhicules à la baisse.

Le constructeur allemand a vu son bénéfice net du troisième trimestre ressortir à 2,13 milliards d'euros, en recul de 26,5% sur un an, selon un communiqué du groupe.
"Des dépréciations liées à la suspension des activités du groupe en Russie ainsi que des coûts liés à l'entrée en Bourse de Porsche, pour un montant total de 1,6 milliard d'euros, ont pesé sur le résultat", a expliqué Volkswagen dans un communiqué.
De plus, des "contraintes" persistantes sur la chaîne d'approvisionnement ont poussé le groupe à revoir à la baisse ses prévisions annuelles de livraisons de véhicules aux clients. 
Au second trimestre, Volkswagen avait anticipé une hausse de 5 à 10% de ses livraisons en 2022, mais il ne s'attend plus désormais à ce qu'elles se situent au niveau de celles de 2021.   

Dans le même temps, le chiffre d'affaires a progressé au troisième trimestre de 24,2% à 70,7 milliards d'euros.
Et Volkswagen a confirmé ses prévisions dans ce domaine pour l'ensemble de l'exercice en cours. 
Il s'attend à ce que son chiffre d'affaires progresse d'entre 8% et 13% sur un an, celui du segment voitures particulières devant lui croître de 5% à 10%. 
Volkswagen a aussi maintenu ses attentes en matière de marge d'exploitation. Elle devrait se situer "en haut" d'une fourchette comprise entre 7% et 8,5%, selon le constructeur.

Marché chinois
La progression du chiffre d'affaires a été tirée notamment par les résultats "particulièrement forts" dans sa branche Premium -- qui regroupe les marques Audi, Lamborghini, Bentley et Ducati -- et de Porsche, récemment mise en Bourse, selon le directeur financier du groupe, Arno Antlitz.
Si ses ventes en Europe "restent à un niveau élevé" malgré un contexte inflationniste, le groupe profite surtout du bond de ses ventes en Chine, après une période difficile.
"Le redressement du groupe en Chine continue de s'accélérer avec une hausse de 26% des livraisons au troisième trimestre, une hausse de 33% des livraisons en septembre", détaille le communiqué.
Dans ce pays, les livraisons de véhicules électriques ont "plus que doublé" depuis le début de l'année, affirme le communiqué.   

Volkswagen a lancé le pari de développer son activité en Chine, avec un partenariat annoncé mi-octobre entre sa filiale logicielle Cariad et le chinois Horizon Robotics, en dépit du refus du gouvernement allemand de soutenir ses investissements en Chine en raison du travail forcé imposé à la minorité ouïghoure dans le pays. 
Les investissements du groupe pour cibler le marché chinois interviennent également dans un contexte de tensions croissantes au sein du gouvernement sur l'influence de Pékin sur les infrastructures allemandes.
Le chancelier Olaf Scholz a autorisé cette semaine un investissement chinois controversé dans le port de Hambourg, l'un des plus grands en Europe, tout en réduisant la participation par rapport à ce qui était envisagé au départ, en raison des critiques que l'opération suscite.

Réactions

Olaf se fout des Ouïgours et de la position de la Chine envers Fuckputine,vite donnez moi des Euros qu’importe l’odeur,triste,pour se donner bonne conscience il fait réduire sa participation de 5% re triste.
Les Anglais sont plus pragmatiques ,eux

La performance en Chine reste plus qu'honorable.

Gros doutes sur la performance à à moyen et long terme !!!
Je consulte madame Irma !!
Au vu de la qualité perçue des caisses chinoises vues au Salon de Paris et en plus...moins chères....les riches chinois rigolent !!
Les poubelles chinoises sont les plus grandes du monde !!
En plus il y a le ricain Musk avec Tesla.
Disons au passage que malgré qu'il est le patron de Tweeter il se fait déjà copieusement traiter de tous les noms d'oiseaux chez lui ! Les insultes fusent contre lui ...ce qui fait de lui un minable, con et petit politique amateur doublé d'un apprenti sorcier.
Hi, hi...

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Autres articles

Réseaux

Le groupe Sipa se sépare de ses concessions BMW-MINI

Le groupe dirigé par Hubert Gérardin va cesser ses relations avec le groupe BMW-Mini en cédant ses concessions de Périgueux et Agen au groupe Eden Auto et sa concession de Montauban au groupe Koala, l’ensemble représentant un volume de 720 VN en 2021.

Constructeurs

Software République, un modèle collaboratif "décoiffant"

La Software République, c’est la concrétisation de la volonté de Luca de Meo d’assurer une souveraineté européenne dans le développement de nouvelles offres de mobilité. Elle regroupe, depuis un peu plus d'1 an, six entreprises européennes (toutes également un peu françaises). Eric Feunteun, Chief Operation Officer Software République et Mustapha Bouraoui, VP Strategic Marketing STMicroelectronics nous expliquent le fonctionnement de cette organisation originale et ses premiers résultats.

Analyse

Jeter de l’huile sur le feu ou progresser vers un new deal automobile européen

Alors que le débat est en train d’être clôt à Bruxelles, il a tendance à Paris à s’hystériser. Plus précisément les anti-électriques s’y manifestent bruyamment alors que les partisans des choix fait à Bruxelles sont aussi diserts outre-Quiévrain que cois au bord de la Seine. Pour qu’ils puissent sortir de cette schizophrénie, il faudrait sans doute qu’ils cessent de considérer que l’intendance industrielle suivra pour se donner les moyens de proposer à l’automobile européenne un new deal industriel électrique européen.

Constructeurs - 03/02/2023

Honda prévoit d'accélérer dans l'hydrogène

(AFP) - Le constructeur automobile japonais Honda a dévoilé jeudi son intention d'accroître considérablement ses activités dans l'hydrogène dans les 10-15 prochaines années, en coopération avec l'américain General Motors avec lequel il collabore depuis longtemps dans ce domaine.

Constructeurs - 03/02/2023

Mitsubishi Motors réduit ses objectifs de vente

(AFP) - Le japonais Mitsubishi Motors, troisième membre de l'Alliance sur le point d'être réformée en profondeur, a abaissé jeudi ses objectifs annuels de chiffre d'affaires et de vente en volume, tout en confirmant ses prévisions de bénéfice.