Publicité
Publicité
Analyse - 15/11/2021

Le besoin croissant d’automobile des Français génère de moins en moins de business pour la filière

Le suivi des budgets automobiles des familles françaises sur des bases statistiques solides permet de vérifier que des phénomènes sur lesquels on n’a que des indications partielles sont – ou non – avérés. Le traitement de l’enquête "Budget des Familles" de 2017 que nous comparons à celui que nous avions fait de celle de 2011 est, de ce point de vue, une confirmation : sauf en Région parisienne, les ménages ne se détournent pas de l’automobile mais continuent de s’équiper et de se "multi-équiper". Ils le font toutefois en recourant de plus en plus à l’occasion et en faisant vieillir leurs parcs. Il en résulte que l’achat de voitures neuves est réduit à la portion congrue.

Le besoin croissant d’automobile des Français génère de moins en moins de business pour la filière

Sur le site d'annonces VO de La Centrale, beaucoup de VO en vente autour de 500€ et même quelques-uns autour de 400€.

Auteur : Bernard Jullien

La lecture de cette actualité est réservée aux abonnés.

Partager cet article


Comment consulter cette actualité ?

Vous avez un abonnement INFORMATIONS, MARCHÉ ou CLUB : Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Choisissez une offre d'abonnement

En souscrivant un abonnement INFORMATIONS au prix de 122,52 € TTC/an

Je m'abonne

Découvrez nos abonnements MARCHÉ et CLUB pour profiter d’un accès illimité aux actualités et de leurs avantages spécifiques !

DÉCOUVREZ TOUS NOS ABONNEMENTS !

Vous pouvez aussi accéder aux actualités à l’unité ou par pack de 10

1 actualité

3,50 € HT

Pack 10 Actualités

30,00 € HT

Autres actualités

Edition du 15/11/2021

Pièces de rechange : des alliances entre constructeurs et rechange indépendante face à l’arrivée des "barbares"

Dans une étude prospective sur le marché de la pièce de rechange automobile, le cabinet Roland Berger montre que la perte de parts de marché des constructeurs n’est pas irrémédiable et que l’arrivée de ce qu’il appelle les "barbares", des acteurs comme Amazon ou Alibaba, pourrait pousser les constructeurs à davantage se rapprocher de la rechange indépendante.

Réseaux

Jean-Dominique Senard, Président de Renault : "On a loupé de façon collective, sous forme de naïveté, la montée de la géopolitique"

Le patron de Renault a clôturé les deuxièmes Assises nationales de l’automobile, organisées par Ouest France avec l’Automobile-club de l’Ouest les 2 et 3 novembre derniers, en revenant sur les très nombreux défis pesant sur la totalité de la filière. Jean-Dominique Senard a profité de la présence d’un auditoire averti pour passer quelques messages et rappeler la lourde responsabilité qui pèse sur la stratégie de l’électrique… tout en montrant qu’il s’y attèle à bras le corps.

Constructeurs

Changement de fonction pour deux directeurs de la région AMIEO de Nissan

La direction de la région AMIEO de Nissan annonce des nominations à des postes clés : Friederike Kienitz devient senior vice-présidente du développement durable, de la gouvernance entreprise, des affaires juridiques, externes et de la communication, Anish Baijal est nommé vice-président monde des ressources humaines, des affaires générales & transformation, du développement de l'organisation et culture d'entreprise.

Nominations

Daimler vend sa participation dans Renault

(AFP) - Le constructeur automobile allemand Daimler a annoncé jeudi avoir cédé ses parts au capital de Renault, où il était présent à hauteur de 3,1% depuis la conclusion d'un partenariat entre les deux entreprises en 2010.

Constructeurs

Catégorie Analyse

Neutralité technologique et choix politiques : quelle place souhaitons-nous réserver à l’hydrogène ?

Alors que les politiques sont volontiers accusés d’outrepasser leur droit légitime à guider nos choix dans la transition énergétique, on peut défendre qu’il est urgent que, démocratiquement, nous fassions des choix. Pour guider ces choix, l’Iddri a produit un travail sur l’hydrogène qui montre précisément que l’on ne souffre pas d’une hyper-politisation de ces questions mais d’une sous-politisation : il y a des arbitrages à rendre en France comme en Europe en ces matières et il n’y a aucune raison que ceux-ci soient rendus hors de tout processus démocratique.

24/01/2022

Marché : faut-il s’attendre à des révisions de volume à la baisse tout au long de 2022 ?

En matière d’automobile, les années se suivent mais ne se ressemblent pas. Depuis l’an dernier, les prévisions de volumes reposent moins sur les métriques économico démographiques habituelles que sur les approvisionnements et la logistique. Les prévisionnistes sont plus enthousiastes que pour 2021, mais déjà, Toyota annonce que les objectifs de février ne pourront être atteints.

21/01/2022

Question d’étiquette(s)

De l’étiquette aux étiquettes, il n’y a qu’un pas. Qu’on ferait parfois bien de ne pas franchir…

20/01/2022

Enquête mobilité des personnes : le besoin de mobilité croissant importe plus que la part modale de l’automobile

La très lourde enquête nationale sur l’évolution des comportements de mobilité des Français que notre pays n’est capable de se payer que tous les 10 ans vient de paraître. Les clarifications qu’elle permet d’opérer relèvent des chiffres et des arguments scientifiques. Toutefois, entre urgence climatique et gilets jaunes, elles n‘épuisent pas le débat qui in fine reste fondamentalement politique.

17/01/2022

ADS, AV, EV, SDV, les acronymes d’un CES en demi-teinte

Les constructeurs automobiles plébiscitent le salon CES de Las Vegas. L’assiduité de la presse et les démonstrations des ténors des nouvelles technologies font de cet événement un endroit propice pour dévoiler les dernières innovations. Malgré la nouvelle vague de Covid due au variant Omicron et l’absence de nombreux poids lourds, le salon était plutôt intéressant pour les visiteurs qui ont pu prendre le temps d’échanger avec les sociétés présentes sur place.

14/01/2022

Perte de (Euro-N) Cap

C’est une chronique de choc que je vous propose aujourd’hui, de ceux qui se produisent quand on sort de la route. Ce qui n’arrive pas qu’aux voitures…

13/01/2022

Les grandes manœuvres dans le leasing et la LLD posent autant de problèmes qu’elles en résolvent

Après les réorganisations opérées par Stellantis suite à la fusion dans l’organisation des activités de leasing et de financement concernant ses 14 marques sur les différents pays, c’est l’acquisition de LeasePlan par ALD qui a fait les titres début 2022. Au-delà du désir de tous les grands opérateurs de s’installer à la table très attrayante du leasing automobile, la question de savoir comment gérer ce dossier et quels réels avantages la taille représente en la matière reste posée.

10/01/2022

Trop Share !

Pour la première chronique de l’année, je vous partage mes premières expériences de partage automobile. Comme une forme d’incitation à de bonnes résolutions…

06/01/2022

Véhicule hybride rechargeable : un soutien problématique y compris du point de vue des intérêts industriels français

Les attaques contre le véhicule hybride rechargeable conduites par les ONG le sont, avec d’assez solides arguments, pour des raisons qui relèvent principalement de la politique environnementale. Le dossier mérite aussi, en France en particulier, un examen en termes industriels et stratégiques. De ce point de vue, malgré les succès en ce domaine de Stellantis et de ses 4 modèles hybride rechargeable assemblés en France, il ressort qu’il est peu opportun de persister dans une politique pro- véhicule hybride rechargeable qui booste surtout les ventes allemandes et suédoises.

03/01/2022

La France joue-t-elle gagnante sur l’électrique ?

Alors que, depuis le 14 juillet, on pouvait avoir le sentiment que les chances de voir se confirmer à Bruxelles l’objectif de mettre un terme à la commercialisation de véhicules à moteurs thermiques ou hybrides dès 2035 étaient grandes, l’année 2021 se termine dans un doute accru. En effet, à mesure que ce scénario se précise, chacun tente de se projeter dans les huit à quinze années à venir et les perspectives examinées se révèlent alors assez peu enthousiasmantes et donnent des arguments à tous ceux qui souhaitent contrebalancer "l’urgence climatique" par une "urgence sociale".

20/12/2021

Les constructeurs automobiles vont investir plus de 400 milliards d’euros en R&D sur les 5 prochaines années

Les constructeurs automobiles se sont engagés à investir 416 milliards d’euros d’ici à 2025 pour accélérer leur électrification. La somme n’est pas anodine et elle ne sera pas sans incidence sur les prix d’autant que la rupture technologique vers l’électrification va nécessiter encore plus d’investissements de la part des Etats. La facture risque d’être salée pour le contribuable qui paiera sa voiture plus chère et verra ses impôts payer les infrastructures pour la faire rouler. Cercle vertueux ou cercle vicieux ?

17/12/2021

Faire baisser le prix des véhicules neufs doit devenir une priorité européenne, n’en déplaise à Euro NCap

L’inquiétude croissante qui s’exprime au sujet du prix des véhicules neufs et de la capacité de l’automobile européenne de s’adresser encore aux ménages est hautement fondée. Elle s’est heurtée cette semaine aux objectifs contraires de Euro NCap. Ce devrait être une opportunité de réviser un certain nombre d’arbitrages qui ont prévalu depuis plus de 20 ans dans cette industrie et qu’il paraît urgent de réviser.

13/12/2021

L’arroseur arrosé, la pression politique sur l’électrification est maintenant sur les gouvernants

En matière d’électrification du marché automobile, la technologie seule ne fait pas tout. Sans l’énergie, les ressources et l’infrastructure, les batteries pourraient vite apparaitre comme des technologies de transition avec un potentiel de développement bien plus limité que le public serait en droit de le penser. Pour éviter cela, les dirigeants politiques doivent investir rapidement l’argent du contribuable pour soutenir l’écosystème favorable au déploiement des véhicules électriques à batteries.

10/12/2021